MONTRÉAL, le 20 juin 2022 /CNW Telbec/ - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, annonce que le service de télédermatologie sera déployé sous peu dans l'ensemble des régions du Québec.

Ce service s'inscrit dans la vision du gouvernement d'améliorer l'accès aux services publics en utilisant des outils modernes et adaptés aux besoins des patients et des professionnels du réseau de la santé et des services sociaux. Le rattrapage nécessaire en matière de technologies de l'information est d'ailleurs un des changements concrets proposés dans le Plan santé.

Au cours des derniers mois, la Plateforme de soins virtuels (PSV), une application Web conviviale et simple d'utilisation, a été utilisée dans certaines régions ciblées (Laval, Laurentides et Lanaudière). Les résultats encourageants ont permis de devancer le calendrier de déploiement prévu afin de répondre à la demande des cliniciens. Ainsi, la plateforme sera accessible à compter du 4 juillet prochain dans l'ensemble des régions du Québec grâce à l'implication de dermatologues de partout au Québec.

Les bénéfices de la télédermatologie sont considérables, à la fois pour les patients et pour les professionnels :

  • diminution du temps d'attente pour les services spécialisés en dermatologie ;
  • amélioration de la satisfaction des patients ;
  • offre d'une formation continue des professionnels sur les maladies de la peau ;
  • optimisation des processus. 

Citations : 

« Le lancement de la télédermatologie est une excellente nouvelle qui permettra d'améliorer l'accès aux services. La dermatologie étant une spécialité dont le diagnostic se base sur une analyse visuelle, elle amène une trajectoire idéale pour accélérer le recours aux soins virtuels. La télésanté permet d'offrir des soins accessibles, sécuritaires et adaptés aux besoins. Nous souhaitons graduellement élargir cette offre, au bénéfice des professionnels du réseau et ultimement des patients. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

« L'annonce faite aujourd'hui témoigne du fait que la médecine spécialisée québécoise est résolument tournée vers l'avenir. C'est à l'image des meilleures pratiques médicales et technologiques du monde que nous déployons nos programmes de télésanté. Nous continuerons de travailler afin d'étendre les télésoins à de nombreuses autres spécialités. »

Dr Vincent Oliva, président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec

« Le déploiement de la télédermatologie à la grandeur du Québec risque d'avoir un impact extrêmement positif pour les Québécois ayant besoin d'une consultation spécialisée pour des conditions dermatologiques ne nécessitant pas d'actes techniques. Fait à noter : lors de la phase de déploiement progressif dans les régions ciblées, les délais de consultation moyens observés, à partir de la demande transmise par le médecin de famille, furent d'un peu moins de trois jours, ce qui est pratiquement inédit. De plus, lorsque le dermatologue juge nécessaire une visite en personne, il voit alors lui-même à la planification et l'organisation de ladite consultation, soulageant ainsi les médecins de famille d'un fardeau administratif devenu trop souvent la norme. On parle donc d'une nouvelle façon de faire prometteuse qui permettra sans aucun doute à beaucoup de Québécois d'avoir un accès rapide et en temps opportun à des services spécialisés essentiels. »

Dr Marc-André Amyot, Fédération des médecins omnipraticiens du Québec

« Cette annonce répond aux besoins existants pour des consultations en dermatologie partout sur le territoire québécois, particulièrement hors des grands centres. Les patients québécois vont bénéficier des fruits d'une innovation exemplaire reposant sur la collaboration entre les dermatologues et les médecins de famille. Les patients disposeront de l'expertise diagnostique et thérapeutique rapide d'un dermatologue, dans un délai inférieur à 14 jours, tout en bénéficiant de la prise en charge par leur médecin de famille. C'est un progrès majeur, au bénéfice des patients, des professionnels de la santé et du réseau dans son ensemble. »

Dre Dominique Hanna, Association des médecins spécialistes dermatologues du Québec

Faits saillants :

  • La télédermatologie utilise la fonctionnalité de téléconsultation asynchrone (soit en temps différé) de la PSV. L'offre de service permet d'assurer un suivi au patient dans un délai de 14 jours au moyen de consultations virtuelles entre professionnels.
  • À terme, la PSV permettra, en plus des soins asynchrones, des soins virtuels synchrones (temps réel), un portail patient et la gestion des trajectoires complexes.
  •  Le déploiement de la télédermatologie est un projet travaillé en étroite collaboration avec l'Association des médecins spécialistes dermatologues du Québec (AMSDQ), la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), le Collège des médecins du Québec (CMQ), la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) et le Centre d'excellence sur le partenariat avec les patients et le public (CEPPP).
  • L'expertise des centres de coordination en télésanté et du Réseau québécois de la télésanté a été un catalyseur essentiel pour la mise en route de ce type de service. 

Lien connexe :

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2022/20/c2123.html

Dernière mise à jour : 20 juin 2022