Démarche

Appel au centre de transplantation du Québec

Si vous souhaitez donner un rein de votre vivant, communiquez avec l’un des cinq centres de transplantation du Québec.

Capitale-Nationale

CHU de Québec – Université Laval
Numéro de téléphone : 418 525-4444, poste 15691

Estrie

Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS)
Numéro de téléphone : 819 346-1110, poste 14129

Montréal

Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM)
Numéro de téléphone pour le donneur : 514 890-8000, poste 30859
Numéro de téléphone pour le receveur : 514 890-8000, poste 23129

Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal – Hôpital Maisonneuve-Rosemont
Numéro de téléphone : 514 252-3400, poste 1275

Centre universitaire de santé McGill (CUSM) – Site Glen
Numéro de téléphone pour le donneur : 514 934-1934, poste 36003
Numéro de téléphone pour le receveur : 514 934-1934, poste 35222

Évaluation médicale

Pour être admissible au don vivant de rein, vous devez faire l’objet d’une évaluation médicale de votre état de santé physique et psychosociale. Cette évaluation est effectuée par une équipe formée de divers professionnels de la santé.

Les informations qui suivent sont générales. Les informations particulières liées à un candidat au don seront transmises par les professionnels des centres de transplantation lors de l’évaluation.

L’évaluation médicale a pour but de s’assurer :

  • que votre état de santé permet de faire un don de rein;
  • que votre rein sera sécuritaire pour le receveur;
  • que les risques pour votre santé actuelle et future sont minimes.

Le processus d’évaluation médicale compte quatre étapes :

  1. Préévaluation
  2. Visite de l’infirmière
  3. Visite du médecin spécialiste
  4. Décision finale

Ce processus peut être complété en quelques semaines ou s’échelonner sur plusieurs mois, selon votre état de santé et vos antécédents médicaux. Un effort est fait pour minimiser le nombre de visites au centre hospitalier et pour accommoder l’horaire en fonction de vos obligations professionnelles et familiales.

À tout moment, vous pouvez arrêter le processus d’évaluation. Sachez que si un problème de santé est détecté au cours de l’évaluation, vous serez dirigé vers un médecin pour une prise en charge et un traitement approprié. Si les résultats obtenus au cours de l’évaluation constituent une contre-indication, le processus pourrait également prendre fin. Les raisons du refus vous seront alors expliquées.

1- Préévaluation

Lors du premier contact, habituellement dès votre appel téléphonique à un centre de transplantation, une évaluation sommaire de votre état de santé et de vos antécédents médicaux sera effectuée par une infirmière spécialisée en don vivant.

2- Visite de l’infirmière

L’infirmière spécialisée en don vivant de rein vous conviera à une rencontre durant laquelle elle :

  • vous fera remplir un formulaire de consentement à l’évaluation;
  • recueillera des informations complètes sur vos antécédents médicaux personnels et sur vos habitudes de vie;
  • vous fournira l’information additionnelle sur le processus d’évaluation;
  • répondra à vos questions.

Par la suite, des tests sanguins et urinaires ainsi que des examens d’imagerie médicale vous seront prescrits. La majorité des examens sont généralement effectués sur une période de quelques jours, mais certains examens complémentaires peuvent parfois s’échelonner sur plusieurs semaines. En plus d’évaluer votre état de santé, ces examens permettent de vérifier votre compatibilité avec le receveur à qui vous souhaitez donner un rein.

Si les résultats démontrent qu’il n’y a pas de compatibilité entre vous et votre receveur, la transplantation sera vouée à un échec. Cependant, vous pourriez décider alors de participer au Programme de don croisé de rein Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. de la Société canadienne du sang. Ce programme permet à votre receveur de bénéficier d’une transplantation rénale avec un rein prélevé chez un autre donneur vivant compatible, alors que vous ferez un don de rein à un autre receveur.

3- Visite du médecin spécialiste

Une fois vos tests de laboratoire et d’imagerie complétés, vous rencontrerez le néphrologue, qui est un médecin spécialiste en transplantation rénale avec donneur vivant.

Le but de cette rencontre est de :

  • vous expliquer les résultats de vos examens;
  • vous exposer les risques et les complications du don vivant de rein, à court et à long terme;
  • compléter les informations concernant vos antécédents médicaux;
  • remplir un questionnaire médical;
  • procéder à un examen physique;
  • vous donner les recommandations à suivre après le don;
  • répondre à vos questions.

Des évaluations psychosociales et chirurgicales sont également nécessaires. Une fois tous les examens terminés, votre dossier sera présenté à un comité interdisciplinaire pour discussion.

4- Décision finale

À la suite d’une discussion des membres du comité interdisciplinaire, une décision vous sera transmise quant à votre admissibilité au don. Si vous êtes admissible, vous recevrez la date de votre chirurgie.

Chirurgie

Quelques jours avant la date planifiée de votre chirurgie, un dernier bilan sanguin est effectué.

Dans la très grande majorité des cas, le prélèvement du rein se fait par une technique appelée laparoscopie, une chirurgie effectuée sous anesthésie générale. Cette technique diminue les risques de complications et permet une hospitalisation de courte durée, soit 3 jours en moyenne.

La récupération s’effectue sur quelques semaines. En général, vous pourrez reprendre la grande majorité de vos activités habituelles en 4 à 6 semaines.

Suivi médical après le don

Après avoir fait le don d’un rein, vous devez maintenir de saines habitudes de vie et consentir à un suivi médical. Ce suivi est primordial. Il sert à détecter toutes complications secondaires au don de rein ou toute autre condition médicale pouvant affecter votre fonction rénale au cours des années suivantes.

Le suivi consiste en 2 ou 3 visites avec l’équipe en don vivant au cours des mois qui suivent le prélèvement de rein. Par la suite, un bilan sommaire est fait annuellement. Ce bilan peut être effectué par votre médecin de famille pourvu que les résultats soient communiqués à l’équipe en don vivant.