MONTRÉAL, le 13 oct. 2021 /CNW Telbec/ - Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, confie à la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) le mandat d'élaborer un diagnostic pour définir les métiers et les compétences nécessaires à la transition verte. Un espace de concertation et de coordination sera créé et piloté par la CPMT pour le réaliser. Le ministre Boulet en a fait l'annonce lors de la Rencontre VERT DEMAIN, à laquelle le gouvernement du Québec accorde un soutien financier de 145 000 $.

Organisée par le comité sectoriel de main-d'œuvre EnviroCompétences, la Rencontre VERT DEMAIN réunit plus de 200 acteurs du milieu qui profiteront de l'occasion pour participer à des ateliers ayant pour objectif de préciser des pistes d'action en matière de développement de compétences de la main-d'œuvre liées à l'économie verte et aux changements climatiques.

Citations :

« La Rencontre VERT DEMAIN tombe à point. L'économie verte est en pleine croissance. Le nombre d'emplois de même que l'évolution des compétences associées à la transition écologique sont et seront de plus en plus importants. En élaborant un diagnostic des emplois et compétences nécessaires à la transition verte, nous contribuons à réaliser nos objectifs environnementaux. Le Québec doit poursuivre son développement d'une expertise de pointe en adéquation avec les besoins de la transition verte pour maintenir sa position favorable dans ces secteurs d'avenir. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

« Je tiens à saluer EnviroCompétences et la CPMT pour leur engagement et leur mobilisation dans le domaine de l'emploi et de l'économie verte. Tant ici, au Québec, qu'à travers le monde, la main-d'œuvre est appelée à jouer un rôle important pour aider nos sociétés à progresser dans la transition écologique et climatique. C'est pourquoi le développement des compétences et la formation font partie intégrante de notre Stratégie gouvernementale de développement durable et du Plan pour une économie verte 2030. Nous sommes à l'écoute des réflexions et suggestions qui ressortiront de cet événement. Je suis conscient que les défis à relever seront immenses, mais je suis persuadé qu'ensemble, nous y arriverons! »

Benoit Charette, ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval

« Je suis fière que notre gouvernement soutienne financièrement la tenue de cet événement, qui se penche sur des enjeux essentiels auxquels nous devons nous attaquer afin de répondre adéquatement aux besoins de formation, de compétences et d'emplois. Cette rencontre sera certainement bénéfique pour accompagner les entreprises montréalaises dans cette transition vers une économie plus verte. »

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

Faits saillants :

  • Le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale alloue 130 000 $ à l'événement, alors qu'une somme de 15 000 $ est remise par le ministère de l'Économie et de l'Innovation.
  • L'aide financière du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale est attribuée dans le cadre de la mesure Concertation pour l'emploi. Cette mesure vise à soutenir la concertation pour trouver des solutions durables, notamment en matière de gestion des ressources humaines.
  • L'aide financière annoncée répond à l'un des objectifs du Plan stratégique 2019-2023 du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, soit soutenir davantage les entreprises dans l'adaptation de leurs pratiques en matière de gestion des ressources humaines.
  • La contribution du ministère de l'Économie et de l'Innovation est, pour sa part, issue du Programme d'appui au développement des secteurs stratégiques et des créneaux d'excellence. Ce programme vise à mobiliser les entreprises et les partenaires économiques ainsi qu'à concerter leurs actions autour d'objectifs et de modes d'intervention communs pour favoriser le développement des secteurs stratégiques et la mise en œuvre des orientations ministérielles.
  • La CPMT est une instance de concertation nationale réunissant les dirigeants qui représentent les entreprises, la main-d'œuvre, les organismes communautaires actifs dans le domaine de l'employabilité, le milieu de l'enseignement et les ministères à vocation économique et sociale.
  • Entre 2017 et 2020, le nombre d'organisations, dans le secteur de l'environnement, a augmenté de 10 %, passant de 8 966 à 9 834.

Pour en savoir plus sur les activités du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, suivez-le sur les médias sociaux :

facebook.com/TravailEmploiSolidaritésocialeQuébec
twitter.com/Gouv_MTESS
linkedin.com/company/ministere-travail-emploi-solidarite-sociale-quebec

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/October2021/13/c1868.html

Dernière mise à jour : 13 octobre 2021