QUÉBEC, le 10 sept. 2020 /CNW Telbec/ - La Commission de la fonction publique publie aujourd'hui un rapport de vérification dont l'objectif était de s'assurer que les ministères et les organismes mettent en place des mesures efficaces pour mobiliser leur personnel. Elle a vérifié les pratiques de gestion à cet égard, en lien avec les orientations de la Politique-cadre de gestion des ressources humaines adoptée, en 2013, par le Conseil du trésor.

Quelques faits saillants :

En matière de mobilisation, l'un des objectifs de la Politique-cadre, est de « favoriser l'adhésion à la mission, aux valeurs et aux objectifs de l'organisation ». La Commission constate que la communication de la mission, des valeurs et des objectifs organisationnels est bien instaurée et qu'elle est portée par le plus haut niveau d'autorité dans la majorité des entités vérifiées. Cependant, des efforts supplémentaires doivent être mis en œuvre dans certaines d'entre elles pour démontrer l'implication de la haute direction et susciter l'engagement des employés.

Comme spécifié dans la Politique-cadre, « la fonction publique québécoise est soumise aux changements majeurs que génère le contexte démographique, socioéconomique et technologique actuel ». La gestion de ces changements doit donc s'effectuer selon une approche globale, de façon proactive et stratégique en cohérence avec la mission et le contexte organisationnels. Or, seulement deux des six organisations vérifiées ont mis en place une telle approche.

Toutefois, la majorité des entités vérifiées (cinq sur six) sont bien au fait de l'état de mobilisation de leur personnel, qui a été mesuré par sondage. Quatre d'entre elles ont également élaboré un plan d'action pour y donner suite, mais toutes n'ont pas instauré de mécanisme de suivi systématique des activités qui y sont inscrites pour en évaluer les retombées.

En ce qui concerne les moyens mis en place pour soutenir les gestionnaires, les directions des ressources humaines comprennent bien leur rôle à l'égard de la mobilisation et offrent une variété de moyens. Le personnel est disponible, proactif, à l'écoute des besoins et prêt à y répondre.

Par ailleurs, bien que le pourcentage d'employés âgés de 50 ans et plus représente près de 40 % de l'effectif régulier et malgré un enjeu parfois affirmé au sujet de la mobilisation de ces derniers, aucune pratique de mobilisation visant précisément le personnel expérimenté n'a été observée. Considérant les enjeux en présence, la Commission estime que le Secrétariat du Conseil du trésor devrait proposer des outils pour appuyer les organisations en ce sens.

Huit recommandations ont été adressées aux entités vérifiées et une au Secrétariat du Conseil du trésor.

Consulter le Rapport de vérification sur la mobilisation du personnel dans la fonction publique.

À propos de la Commission de la fonction publique

La Commission de la fonction publique est un organisme public neutre et indépendant doté d'une double mission de tribunal administratif et d'organisme de surveillance. Elle contribue, par ses activités de surveillance et de tribunal, à assurer l'égalité d'accès des citoyennes et des citoyens à la fonction publique, la compétence des personnes qui y sont recrutées et promues, ainsi que l'impartialité et l'équité des décisions qui y sont prises en matière de gestion des ressources humaines.

Site Web : www.cfp.gouv.qc.ca/fr/

Cision Consulter le contenu original pour télécharger le multimédia : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/September2020/10/c8340.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 10 septembre 2020