Zones et périodes

La pêche est généralement permise partout au Québec et peut se pratiquer presque à l’année.

Carte des zones et périodes de pêche

La réglementation en vigueur peut varier selon une multitude de facteurs, comme l’espèce convoitée, la période de l’année et surtout le lieu de pêche. Comme le territoire québécois est divisé en 29 zones de pêche qui présentent des obligations légales différentes, vous devez repérer votre zone de pêche pour connaître les règles qui s’y appliquent.

Pour faciliter votre recherche d’information, les renseignements dont vous avez besoin pour pêcher en toute légalité ont été réunis au même endroit.

Périodes de pêche

Utilisez notre carte interactive pour connaître :

  • votre zone de pêche en la localisant directement sur la carte ou en cherchant par nom de plan d’eau (ou par adresse);
  • les règles de pêche d’une zone ou d’un plan d’eau;
  • les dates d’ouverture de la pêche pour chaque espèce;
  • les quotas à respecter pour chacune des espèces;
  • les limites de longueur par espèce, par plan d’eau, s’il y a lieu;
  • l’emplacement des zecs, des parcs, des réserves et des municipalités, des rivières à saumon et des terres du domaine de l’État

Particularités par zone

En plus des renseignements inclus dans la carte interactive des zones Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. (périodes de pêche et quotas), des particularités peuvent s’appliquer selon votre zone de pêche. Par exemple :

  • le nombre de lignes autorisées l’hiver;
  • les limites de longueur par zone, par espèce;
  • les poissons appâts morts autorisés.

Voir les particularités de ma zone

Accès aux plans d’eau

La plupart des plans d’eau du Québec sont publics, que vous soyez en ville, en milieu périurbain ou rural. Par contre, les terrains qui les bordent peuvent être privés. Assurez-vous d’obtenir l’autorisation du propriétaire si vous devez passer sur un terrain privé pour accéder à l’endroit où vous voulez pêcher.

Les terres qui ne sont pas privées appartiennent au domaine de l’État. Vous pouvez y accéder librement à l’exception de certains endroits où des droits d’accès et des règles supplémentaires peuvent s’appliquer.

Territoires particuliers

Des règles peuvent s’ajouter ou différer de celles de la zone selon la nature du territoire de pêche. Lorsque vous visitez l’un de ces territoires, il vous incombe donc de vous renseigner sur ces possibles particularités auprès du personnel des postes d’accueil.

Zones d’exploitation contrôlée (ZEC)

Pour pêcher sur ces territoires gérés par des organismes à but non lucratif, vous devez :

  • vous inscrire au poste d’accueil;
  • payer des droits de pêche et de circulation (passage) et respecter les dates, les heures et les endroits qui y sont mentionnés;
  • enregistrer vos prises à la sortie.

Vous devez conserver votre document d’inscription sur vous ou sur le tableau de bord de votre véhicule pour qu’il soit lisible de l’extérieur. Un agent de protection de la faune pourrait demander à le voir.

Pour trouver une ZEC, visitez le site Web Réseau zecs Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Pourvoiries

Ces entreprises offrent aux pêcheurs de l’hébergement et divers services ou équipements. Certaines ont le droit exclusif de pêche sur des territoires déterminés et quelques règles peuvent différer de la zone (par exemple, les périodes de pêche, les limites de prise des salmonidés, les limites de longueur, etc.). D’autres particularités s’appliquent par ailleurs aux pourvoiries du Nord-du-Québec. Peu importe le territoire de la pourvoirie que vous choisissez, les règles s’y rattachant vous seront expliquées lors de votre séjour.

Pour trouver une pourvoirie, visitez le site Web de la Fédération des pourvoiries du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Parcs nationaux et réserves fauniques du Québec

Pour pêcher sur ces territoires gérés par la Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ), vous devez :

  • faire une réservation (recommandé);
  • payer vos droits d’accès et respecter les dates, les heures et les endroits qui y sont mentionnés;
  • rapporter le nombre de captures quotidiennes au terme de votre séjour (le saumon doit être présenté en entier pour être mesuré et enregistré).

