QUÉBEC, le 3 mai 2021 /CNW Telbec/ - La vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Mme Geneviève Guilbault, annonce l'assouplissement du cadre normatif du Programme d'appui aux actions régionales (PAAR).

À l'aube de la saison estivale, cette mesure exceptionnelle vise à accroître l'accessibilité au PAAR en modulant temporairement certains de ses critères d'admissibilité, pour mieux appuyer les organisateurs de festivals et d'événements.

En effet, le contexte actuel a obligé plusieurs promoteurs à se tourner vers la production d'événements prenant d'autres formes dont les retombées économiques et touristiques sont moins considérables, ce qui pouvait potentiellement nuire à leur admissibilité au programme.

Avec l'assouplissement temporaire du cadre normatif du PAAR, le gouvernement du Québec favorise, entre autres, le maintien des emplois et des contrats avec les fournisseurs d'ici. Il assure également une continuité dans la vitalisation et le rayonnement de la région de la Capitale-Nationale.

Rappelons qu'il s'agit de la deuxième modification majeure au programme en l'espace de deux ans, la première étant l'augmentation du budget annuel de 5,8 M$ à 10 M$. Ce budget n'avait pas été indexé depuis 20 ans.

Citation :

« Nos entreprises et nos partenaires voués à l'organisation d'événements culturels, touristiques et sportifs sont des atouts de premier plan pour notre région grâce à leur pouvoir d'attraction et au rayonnement qu'ils sont en mesure de générer autant à l'échelle régionale, nationale qu'internationale. Malgré le contexte actuel, votre gouvernement se fait un devoir de les soutenir par ces nouvelles dispositions. C'est une invitation à persévérer et à garder confiance. Nous avons tous très hâte de retrouver notre Capitale-Nationale comme on la connaît, hyperactive et vivifiante! »

Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

Faits saillants :

  • Le Secrétariat à la Capitale-Nationale (SCN) octroie 10 M$ par année grâce au PAAR. En 2019-2020, il a soutenu 233 initiatives ayant des retombées positives sur le dynamisme, le rayonnement et la vitalité de la région.
  • Quelques particularités :
    • Le critère de l'attractivité et du rayonnement de la région est priorisé et doit être démontré.
    • Une nouvelle limite du cumul de l'aide financière publique, passant de 70 % à 90 % du coût admissible du projet, est consentie.
    • Les projets prenant d'autres formes, notamment des événements 100 % virtuels ou hybrides et des événements sporadiques adaptés à la COVID-19, sont maintenant admissibles.
    • Le promoteur doit faire la démonstration, à la satisfaction du SCN, que la réalisation de son projet a été compromise par la pandémie de COVID-19.
    • Le respect des consignes sanitaires doit être démontré.
    • L'échéance des modalités est fixée au 31 mars 2022.

Pour en savoir plus sur les activités du SCN, suivez-nous sur Twitter :

https://twitter.com/SCN_Qc

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2021/03/c8831.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 3 mai 2021