TORONTO, le 15 juin 2022 /CNW Telbec/ - En cette dernière journée du congrès 2022 de la Prospectors and Developers Association of Canada (PDAC), le gouvernement du Québec dresse un bilan positif de sa participation à l'événement et annonce l'octroi d'une aide financière de 14,5 M$ à 26 projets et initiatives dans le domaine minier.

M. Jonatan Julien, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord et de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, est présent au congrès en compagnie de représentants du ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles (MERN) et de plusieurs partenaires, dont le Bureau du Québec à Toronto, Investissement Québec, la Société du Plan Nord et la Société de développement de la Baie-James.

Le Québec, un incontournable sur la scène minière internationale

À l'occasion du congrès, le ministre Julien a mis en lumière sur plusieurs tribunes l'excellence québécoise en matière de développement minier. Rappelons qu'un sondage de l'Institut Fraser, publié en avril 2022, a confirmé que le Québec a conservé sa 6e place parmi les juridictions minières les plus attrayantes au monde, en plus de se hisser au 5e rang en matière de perception des politiques minières auprès de l'industrie.

C'est grâce aux nombreux atouts du Québec, notamment à son potentiel minéral diversifié, à des ressources de qualité et en quantité, à un excellent environnement d'affaires, à un écosystème minier complet et à des infrastructures bien développées. Rappelons que le gouvernement du Québec a investi 120 M$ dans l'augmentation de la capacité des installations de la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire à Sept-Îles.

C'est tout l'environnement d'affaires québécois qui favorise la réussite grâce à des entreprises bien implantées, à un vaste réseau de recherche et développement, à un cadre législatif moderne et stable et à des outils financiers disponibles à toutes les phases des projets miniers. Le Québec travaille également à alléger le fardeau administratif et a justement créé le Bureau de coordination des droits qui vise à réduire les délais de délivrance des permis.

Un autre avantage du secteur minier québécois, c'est l'engagement du gouvernement comme partenaire durable et responsable. Le Québec est un chef de file en matière de protection de l'environnement et de lutte contre les changements climatiques. Le MERN a notamment créé le Programme de soutien au développement durable pour les entreprises du secteur minier dans le but de les inciter à améliorer leurs pratiques dans le cadre d'un processus de certification.

Nos minéraux d'avenir

Par ailleurs, le Québec a été un précurseur au Canada en lançant, en 2020, le Plan québécois pour la valorisation des minéraux critiques et stratégiques 2020-2025 (PQVMCS). Aussi appelés minéraux d'avenir, les MCS sont primordiaux pour la transition énergétique et ils jouent un rôle prépondérant dans le plan gouvernemental pour se positionner comme un acteur incontournable dans la production de pièces pour batteries.

De plus, une nouvelle allocation fiscale a été instaurée pour faciliter la phase de mise en valeur du processus de développement minier qui occasionne des coûts importants et comporte un risque élevé pour les sociétés d'exploration.

Enfin, pour favoriser le développement des procédés de traitement et de première transformation des MCS, le gouvernement mettra en place une nouvelle mesure visant à faciliter l'atteinte de la commercialisation des projets miniers et de transformation des MCS au Québec. Un montant de 15 M$ sur 3 ans a été prévu dans le budget 2022-2023.

Annonce d'une aide financière de 14,5 M$ à 26 projets et initiatives du domaine minier

Dans le cadre du PQVMCS, le gouvernement du Québec continue à déployer d'importants efforts et annonce les soutiens financiers suivants :

  • 3 M$ au Pôle de recherche et d'innovation en matériaux avancés (PRIMA), un organisme d'intermédiation et de financement de la recherche et développement (R et D) collaboratif, pour mettre en œuvre un programme d'aide financière visant à soutenir la réalisation de projets d'innovation en matière d'économie circulaire appliqués aux MCS;
  • 3,35 M$ au Consortium de recherche et d'innovation en transformation métallique (CRITM), un regroupement sectoriel de recherche industrielle, afin de mettre en œuvre une mesure de soutien visant à appuyer la R et D portant sur l'extraction, la transformation et le recyclage de MCS, en plus de soutenir la création et la coordination d'un réseau de recherche scientifique propre aux MCS;
  • 800 000 $ dans le cadre du Programme de soutien à l'exploration minière pour les minéraux critiques et stratégiques 2021-2024 Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. pour trois projets, soit :
    • Projet Pontax de Stria Lithium : 275 000 $ (centre-ouest du territoire d'Eeyou Istchee Baie-James);
    • Projet Tétépisca de Focus Graphite : 350 000 $ (sud-ouest du réservoir Manicouagan);
    • Projet Wabash de Kintavar Exploration : 176 987 $ (ouest de Parent en Mauricie).

Québec accorde également 7,4 M$ à 20 projets de recherche collégiaux et universitaires dans le cadre du Programme de recherche en partenariat sur le développement durable du secteur minier Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. du Fonds de recherche du Québec -- Nature et technologies (détails des projets en annexe). Le succès du Programme a incité le gouvernement à engager une enveloppe de 19,85 M$ pour renouveler son financement jusqu'à 2026.

