LONGUEUIL, QC, le 19 janv. 2022 /CNW Telbec/ - La CNESST rend aujourd'hui publiques les conclusions de son enquête sur l'accident ayant coûté la vie, le 28 juillet 2021, à M. Pascal Dufort, préparateur de commande pour l'entreprise Immeubles R. B. ltée, située à Boucherville.

Chronologie de l'accident

Le jour de l'accident, M. Pascal Dufort s'affairait à préparer des commandes de produits alimentaires au moyen d'un transpalette électrique à poste de conduite au centre. Il circulait à l'aide de son transpalette dans les allées de l'entrepôt pour aller chercher les différents produits de la commande à préparer. Pour une raison inconnue, il s'est introduit avec son transpalette sous un palettier et, lorsqu'il en est ressorti, il s'est fait écraser la tête entre la lisse horizontale inférieure et le dosseret du transpalette. Les services d'urgence ont été appelés sur place, et M. Dufort a été transporté au centre hospitalier Pierre-Boucher, où son décès a été constaté.

Causes de l'accident

L'enquête a permis à la CNESST de retenir deux causes pour expliquer l'accident :

  • L'aménagement des palettiers du centre de distribution, combiné à la configuration des transpalettes électriques à poste de conduite au centre, a créé une zone d'écrasement menant au décès d'un préparateur de commande lorsqu'il a opéré le transpalette sous un palettier.
  • La gestion des dangers d'écrasement sous les palettiers lors de l'utilisation des transpalettes était défaillante.

À la suite de l'accident, la CNESST a exigé que l'employeur instaure des mesures permanentes pour éviter qu'un tel accident ne se reproduise. L'employeur a donc haussé les lisses inférieures des palettiers, éliminant ainsi la zone d'écrasement.

Comment éviter un tel accident

Pour prévenir ce genre d'accidents, des solutions existent, notamment :

  • L'employeur doit s'assurer que l'aménagement des lieux est sécuritaire. En effet, il doit s'assurer que la configuration de ses palettiers ne peut créer une zone d'écrasement pour un cariste.

Par la loi, l'employeur est tenu de prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l'intégrité physique de ses travailleurs. Il a également l'obligation de s'assurer que l'organisation du travail ainsi que les équipements, les méthodes et les techniques pour l'accomplir sont sécuritaires.

Les travailleurs doivent faire équipe avec l'employeur pour repérer les dangers et mettre en place les moyens pour les éliminer ou les contrôler.

Suivis de l'enquête

La CNESST fera suivre son rapport d'enquête à toutes les associations sectorielles paritaires ainsi qu'aux dirigeants de toutes les mutuelles en prévention du Québec.

De plus, elle fera suivre son rapport d'enquête au Conseil de la transformation alimentaire du Québec, pour que ses dirigeants communiquent les conclusions de son rapport d'enquête à leurs membres.

Liens utiles

Rapport d'enquête : http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/pdf/Enquete/ed004323.pdf Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
Photo (libre de droits) | Source : CNESST : https://bit.ly/3zWLkIu Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

La CNESST, votre porte d'entrée en matière de travail

La CNESST offre aux employeurs et aux travailleurs une porte d'entrée unique et une expertise intégrée en matière de normes du travail, d'équité salariale et de santé et de sécurité du travail. Sa structure de gouvernance est paritaire. Elle a notamment pour mission de gérer le Fonds de la santé et de la sécurité du travail, un fonds entièrement autofinancé dont elle est fiduciaire.

Pour plus d'information, visitez notre site Web à cnesst.gouv.qc.ca Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. et suivez-nous sur Facebook (facebook.com/cnesst Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.), Twitter (twitter.com/cnesst Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.) et LinkedIn (linkedin.com/company/cnesst Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.).

Source :  

Yvon Grégoire, responsable des communications


CNESST - Service de la prévention-inspection - Montérégie Est


Téléphone : 450 771-3900, poste 3960

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2022/19/c7972.html

Dernière mise à jour : 19 janvier 2022