QUÉBEC, le 14 mars 2022 /CNW Telbec/ - Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie M. François Bonnardel, le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable des régions de la Côte-Nord et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, M. Jonatan Julien, et le ministre responsable des Affaires autochtones, M. Ian Lafrenière, annoncent la concrétisation d'une entente de collaboration entre le gouvernement du Québec et le Conseil des Innus d'Unamen Shipu pour la réalisation de travaux de déboisement entre Kegaska et La Romaine.

Cette entente viendra consolider le partenariat avec la communauté et favorisera la poursuite du projet. Plus précisément, les travaux sont réalisés sur un segment d'un peu plus de 20 kilomètres situé entre les rivières Musquaro et Washicoutai.

D'autres travaux de déboisement ont été réalisés dans ce secteur au cours des derniers mois, soit entre Kegaska et la rivière Musquaro. Rappelons que la construction de la route 138 entre Kegaska et La Romaine a été amorcée en août 2021. Les équipes seront de retour sur le terrain au printemps 2022, après une pause hivernale.

Le projet de prolongement de la route 138 en Basse-Côte-Nord vise, à terme, à relier les localités de cette région entre elles et avec le reste du Québec, tout en soutenant le développement du territoire nordique.

Citations

« L'accès aux régions est une priorité de notre gouvernement. Avec les études et le projet de déboisement en cours des deux derniers segments du tronçon entre Kegaska et La Romaine, on s'approche de plus en plus du raccordement complet de la Basse-Côte-Nord avec l'ensemble du Québec. Notre gouvernement répond présent, en collaboration avec les communautés autochtones, pour remplir les attentes des régions du Québec. » 

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie

« Un pas de plus vient d'être fait pour faciliter l'accès au territoire nordique, par et pour les communautés, dans le cadre de ce projet cher aux yeux du gouvernement. Il s'agit d'ailleurs d'une mesure inscrite dans le Plan d'action nordique 2020-2023 de notre gouvernement qui nous permettra, ensemble, d'obtenir des résultats durables au nord du 49e parallèle. »

Jonatan Julien, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable des régions de la Côte-Nord et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

« Je suis très heureux de l'entérinement de l'entente entre notre gouvernement et le Conseil des Innus d'Unamen Shipu. Cette entente permettra à la communauté de prendre une part active à la réalisation des travaux et, à terme, d'être reliée au réseau routier du Québec. »

Ian Lafrenière, ministre responsable des Affaires autochtones

Faits saillants

  • Le projet consiste à aménager, sur deux tronçons, une route à deux voies, soit une dans chaque direction.
    • Le tronçon situé entre Kegaska et La Romaine aura une longueur d'un peu moins de 49 kilomètres et comprendra 13 structures.
    • Pour relier Tête-à-la-Baleine à La Tabatière, environ 30 kilomètres de route et 5 ponts devront être construits.
  • La concrétisation des tronçons en réalisation représente un investissement de 695,5 M$, soit 285,6 M$ provenant du ministère des Transports, 225,1 M$ de la Société du Plan Nord et 184,8 M$ du Nouveau Fonds Chantiers Canada - volet Infrastructures provinciales-territoriales - Projets nationaux et régionaux du gouvernement du Canada.
  • Deux autres tronçons sont à l'étude, soit ceux situés entre La Romaine et Tête-à-la-Baleine ainsi qu'entre La Tabatière et Vieux-Fort.
    • Une mise à jour de l'étude d'opportunité est en cours. Elle permettra de recueillir l'ensemble des données nécessaires afin de déterminer les meilleurs scénarios pour ces deux tronçons.
  • Le Plan d'action nordique 2020-2023 (PAN 20-23) répond aux priorités énoncées par les acteurs du Nord québécois. Il vise à fournir les outils appropriés aux communautés concernées afin qu'elles habitent pleinement leur territoire. Le gouvernement du Québec investira ainsi 778,6 M$, soit plus de la moitié de la somme prévue dans le PAN 20-23, pour soutenir les entreprises et les citoyens établis et actifs au nord du 49e parallèle. Les 49 actions socio-économiques du PAN 20-23 ont été élaborées conjointement par 20 ministères et organismes du gouvernement du Québec.

Liens connexes

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/March2022/14/c2104.html

Dernière mise à jour : 14 mars 2022