En raison de l’évolution actuelle de la COVID‑19 au Québec, voici les directives en regard des visites et de la venue de personnes proches aidantes en centres hospitaliers.

Parmi ces directives, les personnes suivantes ne pourront pas visiter un proche :

  • une personne ayant reçu un diagnostic de COVID‑19 dans les 10 derniers jours et n’ayant pas répondu aux autres critères de levée de l’isolement;
  • une personne ayant des symptômes compatibles avec la COVID‑19;
  • une personne à qui il a été recommandé de s’isoler parce qu’elle est suspectée d’être infectée, qu’elle est en attente d’un test ou d’un résultat de test ou qu’elle éprouve des symptômes compatibles avec la COVID‑19;
  • une personne qui est sous consigne d’isolement pour des raisons de retour de voyage hors du Canada.

En contexte du couvre-feu en vigueur du 9 janvier au 8 février 2021, de 20 h à 5 h, les personnes proches aidantes et les visiteurs devront adapter leur présence auprès de leur proche en conséquence. Ainsi, les directives suivantes devront être respectées :

  • Départ du centre hospitalier au maximum à 19 h 30 afin de pouvoir regagner le domicile pour 20 h;
  • Toute personne proche aidante est soumise au couvre-feu, les seules exceptions sont pour :
    • l’accompagnement lors d’un accouchement;
    • la présence auprès d’un proche en situation critique;
    • la présence auprès d’un proche en situation de mort imminente, selon le jugement de l’équipe de soins.
  • Les balises quant au nombre de personnes proches aidantes permises, ou de visiteurs, relativement au palier d’alerte régionale en vigueur continuent de s’appliquer.

Personnes proches aidantes et visiteurs

Une personne proche aidante est celle qui, de façon continue ou occasionnelle, apporte un soutien à un membre de son entourage qui présente une incapacité temporaire ou permanente et avec qui elle partage un lien affectif, qu’il soit familial ou non. Le soutien est offert à titre non professionnel, dans un cadre informel et sans égard à l’âge, au milieu de vie ou à la nature de l’incapacité du membre de l’entourage, qu’elle soit physique, psychique, psychosociale ou autre. Le soutien peut prendre diverses formes, par exemple, l’aide aux soins personnels, le soutien émotionnel ou l’organisation des soins.

Un visiteur est une personne qui souhaite visiter une personne hospitalisée, qui n’est pas de la famille proche ou immédiate, et qui n’entre pas dans la définition d’une personne proche aidante. Il peut s’agir d’une personne connue de la personne hospitalisée avec laquelle les contacts sont ponctuels et non essentiels à son intégrité physique et psychologique. Il peut également s’agir d’une personne non connue de la personne hospitalisée.

Les membres de la famille proche et immédiate, même s’ils ne sont pas des personnes proches aidantes, doivent pouvoir accéder au centre hospitalier où leur proche est hospitalisé.

Des consignes plus restrictives d’un niveau d’alerte plus élevé peuvent s’appliquer pour assurer la protection des patients plus vulnérables (ex. : patients immunosupprimés).

L’aide et le soutien significatifs peuvent être offerts par plus d’une personne proche aidante auprès d’une même personne en centre hospitalier. Un assouplissement pourrait être fait pour les personnes hospitalisées très vulnérables, comme pour une personne âgée ou en situation de handicap.

La présence des bénévoles est permise et considérée comme équivalente à la présence des personnes proches aidantes.

Visites permises dans les centres hospitaliers selon les paliers d’alerte

Palier 1 – Vigilance (zone verte)

Visites permises

1 à 2 personnes à la fois

Palier 2 – Préalerte (zone jaune)

Personnes proches aidantes seulement*

1 à 2 personnes proches aidantes à la fois

Palier 3 – Alerte (zone orange)

Personnes proches aidantes seulement*

1 personne proche aidante à la fois, maximum 2 par jour : obligation d’identifier un maximum de 3 personnes proches aidantes différentes pouvant se relayer

Palier 4 – Alerte maximale (zone rouge)

Personnes proches aidants seulement*

1 personne proche aidante maximum par jour : obligation d’identifier un maximum de 2 personnes proches aidantes différentes pouvant se relayer

* Lors de situations critiques ou d’hospitalisation prolongée au-delà de 7 jours, les personnes d’âge mineur sont autorisées à visiter leur parent hospitalisé. Les enfants de 12 ans et moins doivent être accompagnés d’un adulte lors de la visite.

