QUÉBEC, le 2 août 2021 /CNW Telbec/ - La ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, et la ministre déléguée à l'Économie, Mme Lucie Lecours, ont annoncé aujourd'hui une bonification du Programme de subvention à la relance pour l'année 2021-2022. De ce fait, 26 entreprises supplémentaires pourront profiter d'un soutien financier totalisant 490 000 $, permettant à davantage d'entrepreneures de chez nous de mettre en œuvre des projets favorisant la relance de l'économie québécoise postpandémie.

Ce programme vise à appuyer les entrepreneures par le biais d'une contribution financière non remboursable de 10 000 $ à 20 000 $, en plus d'un accompagnement d'une durée de 12 mois, pour leur permettre d'adapter leur modèle d'affaires, leurs produits ou leurs services en vue de répondre aux enjeux de la pandémie et de relancer leurs activités commerciales.

En accord avec les mesures préconisées dans le Plan d'action pour contrer les impacts sur les femmes en contexte de pandémie, le Secrétariat à la condition féminine (SCF) a confié à Femmessor Québec (Femmessor) la mise en œuvre du programme d'aide financière visant à soutenir les entrepreneures du Québec dans l'adaptation de leur entreprise aux enjeux vécus depuis le début de la pandémie. Selon un sondage réalisé pour le compte de Femmessor auprès de 1 080 entrepreneures au printemps 2020, deux entrepreneures sur trois ont affirmé que leur entreprise fonctionnait à 50 % de son rendement, alors que 23 % des répondantes pensent que leur entreprise aura de la difficulté à survivre à cette crise ou ne pourra pas se relever. 

Depuis le début du Programme, des subventions totalisant 1,66 M$ ont été accordées à 93 entreprises :

  • 37 % de l'enveloppe de subvention a été accordée à des entreprises dont la mission consiste à avoir un effet positif sur la société et l'environnement;
  • 17 % de l'enveloppe de subvention a été accordée à des entreprises détenues et dirigées par des entrepreneures issues de la diversité ethnoculturelle;
  • une représentativité des différentes régions du Québec est atteinte, puisqu'au moins un projet est financé dans chacune des 17 régions administratives.

Citations :

« Depuis plus d'un an, nous nous ajustons constamment à la nouvelle réalité qu'impose la pandémie de COVID-19 et nous commençons tranquillement à voir la lumière au bout du tunnel. Je sais que les entrepreneures ont été fortement touchées par cette crise sanitaire. Je me réjouis donc aujourd'hui de savoir que nous contribuons à soutenir davantage d'entre elles, et ce, tant sur le plan financier que sur le plan humain. Je profite de l'occasion pour remercier l'équipe de Femmessor de son travail et de son engagement dans la mise en œuvre du Programme de subvention à la relance. »

Isabelle Charest, ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine

« Les femmes entrepreneures sont nombreuses à s'investir dans la croissance économique de toutes les régions. La bonification de ce programme donnera une impulsion additionnelle à plusieurs d'entre elles pour concrétiser leurs projets de relance et participer à la croissance de l'entrepreneuriat féminin partout au Québec. C'est exactement ce dont nous avons besoin pour assurer une reprise durable et inclusive de notre économie. »

Lucie Lecours, ministre déléguée à l'Économie

« Cette aide financière arrive à point nommé. Bien qu'encore fragilisées par les impacts de la pandémie, les entreprises à propriété féminine redoublent d'ardeur pour participer pleinement à la relance économique. Au-delà de l'aide financière qui leur sera accordée, les entreprises sélectionnées bénéficieront d'un accompagnement soutenu et personnalisé. Notre équipe, appuyée par une centaine d'Expertes Femmessor à travers le Québec, a d'ailleurs développé une solide expertise en la matière. Nous saluons cet engagement important du Secrétariat à la condition féminine, lequel aura un effet décisif sur le parcours de ces entrepreneures. »

Sévrine Labelle, présidente-directrice générale de Femmessor.

Faits saillants :

  • En 2021-2022, un montant de 1,17 M$ a été accordé en subventions à un total de 67 entreprises en 2020-2021, à même les budgets du SCF.
  • Le montant de la bonification pour l'année 2021-2022 est de 4,9 M$;
  • L'enveloppe totale de subventions s'élève à 1,66 M$ et permet d'aider 93 entreprises à propriété féminine.
  • Des subventions de 10 000 $ à 20 000 $ ont été accordées à ces entreprises dans le cadre d'une action du Plan d'action pour contrer les impacts sur les femmes en contexte de pandémie, annoncé le 8 mars 2021. 

Lien connexe :

Pour mieux connaître l'organisme Femmessor Québec, consultez femmessor.com.
Facebook : https://www.facebook.com/ConditionFeminineQc

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/August2021/02/c5375.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 2 août 2021