QUÉBEC, le 9 oct. 2021 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. André Lamontagne, annonce le lancement d'une campagne promotionnelle d'envergure sur les aliments d'ici. Il invite les consommateurs à relever le Défi 12 $. Si chaque ménage remplace 12 $ par semaine de ses achats d'aliments étrangers par des aliments du Québec, ce choix fera augmenter d'un milliard de dollars la demande auprès des agriculteurs, des pêcheurs et des transformateurs alimentaires québécois. De quoi dynamiser notre économie et notre secteur bioalimentaire! La campagne promotionnelle vise notamment à démontrer que, dans la majorité des cas, il est facile pour le consommateur de retrouver l'équivalent québécois d'un produit importé, et ce, à prix égal.

Citation
« La pandémie de COVID-19 nous a sensibilisés à l'importance d'accroître notre autonomie alimentaire. Nous avons la chance de compter sur des produits diversifiés à des prix concurrentiels. En remplaçant chaque semaine 12 $ d'achat d'aliments venus d'ailleurs par 12 $ de produits bioalimentaires d'ici, nous participons non seulement à la santé financière de nos entreprises locales, mais aussi à la relance économique de nos villes et de nos régions à travers l'ensemble du Québec. C'est peut-être un beau-frère, un voisin, une amie qui verra son entreprise agricole, de pêches ou de transformation alimentaire, à titre d'entrepreneur ou de travailleur, prendre de l'expansion et ainsi consolider notre secteur bioalimentaire. »

M. André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec

Faits saillants

  • Le PIB du secteur bioalimentaire québécois s'élève à 29 milliards de dollars, ce qui représente 8 % du PIB du Québec et plus de 532 500 emplois. Près de la moitié de ce PIB vient des activités de l'agriculture, des pêches et de la transformation alimentaire.
  • La transformation alimentaire constitue un débouché important pour le secteur agricole puisque 65 % de sa production est transformée au Québec.
  • En 2019, la moitié des achats des consommateurs et des établissements alimentaires du Québec (distribution, détail, restauration, services alimentaires) ont été effectués auprès de fournisseurs québécois (producteurs, pêcheurs et transformateurs).
  • Rappelons que le gouvernement a annoncé un montant de 157 millions de dollars en novembre 2020 pour accroître l'autonomie alimentaire et soutenir la relance de l'économie.

Lien connexe
Québec.ca/alimentsdici

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/October2021/09/c7431.html

Dernière mise à jour : 13 octobre 2021