Partage du permis de chasse avec les jeunes

Un jeune chasseur désigne une personne âgée d’au moins 12 et de moins de 18 ans ou un étudiant âgé de 18 à 24 ans. Ce dernier doit porter sa carte d’étudiant valide sur lui lors de son activité.

Avis général

Possibles partages du permis de chasse

Vous vous questionnez avec qui vous pouvez partager votre permis de chasse? Consultez notre tableau récapitulatif (PDF 628 Ko) pour trouver la réponse rapidement. 

Conditions générales

Les jeunes peuvent chasser tout gibier en vertu du permis d'un adulte selon l'une des formules suivantes :

  • L'adulte l'accompagne et porte son permis.
  • Le jeune porte le permis de chasse de l'un de ses parents ou du conjoint de l'un d'eux. L'obligation d'être accompagné par un adulte s'applique toujours selon l'âge du jeune.
  • S'il chasse le dindon sauvage, le jeune doit être porteur du permis visé et de son attestation de chasse au dindon.

Le jeune résident du Québec doit être détenteur (et porter sur lui) soit de son certificat du chasseur approprié à l’arme utilisée ou de son permis d’initiation.

La limite de prise annuelle de l’espèce doit être respectée. Lorsque le coupon de transport est détaché et apposé par le jeune, l’adulte ne peut plus chasser en vertu de ce permis, ni s’en procurer un nouveau.

Le fait de chasser en vertu du permis d'un adulte n'autorise pas la chasse dans une réserve faunique, une pourvoirie ou une zec sans être titulaire de l'autorisation appropriée (droit d’accès).

Accompagner un jeune à la chasse

Lorsqu’il est mentionné qu’un chasseur doit être accompagné, la personne qui accompagne doit être âgée de 18 ans et plus. Elle doit être titulaire d’un certificat du chasseur approprié à l’arme utilisée ou d’un permis de chasse pour non-résident.

Si l’accompagnateur titulaire du permis ou son conjoint sont des résidents du Québec, ils doivent également être titulaires du certificat approprié à l'arme utilisée.

Le titulaire d’un permis d’initiation doit être accompagné d’un résident âgé d’au moins 25 ans. Ce dernier doit être titulaire d’un certificat approprié à l’arme utilisée.

L’accompagnateur ne peut accompagner qu’un seul titulaire de permis d’initiation à la fois.

Particularités à respecter selon le gibier

Un jeune qui chasse en vertu du permis d’un adulte accompagnateur doit respecter les règles de chaque gibier et les particularités après l’abattage de son gibier. Consultez nos exemples.

Ours noir

Un jeune chasse l’ours noir en vertu du permis régulier d’un adulte.

S’il abat un animal, il doit y apposer un des deux coupons de transport de ce permis.

Si l’animal est abattu au printemps, la chasse en vertu de ce permis pourra se poursuivre à l’automne, autant pour le jeune que pour l’adulte, jusqu’à l’abattage d’un deuxième ours, dans les zones où la réglementation le permet.

Toutes les règles relatives à la chasse à l’ours noir.

Cerf

Le jeune possède un permis régulier et chasse le cerf sans bois en vertu du permis au cerf sans bois (tirage au sort) d’un adulte. Les deux permis doivent être valide pour la même zone de chasse et le permis régulier de  l’adulte doit être toujours valide.

S’il abat un cerf sans bois, il doit :

  1. Y apposer le coupon de transport provenant de son propre permis.
  2. Perforer le permis de cerf sans bois de l’adulte dans le cercle prévu à cette fin.
  3. Ne plus chasser. Seul l’adulte pourra continuer à chasser le cerf en vertu de son permis régulier et selon les règles en vigueur pour la période pendant laquelle il chasse. Le permis de chasse au cerf sans bois n’est évidemment plus valide.

Le jeune gagne un permis de chasse au cerf de Virginie sans bois au tirage au sort. Mais il désire chasser en vertu du permis régulier d’un adulte plutôt que de se procurer son propre permis.

S'il veut se prévaloir de son privilège de chasser le cerf sans bois sans toutefois se procurer son propre permis, il doit faire, au préalable, une demande afin d’obtenir une attestation validant qu’il possède un permis de chasse au cerf de Virginie sans bois (tirage au sort) en téléphonant au 418 5213960.

S’il abat un animal, il doit apposer le coupon de transport provenant du permis de l’adulte. Ni le jeune ni l’adulte ne pourront par la suite chasser le cerf de Virginie.

Toutes les règles relatives à la chasse au cerf de Virginie.

Orignal

Le jeune chasse l’orignal en vertu du permis régulier d’un adulte.

S’il abat un orignal, il doit :

  1. Y apposer le coupon de transport de ce permis.
  2. Veiller, le jour même de l’abattage, à ce que soit apposé sur l’animal le nombre de coupons de transport supplémentaires qui provient de chasseurs ayant participé à la même expédition de chasse et correspondant au nombre requis de permis par orignal
  3. Ne plus chasser, autant le jeune que l’adulte.

