SAINT-GÉDÉON, QC, le 30 mai 2022 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec octroie une subvention de 905 000 $ au Regroupement national des conseils régionaux de l'environnement du Québec (RNCREQ) pour son projet Verdissement dans les industries, commerces et institutions. Cette initiative a pour objectif d'inciter les organisations du secteur privé à déminéraliser et à verdir leurs actifs immobiliers afin de contribuer à adapter les milieux de vie face aux impacts grandissants des changements climatiques.

C'est ce qu'a annoncé, ce lundi, dans le cadre de l'assemblée générale annuelle du RNCREQ, le ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette.

Le projet du RNCREQ vise à sensibiliser et mobiliser les organisations des secteurs industriel, commercial et institutionnel pour qu'elles découvrent les nombreux avantages de l'implantation d'infrastructures vertes dans leur milieu, puis à les accompagner dans l'aménagement de leurs espaces. Le verdissement en milieu urbain réduit les impacts des canicules, dont la fréquence et l'intensité sont fortement accentuées par les changements climatiques. Retirer l'asphalte et le béton des espaces extérieurs et les verdir permet aussi de faire une meilleure gestion de l'eau pluviale, particulièrement lors des fortes précipitations, de manière à protéger les bâtiments et les infrastructures.

Le projet sera réalisé par cinq conseils régionaux de l'environnement (CRE) qui travaillent sur leur territoire respectif, soit ceux de la Capitale-Nationale, du Centre-du-Québec, de l'Estrie, de l'Outaouais et de Montréal. Bien que ces régions présentent des caractéristiques géographiques et démographiques différentes, elles sont toutes confrontées à des problématiques similaires, telles que la forte présence d'îlots de chaleur urbains. 

Citations :  

« Plusieurs organismes municipaux sont très actifs et travaillent à réaménager leur territoire pour devenir moins vulnérables face aux impacts des changements climatiques. Malgré tout, une bonne partie de l'espace occupé dans les villes et villages appartient également au secteur privé. Il est donc très important que ces acteurs soient aussi sensibilisés au rôle qu'ils peuvent jouer pour rendre nos milieux de vie plus résilients face à la crise climatique. Leur contribution est essentielle et leur participation permettra d'améliorer la qualité de vie des travailleurs et des résidents qui fréquentent les lieux. Je suis certain que les CRE, avec leur expertise régionale et leurs réseaux de contacts, pourront inciter de nombreuses organisations à s'engager dans la lutte contre les changements climatiques. Bon succès dans cette initiative! »

Benoit Charette, ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval 

« Le verdissement et la mise en place d'infrastructures vertes sont des solutions fondées sur la nature qui ont de multiples bénéfices en milieu urbanisé. De la gestion des eaux pluviales à la réduction des îlots de chaleur, en passant par l'embellissement, la préservation de la biodiversité et l'amélioration de la qualité de l'air, on a tout à gagner en verdissant nos milieux de travail et de vie. Nous sommes fiers de mettre notre expertise à profit pour rejoindre un public que les CRE connaissent bien. »

Martin Vaillancourt, directeur général du Regroupement national des conseils régionaux de l'environnement du Québec

Faits saillants :

  • Cette initiative sera financée à partir de sommes provenant du Fonds d'électrification et de changements climatiques et destinées à appuyer la réalisation de projets visant à stimuler l'innovation technologique et sociale, la recherche et le développement, l'acquisition de connaissances, l'amélioration des performances ainsi que la mobilisation, la sensibilisation et l'éducation de la population en matière de lutte contre les changements climatiques.
  • Les CRE travaillent, depuis de nombreuses années, avec les organisations industrielles, commerciales et institutionnelles de leur région respective. Ils accompagnent ces organisations dans divers projets bénéfiques pour l'environnement, tels que la gestion des matières résiduelles, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l'adaptation aux impacts des changements climatiques.

Liens connexes :  

Pour en savoir davantage sur le Plan pour une économie verte 2030 et sur le plan de mise en œuvre 2022-2027 :

www.quebec.ca/gouvernement/politiques-orientations/plan-economie-verte Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Site Web du RNCREQ : https://rncreq.org/portfolio/verdissement/ Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

 

Sources :

Pour info :



Rosalie Tremblay-Cloutier

Attachée de presse

Cabinet du ministre

de l'Environnement et de la Lutte

contre les changements climatiques,

ministre responsable

de la Lutte contre le racisme
et ministre responsable 
de la région de Laval

Tél. : 438 777-3777

Relations avec les médias 

Ministère de l'Environnement 
et de la Lutte contre les changements climatiques 

Tél. : 418 521-3991 

           

 

 



Isabelle Poyau
Coordonnatrice

RNCREQ

514 260-1107






Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2022/30/c8316.html

Dernière mise à jour : 30 mai 2022