QUÉBEC, le 30 déc. 2021 /CNW Telbec/ - Parmi les mesures exceptionnelles déployées dès le 31 décembre afin de freiner la progression fulgurante du virus au Québec, un couvre-feu sera en vigueur entre 22 h et 5 h.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) reconnait que le couvre-feu est une mesure sévère exceptionnelle. Elle doit s'appliquer uniquement lorsque d'autres mesures de réduction de transmission ont été mises en place et ne démontrent pas les effets souhaités, comme c'est le cas actuellement.

Cette mesure temporaire, qui avait été mise en place l'hiver dernier, a assurément eu un effet dissuasif auprès de la population, et des études d'observation révèlent que cette mesure s'est montrée utile et a empêché les déplacements et les rassemblements, à un moment où le nombre de cas demeurait élevé au sein de la population générale.

La recommandation de mettre en place le couvre-feu à compter du 31 décembre s'appuie notamment sur des études observationnelles de la situation québécoise, l'évaluation du couvre-feu en France et dans d'autres juridictions, une modélisation qui montre qu'on pourrait, avec un couvre-feu, diminuer les hospitalisations, des études mentionnant des impacts négatifs sur les habitudes de vie ainsi qu'une analyse éthique.

Rappelons que depuis le début de la pandémie de la COVID-19, les décisions du gouvernement s'appuient largement sur les avis des experts, tant ceux de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), de l'Institut national d'excellence en santé et services sociaux (INESSS), du Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ), des directions régionales de santé publique ainsi que d'autres organisations savantes québécoises et canadiennes et organismes aviseurs.

Le MSSS et la Santé publique demeurent également à l'affût de toute la littérature scientifique et de ce qui se fait partout dans le monde. Toutefois, considérant que les réalités sont bien différentes d'un endroit à l'autre, la gestion de la pandémie demeure surtout locale. Les avantages et les désavantages de l'ensemble des mesures sont évalués et les mesures recommandées par la Santé publique reposent avant tout sur des considérations de santé publique, en plus d'assurer la gestion des risques et des menaces pour la santé de la population.

Faits saillants :

Rappelons que la Santé publique tient compte de plusieurs facteurs dans sa prise de décision et lors de l'émission de nouvelles recommandations pour le Québec tels que :

  • les facteurs de vulnérabilité de sa population;
  • la situation de la main-d'œuvre (dans le réseau de la santé et des services sociaux et dans la communauté);
  • la capacité des soins intensifs et du système de soins;
  • la situation épidémiologique;
  • le contrôle de la transmission et le taux de vaccination.

Liens connexes :  

Différentes études en lien avec la mise en place d'un couvre-feu ont été publiées. Les exemples suivants reflètent uniquement les observations et analyses de leurs auteurs. 

  • Effets des mesures de couvre-feu en janvier 2021 en France sur la circulation du SARSCoV-2 B.1.1.7 
    Di Domenico, Laura and Sabbatini, Chiara E and Pullano, Giulia and Lévy-Bruhl, Daniel and Colizza, Vittoria, "Impact of January 2021 curfew measures on SARS-CoV-2 B.1.1.7 circulation in France", Eurosurveillance, volume 26, 2021, 2100272. 
    https://www.eurosurveillance.org/content/10.2807/1560-7917.ES.2021.26.15.2100272  

  • Effets d'un couvre-feu de nuit sur la circulation nocturne  
    Amir Ghasemi, Nick Daneman, Isha Berry, Sarah A. Buchan, Jean-Paul Soucy, Shelby Sturrock, Kevin A. Brown, "Impact of a nighttime curfew on overnight mobility" 
     https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.04.04.21254906v1.full.pdf  

  • Évaluation précoce del'impact desmesures defreinage mises enplace pourcontrôler ladeuxième vague deCovid-19 dans22métropoles françaises, octobre-novembre2020 
    Larrieu S, Spaccaferri G, Pouey J, Calba C, Benet T, Sommen C etal. « Évaluation précoce de l'impact des mesures de freinage mises en place pour contrôler la deuxième vague de Covid-19 dans 22 métropoles françaises, octobre-novembre 2020 ». Bulletin épidémiologique hebdomadaire, 2020(38):738-43.  
    http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2020/38/pdf/2020_38_1.pdf  

  • Efficacité d'un couvre-feu national pour limiter la propagation de la COVID-19  : l'exemple de la Jordanie  
    Khatatbeh Moawiah, "Efficacy of Nationwide Curfew to Encounter Spread of COVID-19: A Case From Jordan", Frontiers in Public Health, volume 8, 202, 394 p.  
    https://www.frontiersin.org/article/10.3389/fpubh.2020.00394  

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2021/30/c9137.html

Dernière mise à jour : 30 décembre 2021