Certains secteurs ont des directives particulières, consultez la section Conditions particulières à certains secteurs.

Conditions particulières à certains secteurs

Salles d’urgence

Une personne proche aidante est autorisée par patient lors de visite à une salle d’urgence, à moins que la présence d’autres personnes soit requise pour des raisons médicales ou pour l’annonce d’une mauvaise nouvelle, et ce, indépendamment des paliers d’alerte régionaux.

Les visiteurs pourraient être interdits temporairement en cas de fort achalandage.

Secteur de la cancérologie

La présence des personnes proches aidantes est restreinte, à moins qu’elle soit requise en fonction de la condition du patient. Sous réserve du jugement de l’équipe clinique, la présence d’une personne proche aidante est autorisée lors de visites où sont discutés des résultats ou des éléments importants sur la suite du parcours clinique du patient.

Dans les cliniques ambulatoires de greffe de moelle osseuse et de thérapie cellulaire, aucune personne proche aidante n’est admise. Dans les unités d’hospitalisation de greffe de moelle osseuse et de thérapie cellulaire, consultez le niveau d’alerte 4 de la liste Visites permises dans les centres hospitaliers selon les paliers d’alerte.

L’accès au centre de cancérologie est limité aux patients sous traitement et au personnel, médecins et autres professionnels travaillant au centre de cancérologie.

En oncologie pédiatrique, de façon générale, il est recommandé qu’une personne proche aidante soit présente au chevet de l’enfant hospitalisé et qu’une seule personne proche aidante soit auprès de l’enfant lors des visites au centre de jour d’hémato-oncologie. À noter que le parent d’un enfant hospitalisé n’est pas considéré comme un visiteur ou une personne proche aidante.

Soins obstétricaux, néonataux et pédiatriques

Soins obstétricaux

Toutes les mesures raisonnables doivent être mises en place pour favoriser la présence d’une personne accompagnatrice lors de l’accouchement, si elle ne présente pas de symptômes à la COVID‑19. Cependant, pour les femmes enceintes atteintes de la COVID‑19, il pourrait être envisagé que le second parent ou l’accompagnateur atteint de la COVID‑19 soit présent, s’il se déplace uniquement en même temps que la femme enceinte dans l’hôpital (pour l’arrivée entre autres), et en portant un masque. La femme est invitée à contacter son centre accoucheur afin de connaître le fonctionnement de l’établissement.

Soins néonataux

Toutes les mesures raisonnables doivent être mises en place afin de favoriser la présence des parents, s’ils ne présentent pas de symptômes à la COVID‑19. Les parents atteints de la COVID‑19 ne peuvent être présents, sauf lors de circonstances exceptionnelles.

Soins pédiatriques

Toutes les mesures raisonnables doivent être mises en place afin de favoriser la présence des parents, s’ils ne présentent pas de symptômes à la COVID‑19. Cependant, pour les enfants atteints de la COVID‑19, il pourrait être envisagé que les parents atteints de la COVID‑19 soient présents, s’ils se déplacent uniquement en même temps que l’enfant dans l’hôpital (pour l’arrivée entre autres), et en portant un masque.

Visites par palier d’alerte régional pour les soins obstétricaux, néonataux et pédiatriques

Présence du 2e parent ou d’une personne significative (1er accompagnateur) - Palier d’alerte 1

Prénatal

Permis

Per natal (bloc opératoire césarienne inclus)

Permis

Post natal

Permis

Néonatalogie

Permis

Pédiatrie — Parents

Permis

Présence du 2e parent ou d’une personne significative (1er accompagnateur) - Palier d’alerte 2

Prénatal

Permis

Per natal (bloc opératoire césarienne inclus)

Permis

Postnatal

Permis

Néonatalogie

Permis

Pédiatrie — Parents

Permis

Présence du 2e parent ou d’une personne significative (1er accompagnateur) - Palier d’alerte 3

Prénatal

Permis

Per natal (bloc opératoire césarienne inclus)

Permis

Postnatal

Permis

Néonatalogie

1 seul parent à la fois, cependant la situation clinique de l’enfant devrait guider la décision de la présence simultanée des 2 parents.

