Prix Raymond-Charette

Le prix Raymond-Charette est attribué par le ministère de la Langue française à un professionnel des médias de la presse radiotélévisée québécoise pour sa contribution exemplaire à la diffusion d'un français de qualité. Les journalistes, les animateurs et les reporteurs sont admis. Le lauréat reçoit une bourse de 2 000 $ et un parchemin calligraphié, signé par le ministre de la Langue française.

Raymond Charette (1929-1983) était reconnu pour ses qualités professionnelles exceptionnelles et pour sa maîtrise exemplaire de la langue française. Il a fait ses débuts comme annonceur et réalisateur à la section française du Service international de Radio-Canada, en 1953. L'année suivante, il est devenu annonceur au réseau français. Deux des émissions qu'il a animées l'ont particulièrement fait connaître : Tous pour un, de 1963 à 1966, et Atome et galaxies, de 1967 à 1969.

Pour connaître les récipiendaires des prix des éditions antérieures, veuillez vous adresser au ministère de la Langue française à l’adresse : informations@mlf.gouv.qc.ca.

Lauréate de l'année 2022 : Azeb Wolde-Giorghis

Le Conseil supérieur de la langue française a décerné le prix Raymond-Charette 2022 à Azeb Wolde-Giorghis. Le nom de la lauréate a été rendu public le 28 avril 2022.

La lauréate du prix Raymond-Charette a su se démarquer par la correction de sa langue, par la richesse de son vocabulaire ainsi que par la clarté de son expression. Aussi, elle sait allier l'élégance du style à la maîtrise de la langue française, qui se révèle à la fois naturelle, juste et novatrice. De plus, par une parole tout aussi éloquente que spontanée et par la rigueur de l'exposé, elle sait rendre accessibles des thèmes délicats, et compréhensibles des réalités complexes. Le jury a par ailleurs souligné que son approche du récit et la précision de sa parole permettent la nécessaire distance professionnelle avec les faits traités tout en sachant révéler leur profondeur. Elle incarne enfin une tradition d'excellence. 

Au service du diffuseur public depuis plus de vingt-cinq ans, Azeb Wolde-Giorghis a exercé son métier en Europe, en Afrique et aux États-Unis. Diplômée en sciences politiques, elle amorce sa carrière au Manitoba puis en Saskatchewan, avant d'œuvrer dans les Maritimes, où elle couvre les provinces de l'Atlantique pour l'émission Le Point. En 1998, elle ouvre le premier bureau de Radio-Canada en Afrique, à Abidjan, en Côte d’Ivoire. En 2001, elle est basée à Londres et commente l'actualité britannique pendant neuf ans avant de revenir à Montréal, où elle couvre entre autres la Commission de vérité et réconciliation. Elle a notamment remporté le prix d'Amnistie internationale pour ses reportages après le génocide rwandais ainsi que le second prix Bayeux Calvados-Normandie des correspondants de guerre. En 2020, elle signe le documentaire L'Éthiopie de mon cœur, qui retrace l'histoire de sa famille. Elle est aujourd'hui correspondante à Washington pour la télévision de Radio-Canada.

Lauréat de l'année 2021 : Pierre Bruneau

Le Conseil supérieur de la langue française a décerné le prix Raymond-Charette 2021 à Pierre Bruneau. Le nom du lauréat a été rendu public le 12 mai 2021.

Le lauréat du prix Raymond-Charette a su se démarquer par la correction de sa langue, par la richesse de son vocabulaire ainsi que par la clarté de son expression. Aussi, la fluidité de l'exposé, l'élégance du style et la maîtrise de la langue savent se manifester tout autant de manière authentique et naturelle qu'avec aisance et sobriété. De plus, par la qualité de sa langue parlée, il sait rendre accessible et compréhensible une actualité complexe, qu'elle soit d'une perspective québécoise, canadienne ou internationale. Le jury a enfin souligné que sa maîtrise de la langue contribue au rayonnement du fait français en Amérique et fait aussi de lui un modèle inspirant pour la presse radiotélévisée québécoise.

Pierre Bruneau a commencé sa carrière à la radio de 1972 à 1980. C’est en 1976 qu'il a joint le réseau TVA comme chef d’antenne aux nouvelles. Coup de cœur du public, il détient 20 trophées Artis à titre de meilleur animateur de bulletin de nouvelles pour TVA et LCN. Il a reçu plusieurs honneurs en carrière, dont la Médaille du jubilé et l'Ordre du mérite de l'Association canadienne des radiodiffuseurs, a été nommé chevalier de l'Ordre de la Pléiade et a reçu l'insigne de l'Ordre national du Québec et de l'Ordre du Canada. Il a obtenu à plusieurs reprises les prix de la confiance IPSOS-ICO dans les catégories « Secteur caritatif » et « Secteur information et journalisme », ainsi que le titre de personnalité en laquelle les Québécois ont le plus confiance en 2014.

Lauréat de l'année 2020 : Jean-Michel Leprince

Le Conseil supérieur de la langue française a décerné le prix Raymond-Charette 2020 à Jean-Michel Leprince. Le nom du lauréat a été rendu public le 7 mai 2020.

Le lauréat du prix Raymond-Charette a su se démarquer par la correction de la langue, par la richesse du vocabulaire ainsi que par la clarté de l'expression. Aussi, il sait allier l'élégance du style à la maîtrise de la langue française qui se révèle à la fois naturelle, authentique, accessible et précise. De plus, par une parole tout aussi éloquente que spontanée et simple, et par des récits imagés, il sait rendre compréhensibles des dossiers complexes. Enfin, la qualité de son écriture journalistique et la rigueur de ses reportages incarnent une tradition d’excellence. 

Jean-Michel Leprince commence sa carrière de journaliste à la télévision de Radio-Canada en 1973. Après plus d'une décennie à Toronto et à Montréal, il est correspondant parlementaire à Ottawa de 1982 à 1989. Il devient correspondant à Washington de 1989 à 1994. À Mexico, en 1994, il ouvre le premier bureau de Radio-Canada en Amérique latine. En septembre 1998, il se consacre au grand reportage pour l'émission Zone libre. En 2005, Jean-Michel Leprince redevient correspondant pour l'Amérique latine et collabore à l'émission internationale Une heure sur terre. En 2011, il reçoit le prix Maria-Moors-Cabot de l'Université Columbia à New York pour ses reportages dans les Amériques. Depuis 2014, il est affecté principalement au Téléjournal.

Dernière mise à jour : 9 novembre 2022

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec