LÉVIS, QC, le 15 avril 2021 /CNW Telbec/ - La ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et de la région du Bas-Saint-Laurent, Mme Marie-Eve Proulx, au nom du ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie, M. François Bonnardel, annonce des investissements de 361 139 000 $ pour les deux prochaines années afin d'assurer le maintien et l'amélioration des infrastructures routières, ferroviaires et aéroportuaires de la région de la Chaudière-Appalaches. Il s'agit d'une somme supérieure à celle annoncée l'an dernier, ce qui contribuera également à la relance économique de la région et du Québec tout entier.

Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, l'annonce d'aujourd'hui, combinée à celles faites dans toutes les régions du Québec, aura des retombées économiques et sociales significatives. En effet, en contribuant au maintien de plus d'un demi-million d'emplois directs et indirects partout sur le territoire québécois, ces investissements publics généreront également des retombées économiques de plusieurs milliards de dollars chaque année, en plus d'assurer à la population des réseaux de transport sécuritaires et de qualité.

Citations

« À nouveau cette année, votre gouvernement démontre que d'investir massivement dans le maintien et l'amélioration de l'état des routes et des structures en Chaudière-Appalaches est une priorité. Nous souhaitons que la relance économique passe notamment par le secteur des transports, dont par la réalisation des nombreux projets dévoilés aujourd'hui. Grâce à l'implication soutenue de mes collègues députés, jamais un gouvernement n'aura autant investi dans la réfection des infrastructures de transport de votre région. »

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie

« L'annonce d'aujourd'hui aura des retombées économiques importantes pour la région de la Chaudière-Appalaches. Nous avons besoin d'investissements pour maintenir et créer des emplois, tout en assurant une occupation du territoire adéquate en région. La réalisation de ces projets améliorera concrètement la qualité de vie en permettant des déplacements plus sécuritaires et plus efficaces sur l'ensemble du réseau. »

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et de la région du Bas-Saint-Laurent

« Les infrastructures routières sont essentielles pour le développement économique des régions, et je suis heureuse de cette annonce qui vise à en assurer le maintien et l'amélioration. Que ce soit grâce à la réfection de l'autoroute 20 dans la MRC de Lotbinière ou à la remise en état du chemin de fer entre Vallée-Jonction et Black Lake, ces travaux d'infrastructure contribueront à la relance économique dans la circonscription de Lotbinière-Frontenac tout en maintenant un réseau de transport sécuritaire et en bonne condition. » 

Isabelle Lecours, députée de Lotbinière-Frontenac et adjointe parlementaire de la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique 

« Les prochaines années seront très occupées sur les routes de Beauce-Sud. Que ce soit la synchronisation des feux sur le boulevard Lacroix, à Saint-Georges, le prolongement de l'autoroute 73 ou encore la réfection de plusieurs routes dans nos villages, il s'agit tous de projets attendus depuis de nombreuses années pour lesquels nous accordons les sommes nécessaires. Pour le trafic lourd, mais également pour la sécurité des usagers, nous ne ménageons aucun effort pour la mise à jour des routes sur lesquelles nous circulons quotidiennement. »

Samuel Poulin, député de Beauce-Sud

Faits saillants

  • Les sommes investies dans la région de la Chaudière-Appalaches se répartissent comme suit :
    • 173 532 000 $ pour des chaussées en bon état;
    • 96 809 000 $ pour des structures en bon état;
    • 52 706 000 $ pour un réseau efficace et sécuritaire, notamment pour donner suite à des recommandations du Bureau du coroner;
    • 30 561 000 $ pour des projets ferroviaires;
    • 1 305 000 $ pour des projets aéroportuaires;
    • 6 226 000 $ pour assurer le maintien en bon état de ponceaux et de structures situés sur des emprises ferroviaires abandonnées.
  • Parmi les projets annoncés, mentionnons :
    • le remplacement complet de la membrane d'étanchéité et de l'enrobé sur le tablier du pont Pierre-Laporte;
    • la reconstruction de la chaussée en béton sur l'autoroute 20, dans quelques municipalités de Lotbinière, soit environ 4 km en direction ouest, à la hauteur de Saint-Janvier-de-Joly, et 8 km en direction est, dans le secteur de Saint-Apollinaire;
    • la réparation du pont enjambant la rivière Chaudière, à Saint-Joseph-de-Beauce.
  • Grâce à l'adoption de la Loi concernant l'accélération de certains projets d'infrastructure, deux projets seront réalisés plus rapidement dans la région de la Chaudière-Appalaches :
    • le prolongement de l'autoroute 73, à Saint-Georges, en Beauce;
    • le projet de maintien des actifs et de réhabilitation du chemin de fer Québec central.
  • Malgré le contexte de la pandémie de COVID-19, des projets ont été menés à terme en 2020, par exemple :
    • des travaux de réfection d'un ponceau et des travaux d'asphaltage sur la route 132, à Saint-Jean-Port-Joli;
    • l'asphaltage de la route 132 sur 8,2 km, à Lotbinière;
    • l'asphaltage de l'autoroute 73 sur 9,5 km, à Lévis.

Liens connexes 

Investissements routiers, maritimes, ferroviaires et aéroportuaires 2021-2023 
Balado du MTQ : la planification annuelle des projets routiers

Suivez-nous sur Twitter, Facebook et Instagram.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2021/15/c1062.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 15 avril 2021