Pédiatrie — Parents

1 seul parent à la fois, cependant la situation clinique de l’enfant devrait guider la décision de la présence simultanée des 2 parents.

Présence du 2e parent ou d’une personne significative (1er accompagnateur) - Palier d’alerte 4

Prénatal

Permis

Per natal (bloc opératoire césarienne inclus)

Permis

Postnatal

Permis

Néonatalogie

1 seul parent à la fois, cependant la situation clinique de l’enfant devrait guider la décision de la présence simultanée des 2 parents.

Pédiatrie — Parents

1 seul parent à la fois, cependant la situation clinique de l’enfant devrait guider la décision de la présence simultanée des 2 parents.

Présence de l’accompagnante à la naissance ou d’une personne significative (2e accompagnateur) - Palier d’alerte 1

Prénatal

Aucun 2e accompagnateur permis

Per natal

Permis (sauf bloc opératoire)

Postnatal

Permis

Présence de l’accompagnante à la naissance ou d’une personne significative (2e accompagnateur) - Palier d’alerte 2

Prénatal

Aucun 2e accompagnateur permis

Per natal

Permis (sauf bloc opératoire)

Postnatal

Permis

Présence de l’accompagnante à la naissance ou d’une personne significative (2e accompagnateur) - Palier d’alerte 3

Prénatal

Aucun 2e accompagnateur permis

Per natal

Accompagnante à la naissance permise (sauf bloc opératoire). Autre personne non permise.

Postnatal

Permis. Un support téléphonique/vidéo pourrait être envisagé.

Présence de l’accompagnante à la naissance ou d’une personne significative (2e accompagnateur) - Palier d’alerte 4

Prénatal

Aucun 2e accompagnateur permis

Per natal

Aucun 2e accompagnateur permis

Postnatal

Aucun 2e accompagnateur permis

Visiteurs, fratrie et famille élargie – Palier 1

Postnatal

Permis sauf enfant moins de 18 ans et maximum
2 personnes en même temps (incluant le 2e parent ou l’accompagnateur).

Néonatalogie

Permis sauf enfant moins de 18 ans et maximum 2 personnes en même temps (incluant le 2e parent ou l’accompagnateur).

Pédiatrie

Permis sauf enfant moins de 18 ans et maximum
2 personnes en même temps (incluant le 2e parent ou l’accompagnateur).

Visiteurs, fratrie et famille élargie – Palier 2

Postnatal

Permis sauf enfant moins de 18 ans et maximum
2 personnes en même temps (incluant le 2e parent ou l’accompagnateur).

Néonatalogie

Permis sauf enfant moins de 18 ans et maximum
2 personnes en même temps (incluant le 2e parent ou l’accompagnateur).

Pédiatrie

Permis sauf enfant moins de 18 ans et maximum
2 personnes en même temps (incluant le 2e parent ou l’accompagnateur).

Visiteurs, fratrie et famille élargie – Palier 3

Postnatal

Non permis

Néonatalogie

Non permis

Pédiatrie

Non permis

Visiteurs, fratrie et famille élargie – Palier 4

Postnatal

Non permis

Néonatalogie

Non permis

Pédiatrie

Non permis

Imagerie médicale

La présence de personnes proches aidantes est permise, mais limitée aux cas suivants :

  • lors d’une échographie obstétricale;
  • lors d’un examen auprès d’enfants;
  • pour les personnes en perte d’autonomie;
  • pour les personnes présentant des troubles mentaux;
  • pour les personnes souffrant d’un cancer ou en investigation pour un cancer.

La personne proche aidante est soumise à un questionnaire de triage concernant les facteurs de risque de la COVID‑19.