LÉVIS, QC, le 26 janv. 2021 /CNW Telbec/ - En 2019, la compilation des transactions de terres par La Financière agricole du Québec indique qu'en moyenne la valeur des terres en culture transigées a augmenté de 6,8 % alors que celle des terres agricoles a augmenté de 6,1 %.

La valeur unitaire moyenne des terres en culture transigées est passée de 22 694 $/ha en 2018 à 24 237 $/ha en 2019. De même, les terres agricoles ont été transigées en moyenne à 17 707 $/ha en 2019, soit en hausse de 1 022 $/ha par rapport à 2018.

Les transactions de terres en culture observées en 2019 dans les régions de la Montérégie, de Lanaudière et des Laurentides ont été réalisées à des valeurs moyennes par hectare plus élevées qu'ailleurs au Québec. D'autre part, la variation de la valeur moyenne des transactions dans les régions de Chaudière-Appalaches, du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de la Mauricie n'a pas dépassé 5 % en 2019. Les régions du Bas-Saint-Laurent et de la Montérégie Ouest ont quant à elles vu les valeurs moyennes des transactions diminuer légèrement ou demeurer stables.

La Financière agricole rappelle que la valeur unitaire des terres diffère d'une région à l'autre, mais aussi au sein d'une même région. Plusieurs facteurs influencent les conditions d'offre et de demande. Ainsi, le prix à l'hectare peut résulter des caractéristiques liées à la terre elle-même, telles que la qualité des sols, la morphologie du terrain et la localisation. La publication de la valeur des terres agricoles fournit une information sur l'ordre de grandeur et l'évolution de la valeur des terres au Québec, et cet outil est consultable sur le site Web de La Financière agricole : https://www.fadq.qc.ca/salle-de-presse/bulletins-dinformation/bulletin-transac-terres/bulletin-transac-terres-2020/.

Informations complémentaires 

  • Les terres en culture sont les superficies cultivables, transigées sans bâtiments. Elles ne comprennent pas les pâturages, les vergers, les érablières et les boisés.
  • Les terres agricoles regroupent, en plus des terres en culture, toutes les autres superficies agricoles, dont les pâturages, les vergers, les érablières et les boisés. Pour les transactions de terres comportant des bâtiments, seule la valeur attribuable aux superficies est retenue, celle des bâtiments étant retranchée de la valeur totale de la transaction.

La Financière agricole, c'est…

  • Une relation d'affaires avec près de 24 000 entreprises agricoles et forestières.
  • Une relève agricole au cœur de ses priorités, à laquelle elle offre une aide financière directe et adaptée à sa réalité, dont 10,8 millions de dollars accordés à 462 jeunes entrepreneurs.
  • Une équipe soucieuse des besoins des producteurs agricoles et des enjeux en agriculture.
  • Une participation active à l'essor économique du Québec et de ses régions :
  • Des valeurs assurées s'élevant à 4,1 milliards de dollars et le versement de 2 milliards de dollars au cours des cinq dernières années dans le cadre de ses programmes de gestion des risques.
  • Un portefeuille de garanties de prêts atteignant 5,78 milliards de dollars.

Liens connexes

Information
Valérie Beaulieu
Conseillère en communication et relations publiques,
18 834-6866, poste 6223
valerie.beaulieu2@fadq.qc.ca

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2021/26/c7914.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 9 mars 2021