QUÉBEC, le 16 févr. 2022 /CNW Telbec/ - Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, en présence de M. Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, dévoile un projet qui permettra de recruter à l'international et de former au Québec 1 000 infirmières et infirmiers.

Ce projet s'accompagne d'un investissement de près de 65 millions de dollars sur deux ans. Dès 2023, les candidates et les candidats, qui proviendront de pays francophones ciblés, viendront s'établir dans les régions du Québec pour y exercer la profession d'infirmières et d'infirmiers au sein du réseau de la santé et des services sociaux qui fait face à une importante pénurie de personnel.

Ce projet vise à accélérer la reconnaissance des compétences pour des candidates et candidats francophones qui possèdent une expérience de travail comparable à celle des établissements de santé et services sociaux et qui détiennent une formation en soins infirmiers similaire à celle offerte au Québec. Les premières cohortes d'infirmières et d'infirmiers arriveront à l'automne 2022, ainsi qu'en 2023, pour suivre la formation d'appoint prescrite par l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) et obtenir leur permis d'exercice.

Réalisé en collaboration avec les ministères de la Santé et des Services sociaux, de l'Enseignement supérieur, ainsi que l'OIIQ, ce projet, annoncé le 7 décembre 2021, s'inscrit dans le Plan d'action en reconnaissance des compétences des personnes immigrantes et s'ajoute aux nombreuses mesures mises en place par le gouvernement pour contribuer à résorber la pénurie d'infirmières et d'infirmiers dans le réseau de la santé et des services sociaux.

Citations :

« C'est avec beaucoup de fierté que j'annonce ce projet de recrutement d'infirmières et d'infirmiers qui s'inscrit dans notre Plan d'action en reconnaissance des compétences des personnes immigrantes. Ce projet permettra d'accélérer le recrutement à l'international et la reconnaissance des compétences de ces infirmières et infirmiers qui contribueront plus rapidement à pourvoir les besoins de main-d'œuvre de notre réseau de la santé et des services sociaux. Toutes les mesures mises en place visent à encadrer et à accompagner les personnes candidates, depuis leur pays d'origine et avant leur arrivée au Québec, afin d'accélérer leur intégration sur le marché du travail. C'est une formule gagnante pour le Québec et pour les personnes immigrantes qualifiées qui souhaitent enrichir notre réseau à la hauteur de leur compétence. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie

« La mise en œuvre de ce projet pour la reconnaissance des compétences des infirmières et des infirmiers recrutés à l'international est un moyen supplémentaire que nous nous donnons pour pallier le manque de personnel soignant dans notre réseau de la santé. Je tiens à remercier sincèrement tous nos partenaires qui participent à ce recrutement ainsi qu'à la formation et à l'intégration de ces futures personnes candidates employées qui viendront se joindre à nos équipes partout au Québec. Nous avons déjà très hâte de les accueillir ! »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Une telle initiative démontre concrètement la volonté de notre gouvernement d'augmenter rapidement et significativement le bassin de personnes professionnelles soignantes dans le système de santé. Je salue la contribution de nos établissements collégiaux et la collaboration de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) pour offrir cette formation d'appoint qui permettra aux recrues de prendre leur place rapidement dans les établissements de santé des sept régions ciblées. »

Danielle McCann, ministre de l'Enseignement supérieur et responsable de l'application des lois professionnelles

Faits saillants :

  • Les pays francophones ciblés par le recrutement d'infirmières et d'infirmiers à l'international pour la première phase du projet sont l'Algérie, le Cameroun, le Maroc, la Tunisie et l'île Maurice.
  • Les régions ciblées par cette première phase du projet sont l'Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord, le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie, le Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Baie James (Chibougamau), ainsi que l'Outaouais.
  • Les personnes sélectionnées pour participer à ce projet pourront travailler comme préposées aux bénéficiaires pour un maximum de 20 h par semaine durant la formation d'appoint et à temps plein pendant les congés scolaires.
  • Les personnes candidates recevront une allocation de subsistance offerte dans le cadre du Programme d'aide financière pour la formation d'appoint en reconnaissance des compétences (PAFFARC) pour une durée maximale d'un an et pour les frais de garde et de transport, le cas échéant. Cette allocation, d'un montant de 500 $ par semaine, sera offerte pendant toute la durée de la formation d'appoint prescrite par l'OIIQ.
  • Les frais de scolarité, les frais de demande d'équivalence à l'OIIQ et le coût de la formation d'appoint seront couverts par le MIFI, de même que les frais pour la demande de l'Évaluation comparative des études effectuées hors Québec.
  • Les personnes candidates pourront s'établir au Québec accompagnées de leur famille immédiate, c'est-à-dire leur(s) enfant(s) et leur conjointe ou conjoint, qui recevra un permis de travail ouvert.
  • Tout au long du processus de reconnaissance des compétences et pendant toute la durée de la formation d'appoint, les personnes sélectionnées pourront bénéficier d'un accompagnement soutenu et personnalisé débutant dès l'étranger.

Liens utiles :

Pour les détails concernant les conditions du Programme d'aide financière pour la formation d'appoint en reconnaissance des compétences (PAFFARC) :
http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/travailler-quebec/reconnaissance-competences/aide-financiere/index.html

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/February2022/16/c7342.html

Dernière mise à jour : 16 février 2022