QUÉBEC, le 17 mars 2021 /CNW Telbec/ - Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, annonce aujourd'hui la nomination de madame Mme Catherine Lemay à titre de sous-ministre adjointe de la nouvelle Direction générale du développement, du bien-être et de la protection de la jeunesse et de directrice nationale de la protection de la jeunesse. Madame Lemay entrera en fonction le 29 mars 2021, et devra entreprendre une réflexion portant non seulement sur les services de protection de la jeunesse, mais également sur la loi qui l'encadre, sur le rôle des tribunaux, des services sociaux et des autres acteurs concernés.

La création de ce poste et de la nouvelle direction générale fait suite aux recommandations préliminaires de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse (CSDEPJ), sous la présidence de madame Régine Laurent. La nouvelle direction sera responsable de l'ensemble des volets jeunesse du ministère de la Santé et des Services sociaux et de la mise en œuvre des recommandations du rapport final de la CSDEPJ, qui est d'ailleurs attendu pour le 30 avril prochain.

Citation :

« Je suis vraiment très heureux de donner suite à cette recommandation majeure et essentielle de la Commission Laurent. Je me suis engagé à réformer la DPJ ainsi que la loi de la protection de la jeunesse afin de changer les choses de manière durable. Cette nomination est un important pas pour procéder à ces changements cruciaux, et je suis persuadé que madame Lemay, avec son parcours impressionnant au sein de nos équipes jeunesse et ses grandes qualités de leadership, est la personne qu'il nous faut pour mener à bien cette démarche, de concert avec les autres partenaires concernés. »

Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux

Faits saillants :

Madame Lemay est titulaire d'une maîtrise en administration publique de l'ÉNAP et d'un baccalauréat en psychoéducation de l'Université de Montréal. Au cours de sa carrière, elle a d'abord été éducatrice spécialisée, de 1987 à 1992, chef d'unité de réadaptation au Centre Mont Saint-Antoine jusqu'en 1996, puis chef de service de réadaptation pour les Centres jeunesse de Montréal jusqu'en 1999. Elle entre ensuite au service du Centre jeunesse de la Montérégie, où elle occupera divers postes de gestionnaire, et notamment celui de directrice générale. Depuis 2015, elle occupe le poste de présidente-directrice générale adjointe du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est.

Rappelons qu'outre la mise en place d'une autorité provinciale de protection de la jeunesse, la CSDEPJ recommandait que son rôle soit entre autres :

  • de développer et d'harmoniser les pratiques en protection de la jeunesse;
  • de déterminer les orientations et les normes de pratique clinique et de gestions applicables à la protection de la jeunesse;
  • d'assurer la mise en œuvre et le respect des orientations et normes de pratique dans toutes les régions;
  • d'exercer les contrôles requis pour assurer que les interventions respectent les plus hauts standards;
  • d'exercer un suivi rigoureux sur les parcours de services des enfants et des familles;
  • de participer au processus de sélection et de nomination des directeurs de la protection de la jeunesse régionaux.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/March2021/17/c1909.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 17 mars 2021