GLASGOW, UK, le 3 nov. 2021 /CNW Telbec/ - À l'occasion de la 26e Conférence de Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur le climat (CdP-26), le premier ministre du Québec, François Legault, a dévoilé que ce sont des investissements de 5 G$ qui seront faits au cours des prochaines années pour atteindre l'objectif ambitieux d'électrifier plus de la moitié des autobus urbains qui circuleront au Québec d'ici 2030.

Ces sommes historiques permettront aux sociétés de transport en commun de procéder à l'acquisition d'environ 2 148 nouveaux autobus entièrement électriques d'ici 2030. Le processus d'acquisition s'amorcera au cours des six prochains mois, alors que le Québec, à lui seul, viendra littéralement doubler le carnet de commandes pour des autobus électriques en Amérique du Nord par l'entremise des différentes sociétés de transport québécoises.

Avec ces investissements majeurs, les sociétés de transport pourront également construire de nouveaux garages adaptés à cette technologie, convertir ceux qui existent déjà, en plus d'installer les bornes de recharge requises.

Réaffirmant une fois de plus le leadership du Québec en matière d'électrification des transports, le premier ministre a souligné que l'avenir du transport en commun passe par des autobus électriques et que le Québec est très bien positionné pour tirer profit de ce virage, avec la présence chez nous d'entreprises majeures dans ce domaine.

Citation

« L'objectif qu'on doit se donner, c'est que le Québec soit un pôle mondial dans l'industrie des autobus et des trains électriques. La demande est déjà énorme. Seulement au Québec, on a pour 55 G$ en projets de transport collectif au cours des 10 prochaines années. Partout ailleurs, en Amérique du Nord, le nombre de projets va exploser dans la prochaine décennie. C'est une occasion en or pour le Québec. Et on a tout ce qu'il faut pour la saisir. »

François Legault, premier ministre du Québec

Faits saillants

  • L'investissement annoncé se détaille ainsi :
    • 2,6 G$ sont consacrés à la construction/conversion des garages;
    • 2,4 G$ serviront à l'achat des autobus.
  • 3,65 G$ proviendront directement du gouvernement du Québec, tandis qu'environ 1,35 G$ proviendront des différents partenaires
  • La cible de 55 % d'autobus urbains électriques d'ici 2030, prévue dans le PEV, permettra à terme la mise en service de quelque 2 148 autobus entièrement électriques.
  • Celle-ci fait partie d'un vaste programme prévoyant également, d'ici 2030, l'électrification sur les routes du Québec de :
    • 30 % des véhicules automobiles légers, soit 1,5 million de véhicules;
    • 40 % des taxis;
    • 65 % des autobus scolaires.
  • Le plan de mise en œuvre 2021-2026 du PEV prévoit que les premières livraisons d'autobus urbains électriques se feront à compter de 2023 et que 805 autobus devront être en service d'ici mars 2026.
  • Le PEV prévoit contribuer de façon majeure à l'atteinte de la cible de réduction des émissions de GES de 2030 (-37,5 % sous le niveau de 1990) et de positionner le Québec pour atteindre la carboneutralité à l'horizon 2050.

Liens connexes

Plan pour une économie verte 2030

Électrification des transports

Électrification des transports - Plus de 250 M$ pour électrifier 65 % des autobus scolaires d'ici 2030 (communiqué)

Suivez-nous sur Twitter, Facebook et Instagram.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/November2021/03/c4530.html

Dernière mise à jour : 3 novembre 2021