QUÉBEC, le 14 déc. 2018 /CNW Telbec/ - Le Syndicat des travailleuses et travailleurs des centres d'hébergement privés de la région Saguenay-Lac-Saint-Jean (CSN) représentant les salariés de la Villa d'Alma a annoncé son intention de recourir à la grève à compter du 15 décembre 2018 à 0 h 1, et ce, pour une durée indéterminée. À la suite de l'intervention de la conciliatrice du Tribunal administratif du travail, l'employeur et le Syndicat ont convenu d'une entente de services essentiels. Après avoir pris connaissance de cette entente,  le Tribunal juge que les services essentiels prévus sont suffisants pour assurer la santé et la sécurité des résidents durant la grève.

L'entente prévoit la liste de tâches qui seront effectuées pour chaque secteur - entretien, service alimentaire et soins - et la liste des tâches qui ne le seront pas. Le temps de grève s'exercera de manière à assurer la continuité des services et des soins en tout temps. Ceux-ci seront donnés de la manière habituelle et sans ralentissement. Ainsi une tâche commencée devra être terminée avant que la personne salariée puisse exercer son temps de grève.

De plus, l'accès à la résidence sera préservé, et ce, tant pour les visiteurs, les fournisseurs, que pour les cadres.

Le Tribunal comprend que lors d'une situation exceptionnelle, de force majeure ou en cas d'urgence, le Syndicat fournira, à la demande de l'employeur, les salariés qualifiés requis pour répondre à la situation.

La décision du Tribunal, incluant l'entente de services essentiels, est disponible sur son site Web.

Le Tribunal rappelle dans sa décision que si les parties éprouvent des difficultés à mettre en application l'entente de services essentiels, elles doivent en faire part au Tribunal dans les plus brefs délais afin qu'il puisse leur fournir l'aide nécessaire.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2018/14/c1283.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 14 décembre 2018