Le jeune chasse l’orignal femelle en vertu du permis de chasse à l’orignal femelle (tirage au sort) d’un adulte. Il est aussi titulaire d’un permis régulier.

S’il abat un orignal femelle, il doit :

  1. Y apposer le coupon de transport provenant de son permis.
  2. Perforer dans le cercle prévu à cette fin le permis de chasse à l’orignal femelle de l’adulte.
  3. Veiller, le jour même de l’abattage, à ce que soit apposé sur l’animal le nombre de coupons de transport supplémentaires provenant de chasseurs qui ont participé à la même expédition et correspondant au nombre de permis requis par orignal.
  4. Ne plus chasser. Le permis de chasse à l’orignal de l’adulte n’est plus valide pour prélever une femelle.

Le jeune est gagnant d’un permis de chasse à l’orignal femelle obtenu par tirage au sort. Mais il désire chasser en vertu du permis régulier d’un adulte plutôt que de se procurer son propre permis.

S'il veut se prévaloir de son privilège de chasser l’orignal femelle sans toutefois se procurer son propre permis, il doit d’abord demander une attestation pour valider qu’il possède un permis de chasse à l’orignal femelle (tirage au sort) en téléphonant au 418 5213960.

S’il abat un orignal femelle, il doit :

  1. Y apposer le coupon de transport provenant du permis de l’adulte;
  2. Veiller, le jour même de l’abattage, à ce que soit apposé sur l’animal le nombre de coupons de transport supplémentaires correspondant au nombre de permis requis par orignal en provenance d’un chasseur ayant participé à l’expédition.
  3. Ne plus chasser. Le permis de chasse à l’orignal n’est évidemment plus valide ni pour le jeune ni l’adulte.

Toutes les règles relatives à la chasse à l’orignal.

Dindon sauvage

Un jeune porteur de son attestation du cours sur la chasse au dindon sauvage (et de sa carte étudiante si tel est le cas) peut chasser le dindon sauvage en vertu du permis de chasse au dindon sauvage d’un adulte qui l’accompagne (parent, conjoint de ce dernier ou autre adulte).

L’attestation n’est pas requise pour les non-résidents.

S’il abat un dindon, il doit alors y apposer le coupon de transport du permis de l’adulte.

Le détenteur d’un permis d’initiation n’est pas obligé de posséder l’attestation du cours sur la chasse au dindon sauvage, contrairement à son accompagnateur.

Toutes les règles relatives à la chasse au dindon sauvage.

Petit gibier

Un jeune peut chasser le petit gibier en vertu du permis régulier d’un adulte qui l’accompagne (parent, conjoint de ce dernier ou autre adulte).

Toutes les règles relatives à la chasse au petit gibier.

Chasse à l’aide d’un oiseau de proie, colletage des lièvres et chasse aux grenouilles par les jeunes

Un jeune de moins de 12 peut chasser à l’aide d’un oiseau de proie, chasser au collet les lièvres ou chasser certaines grenouilles en vertu du permis d’un adulte selon l’une des formules suivantes :

L’enfant pratique l’activité en vertu du permis de chasse aux grenouilles, de chasse à l’aide d’un oiseau de proie ou de colletage d’un adulte qui l’accompagne et qui porte le permis approprié. L’enfant peut aussi être accompagné du conjoint de ce titulaire, âgé d’au moins 18 ans. Ce conjoint doit être porteur du permis visé.

L’enfant porte le permis de chasse au petit gibier (résident), de chasse aux grenouilles, de chasse à certains petits gibiers à l’aide d’un oiseau de proie ou de colletage de l’un de ses parents ou du conjoint de l’un d’eux.

Les jeunes âgés de 12 à 18 ans et les étudiants âgés de 18 à 24 ans peuvent aussi pratiquer ces activités selon ces deux mêmes formules.

Jeunes chasseurs d’oiseaux migrateurs

Un jeune âgé de 12 à 17 ans peut se procurer gratuitement le permis fédéral de chasse aux oiseaux migrateurs ainsi que le timbre de chasse, pour chasser les oiseaux migrateurs en tout temps. Il doit porter son certificat du chasseur approprié. Il doit également être accompagné d’une personne âgée de 18 ans ou plus qui possède son permis de chasse au petit gibier, son permis fédéral de chasse aux oiseaux migrateurs et qui a été titulaire d’un tel permis au cours d’une année antérieure. La personne qui accompagne doit être certifiée selon l’engin utilisé.

L’accompagnateur adulte ne peut accompagner plus de deux jeunes à la fois.

Pour obtenir plus de renseignements sur cette journée, visitez le site Web du gouvernement du Canada Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Renseignements sur la réglementation

Dernière mise à jour : 23 novembre 2022

Avis

 

L’information présentée dans ce site Web a été vulgarisée et constitue un résumé des principales dispositions réglementaires. Elle ne remplace en aucun cas les textes officiels des lois et des règlements. Pour des renseignements plus détaillés sur une règle en particulier, référez-vous au Règlement sur la chasse du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., au Règlement sur les activités de chasse Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. ou à la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., tous diffusés sur LégisQuébec.

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec