QUÉBEC, le 7 juin 2022 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec remplit un engagement électoral et lance le projet pilote Alerte SILVER. Ce nouveau moyen met à contribution la population et les forces policières afin de retrouver plus rapidement les personnes vivant avec un trouble neurocognitif majeur portées disparues. Certaines disparitions des aînés entraînent parfois un décès. Le Québec souhaite se doter d'un outil supplémentaire afin de maximiser les chances d'un meilleur dénouement.

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, en a fait l'annonce à Joliette, l'une des trois MRC qui participeront au projet pilote. Les deux autres sont celles de La Vallée-de-l'Or et de Drummond. Le projet pilote Alerte SILVER sera déployé à partir du mois de septembre 2022 pour une durée d'un an.

Les notifications d'alerte se feront uniquement sur les appareils cellulaires dans une zone géographique spécifique où une personne sera portée disparue. Elles se limiteront le plus possible à la zone où le public pourra avantageusement être mis à contribution. Elles seront déclenchées par la Sûreté du Québec (SQ), selon la gravité de la situation et une série de critères précis. Les messages seront diffusés simultanément en français et en anglais.Il s'agit d'un outil additionnel pour protéger nos personnes aînées.

Citations :

« Nous ne serons jamais trop bienveillants pour les personnes vivant avec des troubles neurocognitifs majeurs ni pour les personnes aînées, qui sont plus à risque d'en être atteintes. Cet outil supplémentaire permettra, dans des moments très précis, d'alerter la population à garder l'œil ouvert pour retrouver des personnes en détresse potentielle. Ce projet pilote nous permettra de mesurer l'efficacité de l'approche d'Alerte SILVER. Nous devons tout mettre en œuvre pour éviter des tragédies impliquant nos personnes aînées. »

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants

« Les personnes vivant avec des troubles neurocognitifs, comme la maladie d'Alzheimer, voient leurs facultés cognitives et leur jugement affectés. Elles peuvent alors, malgré elles, échapper à la vigilance de leurs proches et se mettre en danger. Alerte SILVER va nous permettre de faire appel à la population pour nous aider à retrouver ces personnes portées disparues pour lesquelles il y a un risque imminent pour leur vie. Cette contribution de la population pourrait apporter un précieux soutien à la police, aux familles et au personnel soignant. »

Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

« La Sûreté du Québec s'engage dans la mise sur pied de ce nouveau projet pilote qui vise la protection et la sécurité d'une clientèle particulièrement vulnérable. En plus de se déployer lorsqu'il sera nécessaire d'activer une alerte, notre organisation fera le suivi des modalités de ce projet afin de colliger des données tangibles, et ce, en prévision d'une évaluation de son déploiement à grande échelle. »

Johanne Beausoleil, directrice générale de la Sûreté du Québec

« Je me réjouis de la décision du Québec de lancer le projet pilote Alerte SILVER. J'ai hâte d'examiner les résultats, qui nous permettront de tirer des leçons de cette expérience et d'améliorer le le Système national d'alertes au public du Canada. La sécurité de tous les Canadiens est la priorité du gouvernement du Canada et nous restons déterminés à collaborer avec tous nos partenaires pour améliorer l'efficacité des alertes d'urgence au Canada. »

L'honorable Bill Blair, président du Conseil privé de la Reine pour le Canada et ministre de la Protection civile

« La santé et la sécurité des aînés sont une priorité pour le gouvernement du Canada. L'adoption d'une Alerte Silver au Québec permettra de localiser promptement les personnes aînées manquant à l'appel et plus particulièrement les plus vulnérables, notamment celles atteintes de démence et d'Alzheimer. Grâce à ce système, les personnes aînées se sentiront mieux protégées et en sécurité, et leur famille se sentira rassurée. »

Kamal Khera, ministre des Aînés du Canada

Faits saillants :

  • SILVER : Système d'information pour localiser les personnes vulnérables égarées et recherchées.
  • L'information plus détaillée sera accessible sur les plateformes de médias sociaux (p. ex. : Twitter), le site Internet de la Sûreté du Québec (https://www.sq.gouv.qc.ca/disparus/ Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.) ainsi que sur le site de Québec En Alerte.
  • Au Québec, seuls le ministère de la Sécurité publique et Environnement et Changement climatique Canada (événements météorologiques uniquement) peuvent diffuser des alertes au public par le biais du système Québec En Alerte.
  • Le projet pilote est un projet autofinancé à même les ressources existantes. Il ne nécessite donc pas d'argent frais.
  • Quelques statistiques concernant les alertes intrusives depuis 2015 :
    • Huit alertes régionales localisées : cinq alertes AMBER, une alerte d'animal dangereux, une alerte de débordement de barrage et une alerte test à Montréal.
    • 19 alertes à l'échelle du Québec : 10 alertes tests bisannuelles, trois alertes de couvre-feu et COVID-19 ainsi que sept alertes AMBER.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2022/07/c7791.html

Dernière mise à jour : 7 juin 2022