QUÉBEC, le 14 oct. 2021 /CNW Telbec/ - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, fait une mise à jour des résultats des efforts déployés au cours des dernières semaines pour favoriser la rétention, le retour et l'attraction des infirmières dans le réseau de la santé et des services sociaux.

Au total, plus de 1 756 personnes (+ 749) prêteront main-forte dans le réseau, dont :

  • 58 embauches de personnes qui étaient à la retraite (+ 2);
  • 351 embauches de ressources provenant notamment de la main-d'œuvre indépendante (+ 120);
  • 1347 personnes qui travaillaient à temps partiel et sont passées à temps complet (+ 627).

Des discussions sont en cours avec près de 2400 candidats potentiels (+ 400 par rapport à la semaine dernière).

Citation : 

« Cette nouvelle mise à jour est encourageante et démontre que les efforts des différents établissements portent leurs fruits. Nous avons entrepris une démarche concrète afin de changer les choses et passer à une culture axée sur la stabilité. Les mesures que nous mettons en place contribueront à diminuer la pression sur les équipes de travail et à rééquilibrer la charge de travail du personnel. Nous sommes sur la bonne voie. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux 

Faits saillants :

  • Rappelons que le 23 septembre dernier, un nouveau modèle de gestion et des incitatifs pour la rétention et l'attraction de personnel en soins infirmiers et cardio-respiratoires ont été annoncés. Plusieurs moyens permettront d'améliorer la conciliation travail et vie personnelle des infirmières ainsi que la consolidation des équipes, d'offrir des horaires stables et prévisibles, et de diminuer la charge de travail, notamment :
    • l'élimination du temps supplémentaire obligatoire et la diminution du recours aux agences de placement privées;
    • des montants forfaitaires et des horaires plus stables;
    • l'autogestion des horaires

 

  • En comparaison, voici les chiffres qui ont été présentés le 7 octobre dernier.
    • Au total, plus de 1 007 personnes prêteront main-forte dans le réseau, dont :
      • 56 à la retraite;
      • 231 provenant notamment de la main-d'œuvre indépendante;
      • 720 postes à temps partiel qui sont passés à temps complet.
    • Des discussions étaient en cours avec près de 2 000 personnes.

 

  • Notons également que la date butoir pour la vaccination obligatoire des intervenants de la santé et des services sociaux est repoussée au 15 novembre. Ce report permettra d'atténuer les conséquences sur la continuité des services à court terme, alors que le réseau de la santé et des services sociaux est sous pression actuellement.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/October2021/14/c1570.html

Dernière mise à jour : 14 octobre 2021