QUÉBEC, le 13 nov. 2022 /CNW Telbec/ - Le gouvernement pose un geste fort pour le climat en dévoilant la première Stratégie de mobilisation pour l'action climatique 2022-2027, laquelle est dotée d'une enveloppe de 46,4 M$. Cette action, issue d'une démarche de mobilisation auprès d'experts et de plus d'une quarantaine d'organisations québécoises, permettra de lutter contre les changements climatiques par l'entremise de gestes concrets.

C'est ce qu'a annoncé le ministre de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région des Laurentides, M. Benoit Charette, lors d'une rencontre avec les partenaires de la société civile québécoise en Égypte dans le cadre de la 27e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CdP-27).

Une démarche concertée et des gestes forts
La stratégie s'inspire des recommandations du groupe de travail III au sixième rapport d'évaluation du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) qui soulignait l'importance de changer certains modes de vie et insistait sur le caractère social de l'action climatique. Elle répond ainsi à une volonté de structurer, de coordonner et de catalyser les actions en mobilisation. Intégrées au sein d'une même stratégie, les actions sont interreliées et se renforceront mutuellement.

Notons que plusieurs actions de mobilisation sont déjà en cours, comme le financement du média Unpointcinq, les campagnes de communication ou encore les projets financés par l'intermédiaire du programme Action-Climat Québec. Issue du Plan pour une économie verte 2030 (PEV 2030), la Stratégie permettra de concrétiser ainsi la volonté du gouvernement de soutenir des projets permettant d'entamer des dialogues sur la lutte contre les changements climatiques avec la population et les communautés autochtones. Elle favorisera aussi le développement et le partage de connaissances scientifiques permettant de mieux comprendre les conditions nécessaires à l'accélération de l'action climatique au Québec, en plus de soutenir les initiatives locales et régionales de la société civile.

Citation :

« La transition climatique et énergétique du Québec représente un défi à la fois technique et social. On l'a souvent répété, pour atteindre nos objectifs ambitieux, c'est tout le Québec qui doit s'engager dans l'action et apporter sa contribution. Pour que notre gouvernement puisse lancer de nouveaux grands projets collectifs, décarboniser l'économie et mieux adapter le Québec face aux défis climatiques, nous avons besoin de l'appui et de l'adhésion de toutes et de tous. Évidemment, pour y arriver, nous devons accompagner la société québécoise dans ce processus. Le Québec a tout ce qu'il faut pour réussir sa transition climatique. C'est en agissant ensemble, aujourd'hui, que nous ferons en sorte que le Québec de demain continuera d'être prospère, durable et résilient. »

Benoit Charette, ministre de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région des Laurentides 

Faits saillants :

  • La Stratégie de mobilisation pour l'action climatique 2022-2027 découle du PEV 2030 et de son plan de mise en œuvre. Elle réitère l'engagement du gouvernement, sur la scène tant locale qu'internationale, dans la lutte contre les changements climatiques.
  • Le Plan de mise en œuvre précise que le ministère de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs doit déployer une stratégie de mobilisation en changements climatiques, dans le cadre de l'action 4.2.1.1.
  • Selon le Baromètre de l'action climatique, une large majorité (84 %) de la population reconnaît l'existence des changements climatiques et l'importance d'agir. De plus, 76 % des Québécoises et des Québécois jugent que le Québec devrait en faire plus en la matière. Le Baromètre de l'action climatique est un projet financé dans le cadre de la Stratégie par l'action 1.1, Enquête sur les perceptions et les attentes citoyennes.
  • Le GIEC insiste sur le fait que la lutte contre les changements climatiques doit revêtir une dimension sociale et qu'un changement systémique est nécessaire si l'on veut relever les défis climatiques.

Liens connexes :  

Pour en savoir davantage sur la Stratégie de mobilisation pour l'action climatique 2022-2027 :
www.quebec.ca/gouvernement/politiques-orientations/strategie-mobilisation-action-climatique Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Pour en savoir davantage sur le Plan pour une économie verte 2030 :
www.quebec.ca/gouvernement/politiques-orientations/plan-economie-verte Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Source :

 

Mélina Jalbert

Attachée de presse

Cabinet du ministre de l'Environnement,
de la Lutte contre les changements climatiques,
de la Faune et des Parcs et ministre responsable
de la région des Laurentides

Tél. : 418 803-2351

 

Information :

 

Relations avec les médias

Ministère de l'Environnement, de la Lutte contre
les changements climatiques,

de la Faune et des Parcs

Tél. : 418 521-3991

 

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/November2022/13/c3437.html

Dernière mise à jour : 13 novembre 2022