Citation :

« Le secteur minier québécois est en effervescence et les perspectives favorables me portent à croire que l'avenir est très prometteur. Nous avons un plan solide et les outils nécessaires pour assurer la réussite des projets miniers au Québec. Les annonces d'aujourd'hui témoignent d'un réel intérêt pour l'innovation et le développement durable au sein de la filière minière québécoise. Cette aide se traduit par l'émergence de projets concrets pour continuer de développer de façon responsable notre énorme potentiel minier. Le Québec continuera de faire preuve de leadership dans ce domaine. »

Jonatan Julien, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord et de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

Faits saillants :

  • On trouve au Québec 22 mines en activité qui produisent et mettent en valeur 17 métaux et de 12 substances non métalliques. De plus, 33 projets miniers sont en cours de réalisation;
  • En 2021 au Québec, les investissements miniers en exploration ont été de 964 M$ (un sommet depuis 2011) et les investissements totaux ont été de 3,93 G$ (un sommet depuis 2013).

Liens connexes :

Source :
Emmanuelle Ducharme
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et
ministre responsable des régions de la Côte-Nord
et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine
Tél. : 418 643-7295

Information :
Relations médias
Ministère de l'Énergie et des
Ressources naturelles
medias@mern-mffp.gouv.qc.ca
Tél. : 418 521-3875 ­

ANNEXE

Programme de recherche en partenariat sur le développement durable du secteur minier

Projets retenus -- Axes 1 à 6 (détails Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.)

Responsable/établissement

Titre du projet

Aide

  financière  



Isabelle Demers

UQAT

Évolution biogéochimique des scénarios de

gestion et de restauration impliquant des rejets

miniers désulfurés

285 750 $


Gervais Soucy

Université de Sherbrooke

Valorisation d'un concentré de titanomagnétite

vanadifère par voie hydrométallurgique

381 000 $


Damase Khasa

Université Laval

Utilisation de bio-intrants en restauration

écologique des sites miniers ferrifères : essais de

démonstration en milieu nordique québécois au

Canada

381 000 $


Daniel Rousse

ETS

Décarbonation des entreprises minières du

Québec

381 000 $


Stéphane De Souza

UQAM

Les utilisations multiples du mercure naturel

archéen : sources, guides, impacts

381 000 $


Damase Khasa

Université Laval

Sélection des espèces ligneuses boréales à

architecture racinaire traçante pour végétaliser et

assurer la durabilité des recouvrements étanches

à géomembranes des sites à drainage minier

acide

381 000 $


Martin Grenon

Université Laval

Conception intégrée des pentes minières (banc et

interrampe) sur la base de données LiDAR

381 000 $


Li Zhen Cheng

UQAT

Cartographie de la géologie et surveillance des

risques de radiation par l'amélioration de la

qualité et l'interprétabilité des données

spectrométriques

381 000 $


Nicole Fenton

UQAT

Écosystèmes et paysages de référence pour la

restauration des crêtes rocheuses dénudées

autour de la ville de Rouyn-Noranda

381 000 $


Lucie Coudert

UQAT

Extraction responsable et valorisation des

minéraux critiques et stratégiques issus de la

filière fer-titane au Québec

381 000 $


Catherine Mulligan

Université Concordia

Application de l'efficacité eau-énergie dans

l'industrie minière

381 000 $


Louis-César Pasquier

INRS

Accompagner la transition écologique par la

valorisation de résidus miniers

381 000 $


Marc Richer-Laflèche

INRS

Optimisation de la détection de gîtes de sulfures

disséminés et massifs profonds par

électromagnétisme de haute puissance et

séparation des composantes inductives et de

polarisation induite

381 000 $


Mourad Nedil

UQAT

Système d'antenne intelligent corporel pour les

mines souterraines profondes

381 000 $


Nassima Kemache

Cégep de l'Abitibi-

Témiscamingue

Potentiel des hautes puissances pulsées et des

micro-ondes sur l'amélioration de l'empreinte

environnementale de l'extraction de magnésium à

partir de la dolomite.

300 000 $


 

Projets retenus -- Axe 7 (MCS)

Responsable/établissement

Titre du projet

Aide

  financière  



Bertrand Rottier

Université Laval

Approches géologique et géophysique intégrées

pour l'amélioration de l'exploration des gisements

d'éléments de terres rares (ETR) dans le

Grenville central

381 000 $


Jocelyn Bouchard

Université Laval

Minimisation des risques associés à la production

de graphite de grade batterie Lithium-Ion --

Mine 4.0 et géométallurgie

381 000 $


Dominic Larivière

Université Laval

Pour une meilleure compréhension de la

radioactivité et de sa perception dans le contexte

d'exploitation des éléments de terres rares

381 000 $


Claude Fortin

Institut national de

recherche scientifique

(INRS)

Caractérisation du risque écotoxicologique du

platine et du palladium au Québec

381 000 $


Anthony Eric Williams-Jones

Université McGill

La genèse et l'exploration de la minéralisation

d'oxyde de fer-apatite ETR dans le district de

Kwyjibo, Québec.

381 000 $


 

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2022/15/c6448.html

Dernière mise à jour : 15 juin 2022