SAINT-EUSTACHE, QC, le 24 mai 2022 /CNW Telbec/ - Le député de Deux-Montagnes, Benoit Charrette, a souligné aujourd'hui, au nom du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, le début sous peu des travaux de construction à l'Hôpital de Saint-Eustache afin d'accueillir la nouvelle unité de médecine nucléaire.

Le développement de la médecine nucléaire à l'Hôpital de Saint-Eustache est un ajout important à l'offre de soins et de services de proximité pour la population de la région des Laurentides. Ce projet permettra également de doter l'établissement d'un tout nouveau pavillon sur trois niveaux, d'une superficie totale d'un peu plus de 3 100 m2, en remplacement des modulaires situés en façade. La nouvelle construction permettra aussi d'ajouter des espaces clinico-administratifs.

Les appels d'offres pour la construction ont été lancés plus tôt ce printemps, et il est prévu que les travaux se poursuivent jusqu'en 2024.

Citations : 

« Le projet d'agrandissement à l'Hôpital de Saint-Eustache afin de développer un service de médecine nucléaire est un bel exemple d'initiative visant à offrir des services de proximité modernes et adaptés aux besoins des Québécois. Notre gouvernement est fier de soutenir les projets comme celui-ci qui visent à doter les installations d'infrastructures et d'équipements modernes et à fournir, tant aux usagers qu'au personnel, des espaces plus vastes, fonctionnels et sécuritaires. C'est ça, un réseau de la santé plus humain et plus performant. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Ce projet démontre la volonté ferme de notre gouvernement d'améliorer les soins et les services de proximité pour la population. Le nouveau pavillon de l'Hôpital de Saint-Eustache contribuera notamment à réduire le temps d'attente pour la réalisation d'examens de médecine nucléaire, et j'en suis très heureux. Je remercie toutes les équipes qui œuvrent à la réalisation de ce projet très attendu, et je suis impatient de voir le résultat des travaux. »

Benoit Charette, ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et député de Deux-Montagnes

« La nouvelle unité de médecine nucléaire à l'Hôpital de Saint-Eustache est un pas majeur vers la décentralisation des soins de santé au Québec. Les patients profiteront d'équipements modernes et de services de première qualité, à la hauteur de ce que les patients méritent. Les habitants de la région attendaient depuis longtemps ce service, et je suis extrêmement fière que ce soit notre gouvernement qui l'ait livré. »

Sylvie D'Amours, députée de Mirabel et présidente de la Commission des relations avec les citoyens

Faits saillants :

  • Le coût total du projet est estimé à 28,8 M$. Il est financé à hauteur de 26,4 M$ par le ministère de la Santé et des Services sociaux, de 1,4 M$ par le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides, et la Fondation Hôpital Saint-Eustache contribuera un montant de 1 M$.

  • La région des Laurentides ne compte actuellement qu'un seul département de médecine nucléaire, localisé à l'Hôpital régional de Saint-Jérôme. Ce projet d'agrandissement permettra donc de mieux répondre aux besoins de la population du territoire.

  • Rappelons qu'un projet majeur, inscrit au Plan québécois des infrastructures 2022-2032, est à l'étude et vise la modernisation et l'amélioration de certains secteurs de l'Hôpital de Saint-Eustache.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2022/24/c5807.html

Dernière mise à jour : 24 mai 2022