QUÉBEC, le 24 août 2022 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable du Développement économique régional, M. Pierre Fitzgibbon, confirme un investissement, par l'entremise d'Investissement Québec, de 284,45 millions de dollars (161,85 millions sous forme de prêt et 122,6 millions en parts privilégiées) à Recyclage Carbone Varennes (RCV)1. Le projet de RCV combine maintenant l'usine de biocarburants et l'usine de production d'hydrogène vert. Cette participation permet de remplacer l'investissement d'Hydro-Québec dans l'usine de production d'hydrogène vert.

Cette contribution porte à 364,45 millions de dollars les sommes investies par le gouvernement du Québec dans RCV. Ce montant correspond à celui annoncé par le gouvernement et Hydro-Québec au début du projet. Les partenaires stratégiques (Shell, Suncor et Proman) seront les autres investisseurs au projet et auront la responsabilité d'appuyer l'implantation à Varennes d'un électrolyseur d'une capacité de 88 MW pour la production d'hydrogène vert et d'une usine de production de carburants propres.

L'installation de cet équipement de pointe permettra au Québec de développer une expertise dans des domaines d'avenir comme la production d'hydrogène vert, outil incontournable dans la lutte contre les changements climatiques. Il maximisera les rendements de production de la nouvelle bioraffinerie et réduira son empreinte carbone. La bioraffinerie, pour sa part, favorisera l'essor d'une économie circulaire, puisque le biocarburant sera produit à partir de matières composées de résidus forestiers ainsi que de déchets non recyclables et non compostables provenant de centres de tri.

Citations :

« L'hydrogène vert représente la clé pour décarboner des industries stratégiques pour le Québec. Le gouvernement doit assumer un leadership afin de développer une expertise québécoise dans ce domaine qui jouera un rôle majeur dans notre lutte contre les changements climatiques. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable du Développement économique régional

« RCV, tout en poursuivant la construction de l'usine de Varennes, va rapatrier la production de l'hydrogène vert au sein de son propre projet. Le soutien renouvelé du gouvernement du Québec et des parties prenantes nous permettra de réaliser un projet industriel majeur et très innovant pour le Québec, qui contribuera à la réduction des émissions de GES. Le financement convenu est assujetti à la signature des ententes commerciales. »

Charles Tremblay, membre du comité directeur de RCV

Faits saillants :

  • Le projet de RCV est développé conjointement par Enerkem, Shell, Suncor et Proman avec le soutien des gouvernements du Québec et du Canada.
  • La participation du gouvernement du Québec demeure globalement la même que celle annoncée en 2020, alors que Shell, Suncor et Proman y contribuent de manière équivalente à leur proportion d'actionnariat actuelle au sein de l'entreprise.
  • Conformément à la procédure habituelle, le financement convenu est soumis aux approbations des ententes commerciales.
  • La production d'hydrogène et de biocarburant étant maintenant combinée, la poursuite du projet se réalisera sans la participation financière d'Hydro-Québec; la production de biocarburant ne s'inscrit pas dans ses priorités stratégiques. Hydro-Québec devait initialement construire et exploiter l'usine de production d'hydrogène vert par électrolyse.
  • La technologie unique et hautement innovante d'Enerkem, conçue au Québec, permet de produire des biocarburants et des produits chimiques circulaires, comme le biométhanol, à partir de matières résiduelles non recyclables.
  • Au Québec, il n'y a actuellement pas de producteur de méthanol ou de biométhanol (méthanol produit à partir de matières biologiques ayant une très faible empreinte carbone).
  • Le méthanol est utilisé dans une foule d'applications, notamment dans les peintures, les plastiques de haute performance, les fibres synthétiques, les matériaux de construction et les carburants.
  • Selon l'International Renewable Energy Agency et le Methanol Institute, en 2021, la production mondiale de méthanol était de l'ordre de 138 milliards de litres, dont seulement 200 millions de litres étaient du biométhanol. D'ici 2027, la production totale de biométhanol pourrait atteindre 885 millions de litres.
  • Avec une production annuelle de l'ordre de 135 millions de litres de biométhanol, le projet de RCV contribuera de façon importante à cette croissance.

Ministère de l'Économie et de l'Innovation sur les réseaux sociaux :

1

Ce nom commercial désigne la société Éthanol Cellulosique Varennes (ECV).

 

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/August2022/24/c5835.html

Dernière mise à jour : 24 août 2022