QUÉBEC, le 2 mai 2022 /CNW Telbec/ - Le premier ministre du Québec, M. François Legault, la ministre responsable de la Métropole, Mme Chantal Rouleau, et la mairesse de la Ville de Montréal, Mme Valérie Plante, annoncent que le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal prennent le leadership du projet du REM de l'Est. Cette décision vise la mise en place les conditions de réussite du REM de l'Est, car ce projet est essentiel pour la qualité de vie des citoyens, le redéveloppement des terrains industriels, l'essor des entreprises de l'est de la métropole et l'atteinte des objectifs de réduction des GES.

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) a réalisé un travail colossal pour développer la technologie du REM et bâtir cet immense projet de transport collectif afin de desservir l'est de la grande région métropolitaine. La majorité du tracé de plus de 30 km suscite d'ailleurs une large adhésion des citoyens.

Il demeure toutefois un manque d'acceptabilité sociale pour certains tronçons, et ce, malgré les nombreuses initiatives mises de l'avant au cours des derniers mois. Devant ce constat, le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal se sont entendus pour retirer l'insertion du REM de l'Est au centre-ville et poursuivre le projet sur les autres tronçons en mode REM. Cette décision a un impact sur la portée du projet et fait en sorte que celui-ci ne cadre plus dans l'environnement de la CDPQ. Cela met fin à la phase de planification détaillée du projet tel que présenté par CDPQ Infra en décembre 2020.

La nouvelle équipe de projet, composée du ministère des Transports, de la Ville de Montréal et de la Société de transport de Montréal, travaillera avec l'Autorité régionale de transport métropolitain pour finaliser la planification et la conception du projet. Ainsi, l'équipe veillera à mettre en place des solutions pragmatiques dans le but d'assurer un meilleur arrimage du REM de l'Est avec les lignes de métro. Elle explorera également des possibilités d'aménagement plus harmonieuses pour le secteur de Mercier-Est et considérera l'extension du tronçon Marie-Victorin à Laval et du tronçon est, vers Lanaudière.

Citations :

« Depuis le jour 1, notre objectif est de réaliser le meilleur projet possible en matière de transport collectif dans l'est de la grande région de Montréal. Le projet a évolué, au fil du temps, et il doit continuer d'évoluer. Nous apportons les ajustements nécessaires pour concrétiser l'engagement que nous avons pris de réaliser le REM de l'Est. On est un gouvernement à l'écoute, un gouvernement pragmatique. En travaillant ensemble, on va en arriver à un projet gagnant pour toute la région. »

François Legault, premier ministre du Québec

« On s'est engagés à livrer le meilleur projet possible pour l'est de Montréal, et c'est un travail qui porte fruit. Le leadership que prennent aujourd'hui la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec permet de présenter une solution aux enjeux d'acceptabilité sociale qui menaçaient le projet. On prend les moyens de réaliser le REM de l'Est de façon exemplaire, comme nous le demandent les citoyens et les experts. Les orientations sur lesquelles la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec se sont entendus permettront au REM de l'Est d'offrir un lien de transport structurant vers les secteurs mal desservis, tout en tirant profit du réseau existant. En tant que présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal, je salue l'ouverture du gouvernement à étudier le prolongement du REM vers la couronne nord, pour assurer un meilleur accès à la métropole et lutter contre l'étalement urbain. »

Valérie Plante, mairesse de Montréal

« Notre gouvernement est résolument engagé dans la revitalisation de l'est de Montréal, et le REM de l'Est est une pierre angulaire de son développement. Pour se concrétiser, un projet de transport collectif aussi ambitieux nécessite que tous s'y engagent, et ce pas décisif est désormais franchi au profit des gens de l'est de Montréal et de toute la région métropolitaine. »

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

« L'est mérite qu'on mette l'énergie nécessaire pour réussir sa revitalisation. Je suis très satisfaite de voir nos équipes et celles du gouvernement du Québec travailler de concert pour assurer la réussite de projets nécessaires et attendus depuis longtemps dans l'est. Le REM de l'Est vient répondre au besoin d'un transport structurant, dans l'est de Montréal, sur lequel les citoyens peuvent se fier. En s'appuyant sur la ligne verte, on assurera un accès au centre-ville de façon efficace et consensuelle. Ce qu'on annonce aujourd'hui, arrive à préserver les avantages du projet, tout en limitant les enjeux d'acceptabilité sociale qui le menaçaient. »

Caroline Bourgeois, mairesse de l'arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles et responsable de l'est de Montréal au sein du comité exécutif

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2022/02/c9013.html

Dernière mise à jour : 2 mai 2022