MONTRÉAL, le 29 avril 2022 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec accorde plus de 85 millions de dollars pour appuyer trois initiatives du secteur de l'aérospatiale. Le ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable du Développement économique régional, M. Pierre Fitzgibbon, en a fait l'annonce aujourd'hui à l'occasion de l'assemblée générale annuelle d'Aéro Montréal.

Ainsi, le Consortium de recherche et d'innovation en aérospatiale au Québec (CRIAQ) reçoit 16 millions pour réaliser des projets de recherche précompétitive en partenariat ainsi que des démonstrateurs technologiques de grande envergure et pour favoriser l'intégration des PME dans les réseaux internationaux.

L'organisme Aéro Montréal obtient quant à lui 12,8 millions de dollars pour la phase 2 de l'initiative MACH FAB 4.0, qui vise à accompagner les entreprises et à soutenir des projets de transformation numérique en continuité avec la phase 1 de MACH FAB 4.0 et à développer une approche de type « fournisseur privilégié ».

Finalement, le Regroupement pour le développement de l'avion plus écologique se voit accorder une aide financière d'un montant maximal de 56,5 millions pour mettre en œuvre la phase 2 de l'initiative mobilisatrice Les projets collaboratifs de l'aéronef de demain (LPCAD). Cinq projets de recherche et développement ont été sélectionnés pour explorer différentes technologies innovantes : la propulsion hybride électrique, l'aérodynamique évoluée, l'autonomie de vol et les systèmes pour un nouveau type d'aéronef. Ils sont effectués en partenariat entre plusieurs acteurs : ARA Robotique, Bombardier, CMC Électronique, Delastek, Les dirigeables Flying Whales Québec, Pratt & Whitney Canada, Ricardo Canada et Thales Canada, Avionique.

Citations :

« Les projets annoncés s'inscrivent dans notre Stratégie québécoise de l'aérospatiale pour développer l'avion écologique et renforcer les chaînes d'approvisionnement locales. On a la chance de pouvoir compter sur une industrie aérospatiale novatrice, qui prouve que le Québec est un des leaders mondiaux dans ce domaine. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable du Développement économique régional

« Cet appui pour la réalisation de projets de recherche précompétitive, de démonstrateurs technologiques de grande envergure et de partenariats internationaux en aérospatiale consolide les outils de financement. L'objectif : accélérer la recherche et l'innovation afin de réaliser des transitions importantes vers une mobilité aérienne durable. Il s'arrime avec la Feuille de route 2035, publiée récemment par le CRIAQ, laquelle se veut inspirante et mobilisatrice en ralliant les ambitions de l'industrie et du milieu de la recherche, et en favorisant les investissements publics et privés. Le soutien du gouvernement du Québec est un appel fort à poursuivre l'aventure de collaboration de recherche et d'innovation au sein de cet écosystème fantastique qu'est le CRIAQ, en ouverture avec d'autres écosystèmes innovants au Québec, au Canada et à l'international. »

Alain Aubertin, président-directeur général du CRIAQ

« Le prolongement de l'initiative MACH FAB vient accélérer et renforcer le virage numérique entrepris lors de la phase 1. Il constitue un atout essentiel pour garantir la compétitivité des entreprises aérospatiales québécoises dans une période de relance économique. En solidifiant la chaîne de valeur, des PME aux équipementiers, le gouvernement du Québec veille à accroître l'attractivité des organisations de la grappe et leur permet de s'ajuster aux besoins du marché. Par l'optimisation des opérations qu'il offre aux entreprises, ce virage 4.0 contribue à atténuer l'enjeu de pénurie de main-d'œuvre, participe à la réduction de l'empreinte carbone et optimise les coûts de fabrication. Cette initiative préserve indéniablement la capacité du secteur aérospatial à demeurer le premier exportateur manufacturier du Québec. »

Suzanne M. Benoît, présidente-directrice générale d'Aéro Montréal

« La phase 2 de l'initiative mobilisatrice Les projets collaboratifs de l'aéronef de demain contribuera à consolider la position du Québec parmi les leaders mondiaux du domaine de la propulsion électrique et hybride électrique appliquée à l'industrie aéronautique. »

Ghislain Lafrance, président du Regroupement pour le développement de l'avion plus écologique

Faits saillants :

  • Le CRIAQ Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., un regroupement sectoriel de recherche industrielle voué à l'aérospatiale, permet d'optimiser la recherche collaborative en renforçant les liens entre l'industrie et les centres de recherche, les universités et les collèges.
  • Mise en œuvre par Aéro Montréal Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. en 2016, l'initiative MACH FAB 4.0 facilite la transformation numérique des PME de l'aérospatiale. Ses interventions totalisent près de 19 millions de dollars, dont 9,23 millions proviennent du ministère de l'Économie et de l'Innovation.
  • Le projet mobilisateur LPCAD Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. - phase 2 permettra de soutenir la reprise des activités dans le secteur aérospatial, tout en préservant la capacité du Québec à concevoir, à développer et à certifier de nouveaux produits aérospatiaux.
  • Le 7 février 2022, le gouvernement du Québec a lancé la Stratégie québécoise de l'aérospatiale - Horizon 2026 Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., dotée d'un cadre financier de 334 millions de dollars, qui seront investis d'ici 2024. Cette stratégie comprend huit mesures pour soutenir la réalisation d'investissements estimés à près de 2,8 milliards de dollars. Elle s'articule autour de trois axes d'intervention : concevoir l'aérospatiale de demain grâce à l'innovation, diversifier l'industrie, puis renforcer les chaînes de valeur et les propulser à l'international.
  • Le 29 mars 2021, le gouvernement du Québec a lancé l'Offensive de transformation numérique Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., dotée d'une enveloppe initiale de 130 millions de dollars. Le Plan budgétaire du Québec 2022-2023 a confirmé l'ajout d'une somme supplémentaire de 60 millions d'ici 2024. L'objectif : appuyer la concrétisation de projets visant à accélérer le virage numérique des entreprises québécoises et à favoriser la croissance de PME innovantes grâce à un accompagnement spécialisé.
  • En 2021, l'industrie québécoise aérospatiale affichait des ventes de 15,2 milliards de dollars et employait 35 000 personnes.

Ministère de l'Économie et de l'Innovation sur les réseaux sociaux :

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2022/29/c0489.html

Dernière mise à jour : 29 avril 2022