QUÉBEC, le 12 avril 2022 /CNW Telbec/ - Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie, M. François Bonnardel, et le ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette, confirment la concrétisation de l'engagement pris par le premier ministre du Québec, M. François Legault, lors de la CdP26 et annoncent que le gouvernement du Québec accordera une aide financière pour le plus important projet d'acquisition d'autobus électriques urbains en Amérique du Nord.

Concrètement, cette autorisation de principe permettra à la Société de transport de Montréal (STM), à titre de mandataire de huit autres sociétés de transport ainsi que d'exo, d'effectuer un achat regroupé de plus de 1 200 autobus urbains électriques de 12 m. La livraison de ces autobus s'échelonnera de 2024 à 2026.

Dans le cadre de ce projet d'acquisition, les municipalités, par l'entremise des sociétés de transport, profitent d'un soutien financier massif du gouvernement du Québec. Au cours des dernières années, le gouvernement a rehaussé ses subventions en les portant jusqu'à 95 % du coût d'acquisition d'un autobus. Ce soutien financier, sans équivalent dans le passé ou ailleurs au Canada, permet de poursuivre les objectifs ambitieux que le gouvernement du Québec s'est donné pour l'électrification des transports.

L'acquisition de ces autobus s'effectue à la suite de l'annonce du premier ministre à la 26e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CdP26), qui s'est tenue à Glasgow en novembre 2021. Une somme de 5 G$ y a été annoncée pour la mise en service de 2 148 autobus sur nos routes d'ici 2030. De plus, afin de maximiser le potentiel de retombées économiques locales, le niveau de contenu canadien exigé dans le cadre de cet appel d'offres devra être de 25 % et l'assemblage final devra être effectué au Canada.

Citations

« C'est avec une grande fierté que nous soutenons les sociétés de transport dans l'électrification de leurs autobus urbains. L'aide que nous accordons aux sociétés de transport en commun est un soutien financier sans équivalent au Canada pour les municipalités. Cette forme de partenariat propre au Québec permet au gouvernement d'atteindre ses objectifs d'électrification des autobus et de développement du transport collectif en respectant la capacité de payer des contribuables municipaux. »

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie

« Nous l'avons exprimé formellement dans notre Plan pour une économie verte 2030 ainsi que lors de notre présence à la Conférence de Glasgow sur le climat : le gouvernement du Québec est déterminé à réussir la transition climatique. Ce virage passe notamment par le grand chantier d'électrification de l'économie et des transports, dont le transport collectif. À compter de 2025, tous les nouveaux véhicules acquis par les sociétés de transport en commun et bénéficiant d'une subvention gouvernementale seront des véhicules électriques. L'autorisation de principe annoncée aujourd'hui est un pas dans cette direction et l'expression éloquente de notre volonté d'agir de manière responsable et durable face aux changements climatiques. »

Benoit Charette, ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval

« Nous tenons à remercier le gouvernement du Québec pour son soutien ainsi que les membres de l'Association du transport urbain du Québec (ATUQ) pour la confiance qu'ils nous témoignent. Nous mènerons avec rigueur le processus d'acquisition pour cette commande historique qui viendra, à terme, transformer le portrait de la mobilité durable au Québec. Avec près de la moitié de ces bus électriques destinés à la STM, nous démontrons tout le sérieux de notre démarche d'électrification. C'est tout le réseau de surface qui se transforme et nos équipes sont mobilisées pour relever ce grand défi, avec l'appui essentiel de nos partenaires. »

Éric Alan Caldwell, président du conseil d'administration de la Société de transport de Montréal

« Soutenus par le gouvernement du Québec, les membres de l'ATUQ sont engagés depuis quelques années dans le processus de transformation vers l'électrification de leur réseau, notamment par l'acquisition d'autobus 100 % électriques dans le cadre de tests et de projets pilotes. Aujourd'hui, le lancement du processus d'acquisition à grand volume marque un jalon important d'un virage dont bénéficiera toute la société québécoise en ce qui a trait au développement durable. En effet, les sociétés de transport en commun travaillent de concert avec leurs partenaires gouvernementaux et municipaux afin de contribuer aux objectifs de réduction des gaz à effet de serre et d'atteinte de la carboneutralité, prévue en 2050. Il s'agit encore une fois d'une belle manifestation du leadership nord-américain dont le Québec fait preuve en matière d'électrification des transports. »

Marc Denault, président de l'Association du transport urbain du Québec

Faits saillants

Liens connexes

  • Cet appel d'offres regroupera la Société de transport de Montréal, la Société de transport de Laval, le Réseau de transport de la Capitale, le Réseau de transport de Longueuil, la Société de transport de Lévis, la Société de transport de l'Outaouais, la Société de transport de Sherbrooke, la Société de transport de Trois-Rivières, la Société de transport du Saguenay ainsi qu'exo.
  • Le projet d'acquisition sera admissible à une aide financière dans le cadre des programmes d'aide aux immobilisations du ministère des Transports, soit le :
    • Programme d'aide gouvernementale au transport collectif des personnes (PAGTCP), financé en partie par le Fonds d'électrification et de changements climatiques dans le cadre du Plan pour une économie verte 2030 (PEV 2030);
    • Programme d'aide aux immobilisations en transport en commun de la Société de financement des infrastructures locales du Québec (SOFIL);
    • Programme d'aide gouvernementale aux infrastructures de transport collectif (PAGITC).
  • Le PEV 2030 est la première politique-cadre d'électrification et de lutte contre les changements climatiques du Québec. Il édifiera les bases d'une économie sobre en carbone, résiliente face aux changements climatiques et plus prospère à l'horizon 2030. Il place aussi le Québec sur la bonne trajectoire pour atteindre sa cible de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) pour 2030 et la carboneutralité d'ici 2050. Le PEV 2030 mise sur les forces du Québec, dont son énergie propre, afin d'accélérer la transition climatique avec le plus de bénéfices possible pour la population et les entreprises québécoises.
  • L'électrification des autobus urbains fait partie d'un vaste programme prévoyant également l'électrification, d'ici 2030, de :
    • 1,5 million de véhicules électriques légers sur les routes du Québec;
    • 40 % des taxis;
    • 65 % des autobus scolaires.
    • 100 % des automobiles, véhicules utilitaires sport, fourgonnettes et minifourgonnettes de l'État et de 25 % de ses camionnettes électrifiées.

Plan pour une économie verte 2030 Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Électrification des transports Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

CdP26 - Conférence de Glasgow sur le climat - 5 G$ pour doter le Québec d'une importante flotte d'autobus électriques (communiqué) Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Programme d'aide au transport collectif des personnes et aux immobilisations en transport en commun Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Programme d'aide gouvernementale aux infrastructures de transport collectif Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Suivez-nous sur Instagram Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2022/12/c2075.html

Dernière mise à jour : 12 avril 2022