Notez que les règles sur ce territoire peuvent être différentes de celles prévues pour la zone. Pour vous assurer de respecter la réglementation ou pour trouver un parc ou une réserve, visitez le site Web de la SEPAQ Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Aire faunique communautaire (AFC)

Une AFC est un plan d’eau (lac ou rivière) où un organisme à but non lucratif est responsable de développer la pêche. Pour y pêcher, vous devez, en plus du permis provincial, vous procurer une autorisation auprès de l’organisme responsable de l’AFC qui vous intéresse :

Refuge faunique

Ces refuges ont pour but de conserver l’habitat de la faune. Certaines conditions d’accès et de circulation sur le territoire s’appliquent. Pour vous assurer de respecter la réglementation, adressez‑vous au bureau local ou régional de la protection de la faune du territoire que vous désirez fréquenter. 

Notez que, dans le refuge faunique PierreÉtienneFortin, toute pêche est interdite du 20 juin au 20 juillet dans les secteurs B et C de son territoire (zone 8).

Apprenez-en plus sur les 9 refuges fauniques du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Réserves écologiques

Ces territoires sont des aires protégées vouées à la conservation, à l’éducation et à la recherche. La pêche y est interdite. Découvrez les réserves écologiques du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Étang de pêche

Un étang de pêche est un plan d’eau d’au plus 20 ha qui contient exclusivement des poissons d’élevage utilisés pour la pêche. Vous pouvez y pêcher à l’année, sans permis et sans limites de prise. Par contre, le propriétaire de l’étang doit détenir un permis d’exploitation pour vous vendre le poisson que vous avez pêché. Pour vérifier si la vente est autorisée, communiquez avec le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.

Rivières à saumons

Le Québec compte 111 rivières à saumon qui sont gérées par différents organismes. Des conditions particulières s’appliquent, notamment les quotas quotidiens (de prise ou de remise à l’eau), les périodes de pêche et les engins autorisés. Ces conditions peuvent varier d’une rivière à l’autre, et parfois d’une partie à l’autre d’une même rivière. Pour tout savoir sur le sujet, consultez notre page sur la pêche au saumon.

Endroits réservés à la pêche à la mouche

Certains plans d’eau, généralement situés dans les zecs, ou les rivières à saumon sont réservés à la pêche à la mouche. Ces plans d’eau sont désignés par un écriteau au poste d’accueil ou près du lieu de pêche. À ces endroits, ce type de pêche est encadré par une réglementation particulière.

Nord-du-Québec

Pour pêcher dans ce secteur correspondant aux zones 17 et 22 à 24, vous devez également respecter la Loi sur les droits de chasse et de pêche dans les territoires de la Baie-James et du Nouveau‑Québec (RLRQ, chapitre D‑13.1) Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Ce vaste territoire est subdivisé en 3 catégories dont les règles peuvent varier selon le lieu de pêche ou l’espèce convoitée. Les terres de catégorie III correspondent au territoire public situé au nord du 55e parallèle. Par contre, pour pêcher sur les terres de catégories I et II, vous devez obtenir l’autorisation des autorités cries, inuites ou naskapies concernées et respecter leurs conditions.

Dans toutes les zones de ce territoire, seule la pêche au moyen d’une ligne ou d’une canne munie d’une ligne est permise. Il n’est donc pas permis d’utiliser l’arc, l’arbalète ou le harpon pour pêcher.

Vous devez recourir au service d’un pourvoyeur actif pour pêcher :

  • le touladi dans la zone 23, du 8 au 30 septembre;
  • le saumon dans les zones 23 et 24. Nous vous recommandons d’utiliser le Carnet de pêcheur pour vous inscrire auprès du pourvoyeur.

Notez que, dans les zones 22 à 24, certaines espèces de poissons sont réservées à l’usage exclusif des Autochtones.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur ce territoire de pêche, adressez-vous au bureau local ou régional de la protection de la faune du Nord‑du‑Québec.

Secteur Tshitassinu-La Romaine

Pour pêcher dans ce secteur, vous devez, en plus de détenir un permis valide :

  • vous procurer un droit d’accès et un registre de capture (gratuits aux différents postes d’accueil);
  • respecter les dates et les endroits inscrits sur votre droit d’accès;
  • remettre un rapport de pêche à la fin de votre journée ou de votre séjour.

En l’absence de préposé au poste d’accueil, vous devez remplir les formulaires et les déposer aux kiosques désignés à cet effet. Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec la Société Tshitassinu Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..