QUÉBEC, le 23 avril 2021 /CNW Telbec/ - Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, annonce l'introduction d'un mécanisme d'indexation annuelle afin de s'assurer que les organismes spécialisés en développement de l'employabilité puissent soutenir une hausse des coûts de systèmes dans leurs organisations.  

Ces organismes verront donc les ententes de soutien financier prévues pour les différents services être indexées annuellement, ce qui pourrait représenter un montant estimé à environ 1,5 million de dollars la première année et, en se basant sur le volume d'activités actuel, à près de 7,5 millions de dollars après cinq ans. Ce mécanisme s'appliquera à la mesure « Service d'aide à l'emploi », à la « Mesure de formation de la main-d'œuvre - volet entreprises d'entraînement » ainsi qu'à la mesure « Soutien au travail autonome » qui sont appliquées par l'entremise de ces organismes.

Les services des mesures « Projets de préparation à l'emploi », volets général et entreprises d'insertion, et « Initiative ciblée pour les travailleurs expérimentés » auront également des balises d'indexation qui pourraient représenter des coûts de 2,3 millions de dollars sur 5 ans, en se basant sur le volume actuel de services.

Le Ministère transige avec plus de 400 organismes en employabilité qui sont des partenaires privilégiés contribuant aux services publics d'emploi dans toutes les régions du Québec.

Rappelons que depuis plusieurs années, les regroupements nationaux d'organismes spécialisés en employabilité demandent qu'un tel mécanisme d'indexation annuelle soit prévu dans l'exercice de négociation de leurs ententes de soutien financier.

Citation :

« Les organismes spécialisés en employabilité jouent un rôle de premier plan dans le développement du marché du travail québécois. En indexant annuellement les coûts des services offerts, nous souhaitons leur offrir une meilleure prévisibilité afin de les soutenir au mieux dans leur mission et de leur donner les ressources pour bâtir un marché du travail plus fort et plus inclusif. Ces organismes, dont l'expertise en matière d'employabilité n'est plus à démontrer, sont des partenaires indispensables pour soutenir les individus participant aux services publics d'emploi dans leur mise en mouvement vers l'emploi ou encore dans leur processus de requalification. C'est donc un grand plaisir de renforcer notre partenariat en instituant ce mécanisme d'indexation. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

Faits saillants :

  • Le taux d'indexation annuel se basera sur la hausse salariale consentie aux employés de l'État (fonctionnaires et professionnels) au 1er avril de l'année civile en cours. Lorsque ces hausses ne sont pas connues le 31 janvier de l'année en cours, le taux d'indexation retenu correspond à l'évolution de l'indice des prix à la consommation, excluant les coûts du tabac, de l'alcool et du cannabis récréatif, observée pour l'année civile précédente.
  • L'aide financière annoncée répond à un des objectifs du Plan stratégique 2019-2023 du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, soit d'augmenter l'intégration et le maintien en emploi.

Pour en savoir plus sur les activités du Ministère, suivez-le sur les médias sociaux :

facebook.com/TravailEmploiSolidaritésocialeQuébec

twitter.com/Gouv_MTESS

linkedin.com/company/ministere-travail-emploi-solidarite-sociale-quebec

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2021/23/c0375.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 23 avril 2021