Règles de circulation concernant les véhicules d’urgence

Les conducteurs de véhicules d’urgence peuvent actionner les feux ou la sirène de leur véhicule dans l’exercice de leurs fonctions et si les circonstances l’exigent. Lorsqu’ils le font, ils peuvent déroger à certaines règles en autant que cela soit sans danger.

Lorsqu’un véhicule d’urgence est en approche et que ses signaux lumineux ou sonores sont en marche, vous devez lui céder le passage :

  • en réduisant votre vitesse;
  • en vous  déplaçant le plus à droite possible;
  • en vous immobilisant, lorsque cela est requis.

Les principaux véhicules d’urgence sont :

Exemptions pour les conducteurs de véhicules d’urgence

Lorsque les feux ou la sirène sont actionnés, le conducteur du véhicule d’urgence n’est pas tenu de respecter certaines règles de circulation.

Par exemple, il n’est pas tenu de respecter :

  • la signalisation routière, y compris les feux de circulation;
  • les limites de vitesse;
  • le marquage sur la chaussée (ex. ligne continue simple ou double);
  • l’obligation d’utiliser les clignotants pour indiquer son intention de tourner, de faire demi-tour, de changer de voie, etc.

Il peut aussi faire des manœuvres normalement interdites, si ces dernières peuvent se faire sans danger.

Par exemple, il a la permission de :

  • faire plusieurs dépassements successifs en zigzag;
  • dépasser en empruntant la voie inverse à l’approche d’une intersection et dans celle-ci;
  • dépasser par la droite;
  • immobiliser son véhicule sur un trottoir, sur un chemin à accès limité (ex. autoroute) ou à un endroit où le stationnement est interdit par une signalisation.

Dernière mise à jour : 20 septembre 2022

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec