MONTRÉAL, le 29 avril 2022 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec est heureux de souligner l'implantation d'une usine de fabrication de vaccins à ARN messager de Moderna dans la région métropolitaine. Cette usine deviendra le premier site de production de l'entreprise au Canada, et fera du Québec l'un des rares centres d'expertise mondiaux dans ce créneau d'avenir.

Le premier ministre du Québec, M. François Legault, était accompagné du ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable du Développement économique régional, M. Pierre Fitzgibbon, et du ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Christian Dubé, lors de cette annonce.

Grâce à sa technologie de pointe, Moderna fabriquera au Québec non seulement des vaccins visant à lutter contre la COVID-19, mais aussi une gamme de vaccins à ARN messager qui pourraient combattre différents virus respiratoires, tels que l'influenza saisonnière et le virus respiratoire syncytial, lorsqu'ils seront approuvés des autorités réglementaires.

L'arrivée de Moderna permettra de mieux préparer le Québec à d'éventuelles pandémies en renforçant ses chaînes d'approvisionnement locales et en accroissant son autonomie en matière de production de vaccins.

Par ailleurs, l'implantation de ce pôle d'expertise favorisera l'établissement de nouvelles collaborations au sein du milieu québécois de la recherche. Le projet attirera aussi des investissements connexes à la technologie de l'ARN messager, ce qui propulsera l'industrie québécoise des sciences de la vie vers de plus hauts sommets.

Citations :

« L'arrivée de Moderna est hautement stratégique pour le Québec. D'abord, elle va amener des retombées intéressantes à court terme avec des emplois de grande qualité dans un domaine de pointe. Ensuite, elle va sérieusement renforcer l'écosystème québécois des sciences de la vie. On a de grands atouts à promouvoir dans ce secteur, comme nos universités et nos chercheurs de calibre mondial, mais aussi nos entreprises innovantes, qui sont dotées d'une expertise grandissante. On parle d'un secteur regroupant déjà plus de 700 entreprises et plus de 36 000 emplois de qualité, sans compter les centres de recherche. Avec Moderna, on ajoute un acteur majeur qui va aider à structurer notre grappe et l'on fait valoir le Québec en tant que leader dans un domaine d'avenir. »

François Legault, premier ministre du Québec

« Après plusieurs mois d'efforts, nous avons réussi à convaincre Moderna de s'implanter au Québec. Nous en sommes très fiers. Cet investissement permettra de développer chez nous un pôle nord-américain d'expertise dans une technologie d'avenir : l'ARN messager. C'est en misant sur des projets structurants comme celui de Moderna qu'on va accélérer la croissance économique de nos secteurs de pointe et de l'ensemble du Québec. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable du Développement économique régional

« La pandémie nous a démontré à quel point notre autonomie en matière d'approvisionnement était essentielle, tout comme le fait de pouvoir miser sur notre écosystème local. Pour y arriver, il faut innover et améliorer nos capacités manufacturières. Le choix de Moderna d'établir son usine au Québec en est un exemple concret. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Investissement Québec salue la décision de l'entreprise Moderna de choisir le Québec pour y établir une usine de fabrication de vaccins. Un autre grand acteur international se tourne vers l'expertise et le talent d'ici. Ce faisant, nous contribuons aussi à soutenir les sciences de la vie, un secteur phare de notre économie qui se distingue par sa capacité d'innovation. »

Guy LeBlanc, président-directeur général d'Investissement Québec

Faits saillants :

  • Fondée en 2010, Moderna est une entreprise américaine spécialisée dans le domaine de la biofabrication. Elle développe des vaccins et des thérapies à base d'ARN messager, qui permettent de lutter contre la COVID-19 et qui pourraient éventuellement combattre plusieurs autres maladies infectieuses, telles que la grippe, le VIH, le Zika, le syndrome respiratoire syncytial et le virus d'Epstein-Barr (mononucléose).
  • Moderna est actuellement le deuxième producteur mondial de vaccins à base d'ARN messager visant à lutter contre le SRAS-CoV-2, lequel est à l'origine de la pandémie de COVID-19.

 

Ministère de l'Économie et de l'Innovation sur les réseaux sociaux :

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2022/29/c2942.html

Dernière mise à jour : 29 avril 2022