Conseils pour une remise à l’eau réussie

Une remise à l’eau réussie repose sur une bonne connaissance des techniques et des outils qui permettent de diminuer le stress et les blessures du poisson. Suivez ces conseils afin d’adopter les meilleures façons d’y parvenir.

Rincez-vous les mains dans l’eau avant de manipuler le poisson pour ne pas enlever la couche protectrice de mucus sur son corps, surtout si vous avez appliqué de la crème solaire ou du chasse-moustique. Le mucus agit comme barrière protectrice contre les infections. 

Évitez de toucher ses branchies et ses yeux. Les branchies sont des organes vitaux qui permettent au poisson de respirer. Une blessure, même mineure, infligée aux branchies peut entraîner la mort du poisson.

Limitez le temps de manipulation hors de l’eau à moins de 15 secondes. Plus le poisson est exposé longtemps à l’air, plus ses chances de survie diminuent, et ce, autant l’hiver que l’été.

Tenez le poisson à l’horizontale. Cette position réduit les risques de blessures graves à la colonne vertébrale et aux organes internes du poisson. 

Décrochez et contrôlez votre poisson sans utiliser une épuisette. Lorsque celle-ci est nécessaire pour diminuer la durée du combat, choisissez-la à petites mailles sans nœud, en caoutchouc ou en coton afin de limiter les blessures que le poisson pourrait s’infliger en se débattant. 

Ayez tout le matériel nécessaire à portée de main pour décrocher, mesurer et photographier vos prises. La remise à l’eau en sera accélérée. 

Retirez l’hameçon délicatement en utilisant des pinces à long bec ou coupez la ligne le plus près possible de l’hameçon s’il est trop profondément engagé. Il est préférable de laisser un hameçon en place plutôt que de l’enlever, ce qui pourrait causer davantage de blessures au poisson. L’hameçon ne nuit pas à l’alimentation du poisson. Il finira par se dissoudre naturellement.

Favorisez les appâts et les leurres artificiels afin de faciliter le décrochage et de réduire les risques et la gravité des blessures. Ces types d’appâts et de leurres sont avalés moins profondément que les appâts naturels (vers, sangsues, poissons appâts morts et autres viandes). Consultez les règles sur l’utilisation des appâts

Privilégiez les hameçons circulaires si vous pêchez avec un appât naturel. Ce type d’hameçon s’engage moins en profondeur dans la bouche du poisson que les autres types d’hameçons tout en permettant aux pêcheurs de maintenir un succès de pêche comparable. 

Adaptez votre équipement (canne, moulinet et fil à pêche) à l’espèce ciblée pour limiter la durée du combat, qui peut épuiser le poisson et même entraîner sa mort.

Évitez la remise à l’eau lorsque la température de l’eau est trop chaude. Elle représente un facteur de stress supplémentaire pour le poisson, particulièrement pour les espèces comme le touladi, l’omble de fontaine, l’omble chevalier et le saumon atlantique. Ces poissons sont plus vulnérables aux températures élevées. Dans ces conditions, remettez-les à l’eau seulement si la réglementation vous y oblige. Si vous souhaitez pêcher durant ces périodes, allez-y tôt le matin lorsque la température de l’eau est plus fraîche, ou ciblez des espèces plus tolérantes aux eaux chaudes (p. ex. : achigan, brochet, doré, perchaude, etc.).

Gardez un poisson si vous voyez qu’il saigne et si la réglementation vous le permet. Même s’il vous semble vigoureux lors de sa remise à l’eau, les conséquences du stress et des blessures liées à sa capture peuvent nuire à sa croissance, à son alimentation et à sa reproduction à long terme. Ses chances de survie sont donc diminuées.

Les saines pratiques de la remise à l’eau du poisson

Dernière mise à jour : 2 mai 2022

Avis

L’information présentée dans ce site Web a été vulgarisée et constitue un résumé des principales dispositions réglementaires. Elle ne remplace en aucun cas les textes officiels des lois et des règlements. Pour des renseignements plus détaillés sur une règle en particulier, référez-vous au Règlement de pêche du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. ou au Règlement sur les permis de pêche Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec