ALMA, QC, le 21 juill. 2022 /CNW Telbec/ - La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, ainsi que le député de Lac-Saint-Jean, Éric Girard, se réjouissent de l'inauguration officielle de la maison Gilles-Carle d'Alma qui offre davantage de soutien aux personnes proches aidantes du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Située au 360, avenue Desmeules, à Alma, cette maison permet d'héberger 24 heures sur 24 des personnes atteintes de maladies dégénératives, comme la maladie de Parkinson, la maladie d'Alzheimer et la sclérose en plaques, ainsi que celles ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l'autisme.

La maison Gilles-Carle d'Alma peut accueillir 12 personnes en halte-répit (répit de jour) et en répit-hébergement (hébergement temporaire de 24 heures), dans six chambres doubles respectant les mesures sanitaires en place, dont trois avec des leviers sur rail. Ces installations permettront aux personnes proches aidantes de la région d'obtenir du répit dans les soins et les services à dispenser à la personne aidée. En outre, la maison Gilles-Carle d'Alma pourra être un milieu d'observation et de stages pour les intervenants du domaine de la santé et des services sociaux.

Citations :

« Notre gouvernement s'est engagé à offrir un meilleur soutien aux personnes proches aidantes qui font le choix admirable de prendre soin d'un proche. Leur dévouement et leur résilience sont remarquables. Comme société, nous nous devons de les soutenir dans leur quotidien et de leur offrir plus d'outils afin qu'elles puissent mieux s'occuper de leur être cher. Je suis extrêmement fière de l'inauguration officielle de la maison Gilles-Carle d'Alma. »

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants

« C'est un grand plaisir d'inaugurer de façon officielle notre maison Gilles-Carle. L'ajout de la maison de répit Maurice Tanguay au réseau des maisons Gilles-Carle fait une réelle différence dans la vie des usagers et des bénévoles qui, depuis plusieurs années, se battent pour assurer le financement et maintenir les services. En pérennisant le financement, on s'assure que les familles pourront compter sur du répit pendant encore longtemps. »

Éric Girard, député de Lac-Saint-Jean et adjoint parlementaire au ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles

« Le vocable latin alma se traduit par « âme » en français. Peu de villes peuvent se targuer d'avoir leur propre Âme comme appellation et se voir ainsi gratifiées par l'histoire de la fonction de « porteur d'âmes ». Dans la lignée d'une telle perspective, c'est donc une double inauguration qui a cours aujourd'hui : celle de la maison Gilles-Carle d'Alma et celle d'une maison de l'Âme ! Sans oublier que nous partageons en ce lieu l'Âme même de la Terre innue. Puisse l'esprit du Lieu de l'Âme nous insuffler le souffle qui nourrit jusqu'à ce jour les Maisons Gilles-Carle et leur famille élargie. »

Chloé Sainte-Marie, porte-parole, Fondation Maison Gilles-Carle

Faits saillants :

  • La fondation Maison Gilles-Carle a pour mission de soutenir les maisons Gilles-Carle dans leur offre de soutien et de répit aux personnes proches aidantes en proposant à leur proche un hébergement temporaire de qualité, à l'échelle du Québec.
  • Cette maison s'ajoute à celle de Chicoutimi afin de répondre plus adéquatement aux besoins de la population de ce grand territoire d'une superficie de 104 000 km2. Elle vient compléter les ressources en matière de répit-hébergement et de soutien aux personnes proches aidantes de la région.
  • Rappelons que le gouvernement s'est engagé à intensifier et à diversifier les services de répit au Québec, notamment en appuyant l'ouverture d'une vingtaine de maisons au cours de la présente décennie afin de répondre aux besoins des personnes proches aidantes, dans un souci d'inclusion et d'ouverture à tous les types de clientèles.
  • Soulignons qu'outre les maisons Gilles-Carle, plusieurs actions du gouvernement sont en cours afin de mieux soutenir les personnes proches aidantes du Québec. Le premier projet de loi visant à reconnaître et à soutenir les personnes proches aidantes de l'histoire du Québec a d'ailleurs été adopté le 28 octobre 2020.
  • La Politique nationale pour les personnes proches aidantes a été dévoilée le 22 avril 2021, suivie en octobre dernier d'un plan d'action gouvernemental Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. qui présente des mesures concrètes pour répondre aux besoins des personnes proches aidantes du Québec, dont une fonction de coordination des services aux proches aidants œuvrant en étroite collaboration avec l'organisme L'Appui.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/July2022/21/c4215.html

Dernière mise à jour : 21 juillet 2022