QUÉBEC, le 23 juin 2022 /CNW Telbec/ - À l'occasion de la pelletée de terre officielle, la ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Chantal Rouleau, a souligné, au nom de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, le lancement des travaux de construction de la maison alternative de Dorval.

Ce projet offrira à la population de la région 72 places en chambre individuelle avec toilette et douche adaptées, dans un milieu de vie à dimension humaine. Cette maison alternative sera constituée de six unités de vie, de 12 places chacune, réservées aux adultes ayant des besoins spécifiques. Elle sera située au 875, avenue Dawson, sur un terrain adjacent au Centre Batshaw. Les travaux qui s'amorcent devraient être terminés d'ici l'automne 2023.

Un tel milieu de vie a été conçu pour rappeler davantage ce qu'est un domicile, notamment grâce à un environnement plus convivial, des espaces intérieurs et extérieurs mieux adaptés aux besoins évolutifs des résidents et de leurs proches, en plus d'être ouvert sur la communauté. Soulignons également l'aspect sécuritaire des lieux, notamment sur le plan de l'application des mesures de prévention et de contrôle des infections en cas d'éclosion.

Citations :

« Cette maison alternative favorisera l'épanouissement des adultes ayant des besoins spécifiques, dans le respect de leur besoin d'intimité et de sécurité. Bientôt, ce sont 72 citoyens qui pourront vivre dans ce nouveau milieu de vie mieux adapté à leurs besoins. Je suis persuadée que la construction de cette maison alternative offrira des conditions de vie qui correspondent à leurs valeurs, et qu'elle saura répondre aux attentes de ces personnes et de leurs proches. »

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants

« Il est important pour moi de souligner le début des travaux de la Maison alternative de Dorval. Il s'agit d'une étape importante pour la population de la région. Les citoyens et citoyennes, et particulièrement les personnes vivant avec des besoins spécifiques, doivent avoir accès à des services de qualité. La réalisation de ces travaux est un gage de cet engagement, grâce à la création de nouvelles places d'hébergement et de soins. »

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

Faits saillants :

  • Il est à noter que le nombre de places prévues dans ce projet a été déterminé selon une démarche rigoureuse, par un croisement des plus récentes données de la liste d'attente en hébergement avec les projections du nombre de places supplémentaires qui seront requises dans les prochaines années en raison du vieillissement de la population.

  • Cette maison alternative s'inscrit dans le cadre d'une démarche de transformation majeure des milieux d'hébergement et de soins de longue durée.

  • Dans l'objectif d'améliorer la qualité de vie de nos personnes aînées et des adultes ayant des besoins spécifiques, le gouvernement du Québec procède à la construction de plus de 3 480 places en maisons des aînés et alternatives sur l'ensemble du territoire, autant en développement qu'en reconstruction, grâce à des investissements de 2,8 milliards $.

  • La Société québécoise des infrastructures agit à titre de gestionnaire du projet.

  • Les personnes intéressées à se joindre aux équipes de ces milieux de vie, comprenant les maisons des aînés et alternatives, sont invitées à suivre le processus de recrutement déterminé par les établissements régionaux de santé et de services sociaux. Pour obtenir toute l'information, consultez la page suivante : https://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/ressources/maisons-des-aines-et-maisons-alternatives-information-aux-futures-equipes/ Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Lien connexe :

Pour plus de détails : www.msss.gouv.qc.ca/presse Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2022/23/c1259.html

Dernière mise à jour : 23 juin 2022