QUÉBEC, le 10 déc. 2021 /CNW Telbec/ - Le premier ministre, François Legault, dresse, en compagnie de la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, ainsi que du ministre de la Justice et leader parlementaire, Simon Jolin-Barrette, le bilan de la session parlementaire qui se termine aujourd'hui. Alors que l'on doit toujours composer avec les effets de la pandémie, la performance économique remarquable du Québec est l'élément marquant de l'automne. C'est grâce aux Québécois, à leur cohésion nationale, à leur résilience et à leur adhésion aux mesures sanitaires que la croissance économique est plus forte que la moyenne mondiale.

Une économie plus prospère

Le premier ministre se réjouit que l'économie québécoise soit actuellement la plus prospère au Canada, avec des taux de croissance du PIB supérieurs au reste du Canada et à la moyenne mondiale pour 2021. Le taux de chômage y est également le plus bas. Les salaires et les revenus sont en hausse et le déficit est en baisse.

La gestion rigoureuse des finances publiques a permis au gouvernement de remettre, depuis le début de son mandat, des milliards de dollars dans le portefeuille des Québécois. Afin de faire face à l'inflation, le gouvernement a remis 2,1 milliards de dollars pour aider nos aînés et les ménages à faible revenu. C'est également grâce aux efforts des Québécois que plus de 3 milliards de dollars ont été ajoutés pour aider les familles et les communautés. Le premier ministre a assuré que le gouvernement continuera d'alléger le fardeau fiscal des Québécois, à mesure qu'il sera possible de le faire.

Transformer le réseau de la santé

Grâce aux efforts soutenus de la population et au passeport vaccinal, le taux de vaccination des adultes a atteint un niveau sécurisant qui a permis de gérer efficacement la quatrième vague de COVID-19. Avec la vaccination des 5 à 11 ans qui avance à bon rythme, plusieurs allègements attendus ont pu être annoncés. Maintenant, le premier ministre considère qu'il est temps de résoudre les problèmes du système de santé. À cet effet, le projet de loi no 19 permettra un meilleur partage des données relatives aux dossiers médicaux des patients afin d'avoir un réseau plus performant.

Une gestion plus humaine des ressources au sein du réseau de la santé est nécessaire. Dans cette optique, le gouvernement s'est également attaqué au manque de personnel infirmier en ajoutant des primes pour garder et ramener des infirmières dans le réseau public. Le premier ministre a rappelé que l'objectif est de mettre fin au temps supplémentaire obligatoire et d'offrir une vraie qualité de vie aux infirmières.

Opération main-d'œuvre

Afin de contrer la pénurie de main-d'œuvre, le gouvernement a investi 3,9 milliards de dollars sur cinq ans afin de limiter ses répercussions sur l'économie et la qualité de la prestation de services aux citoyens. Avec l'Opération main-d'œuvre, le gouvernement a pour objectif de former et de requalifier 170 000 travailleurs dans 3 secteurs prioritaires, dont 3 publics, soit les secteurs de la santé et des services sociaux, de l'éducation et des services de garde éducatifs à l'enfance. Le gouvernement cherche également à répondre aux besoins en matière de main-d'œuvre dans les secteurs des technologies de l'information, du génie et de la construction. Grâce à ce chantier d'envergure, la possibilité d'occuper des emplois payants dans ces secteurs sera offerte à davantage de personnes, et ce, dans toutes les régions du Québec.

Une économie plus verte et autonome

Le premier ministre a démontré toute l'importance de bâtir une économie plus verte en prenant part à la Conférence de Glasgow de 2021 sur les changements climatiques. Grâce aux investissements historiques prévus dans le Plan pour une économie verte, le Québec réaffirme sa place de leader en matière d'électrification des transports. Sur le plan énergétique, l'entente historique conclue par Hydro-Québec pour fournir de l'hydroélectricité à New York est un pas de plus pour contribuer à faire du Québec la batterie verte du Nord-Est américain. Le premier ministre a rappelé que jamais un gouvernement n'en a fait autant sur le plan environnemental en trois ans.

Citations :

« Le Québec n'a jamais été aussi prospère, même si l'on doit toujours vivre avec la pandémie. Et ça, c'est beaucoup grâce aux Québécois. C'est beaucoup grâce à notre cohésion nationale. De notre côté, on peut dire que, depuis trois ans, on a été fidèle à ce que nous sommes comme gouvernement. Un gouvernement nationaliste, économique et proche du monde. »

François Legault, premier ministre du Québec

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2021/10/c3111.html

Dernière mise à jour : 10 décembre 2021