QUÉBEC, le 26 oct. 2021 /CNW Telbec/ - Le ministère de la Santé et des Services sociaux annonce les nouvelles recommandations intérimaires formulées par l'Institut national de la santé publique du Québec en ce qui concerne les travailleuses du réseau de la santé et des services sociaux qui sont enceintes et adéquatement protégées ou vaccinées. Les recommandations, qui s'adressent aux employeurs, permettront à ces employées de demeurer au travail dans certains postes, à condition de porter des équipements de protection individuelle et de respecter certaines mesures visant à les protéger.

Il est à noter que les directives concernant le retour des travailleuses de la santé enceintes qui sont actuellement en retrait préventif en raison de la COVID-19 seront transmises aux établissements prochainement.

Faits saillants :

  • Ces recommandations sont fondées sur certains constats actuels, notamment :
  • le risque estimé d'attraper la COVID-19 pour une femme enceinte adéquatement protégée ou vaccinée est désormais considéré comme faible;
  • les équipements de protection diminuent ce risque;
  • la vaccination vient réduire ce risque encore davantage;
  • le risque d'issues défavorables de la grossesse est faible et celles-ci sont peu fréquentes;
  • la mise en place d'un ensemble de mesures de protection permet de rendre certains milieux de soins et de services sécuritaires pour les femmes enceintes.

De nouvelles données et des changements dans la situation épidémiologique au Québec pourraient justifier une mise à jour prochaine de ces recommandations. Il est prévu que cette position sera révisée lorsque la couverture vaccinale de deux doses chez les enfants sera jugée suffisante.

Lien connexe :

Pour en savoir davantage, consulter les recommandations de l'INSPQ.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/October2021/26/c0216.html

Dernière mise à jour : 26 octobre 2021