1. Accueil  
  2. Santé  
  3. Conseils et prévention  
  4. Prévention des accidents, des lésions et des maladies  
  5. Élimination sécuritaire des médicaments périmés ou inutilisés

Élimination sécuritaire des médicaments périmés ou inutilisés

Prévenir les mauvais usages des médicaments

Les médicaments périmés ou inutilisés, notamment à la suite du décès d’un proche, doivent être rapportés dans une pharmacie. Cette démarche, généralement sans frais, prévient les risques ‒ pour vous-même ou pour les autres ‒ d’intoxication accidentelle ou volontaire, par exemple.

L’automédication inappropriée, des effets indésirables et des interactions néfastes avec d’autres médicaments seront aussi évités.

Conseil : Lorsque vous achetez des médicaments en vente libre, n’optez pas immédiatement pour le plus gros format, mais pour celui qui correspond à vos besoins en tenant compte de la date de péremption indiquée sur l’emballage.

Démarche

Vous pouvez retourner les médicaments périmés ou inutilisés dans n'importe quelle pharmacie au Québec, à tout moment de l'année, notamment :

  • une fois par an, après avoir fait le tri dans votre armoire à pharmacie. Choisissez un moment de l’année évocateur pour vous, par exemple lors du ménage automnal ou printanier;
  • après le décès d’un proche, rapportez ses médicaments;
  • lors d’un changement de dosage ou de traitement médicamenteux;
  • à la fin d’un traitement médicamenteux.

Rapportez :

  • tous les médicaments vendus sur ordonnance ou sous contrôle du pharmacien, incluant les opioïdes pour soulager la douleur ou la toux;
  • les médicaments en vente libre;
  • les produits de santé naturels;
  • les médicaments vétérinaires;
  • les antibiotiques non utilisés, en respectant la durée du traitement prescrit.

Si vous ne savez pas si un médicament est encore bon, votre pharmacien peut vous renseigner.

Consignes particulières

Avant de rapporter les médicaments dans une pharmacie, prenez note des conditions suivantes :

  • Les médicaments injectables, les seringues, les aiguilles, les lancettes utilisées pour effectuer des tests de glycémie et les autres objets piquants ou tranchants doivent être rapportés dans un contenant prévu à cette fin et scellé pour éviter les blessures. Vous pouvez obtenir gratuitement ce type de contenant en pharmacie ou dans les centres d’accès au matériel d’injection (CAMI) des organismes communautaires, des CLSC ou des hôpitaux. Consultez la page Récupération des seringues et des aiguilles usagées pour en savoir plus.
  • Les médicaments achetés chez un vétérinaire doivent être rapportés chez le même vétérinaire.
  • Les flacons de médicaments vides ne doivent pas être rapportés en pharmacie.
  • Les autres produits comme des teintures à cheveux, des dentifrices, de la crème solaire ou des vernis à ongles ne peuvent pas être rapportés.

Protéger l’environnement

Pour protéger l’environnement, les médicaments périmés ou inutilisés ne doivent pas être jetés avec les ordures ménagères, dans un lavabo, dans une toilette ou dans les égouts municipaux.

Ceux rapportés en pharmacie seront éliminés par une entreprise spécialisée, en toute sécurité et dans le respect des lois en vigueur en matière de protection de l’environnement.

Dernière mise à jour : 16 septembre 2022

Avis

L’information contenue sur le site ne remplace en aucun cas l’avis d’une ressource professionnelle de la santé. Si vous avez des questions concernant votre état de santé, consultez une ressource professionnelle.

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec