Avec sa centaine de rivières à saumon et ses spécimens de grande taille, le Québec offre une qualité de pêche exceptionnelle aux pêcheurs de saumon d’ici et d’ailleurs. Afin d’assurer la conservation de cette espèce très convoitée, un suivi rigoureux des populations a été combiné à une réglementation resserrée.

Étiquetage du saumon

Vous devez détenir un des permis de pêche au saumon atlantique pour pêcher cette espèce au Québec. Les permis qui vous permettent de pêcher et de conserver un saumon sont délivrés avec des étiquettes en vue de leur enregistrement.

  • Validité des étiquettes : seulement durant la période indiquée sur le permis pourvu que la limite annuelle de 4 saumons ne soit pas atteinte.
  • Quand apposer l’étiquette : sitôt que vous prenez et gardez un saumon, vous devez détacher l’étiquette fournie avec votre permis et l’attacher au poisson.
  • Ordre d’étiquetage : vous ne pouvez garder plus de 4 saumons au cours d’une saison. Pour les 3 premiers petits saumons, l’étiquetage doit se faire en respectant l’ordre dans lequel les étiquettes sont jointes au permis. Si un 4e petit saumon ou un gros saumon est gardé (là où la réglementation le permet), vous devez utiliser l’étiquette située au haut du permis portant la mention « grand saumon » (63 cm et plus) ou « petit saumon » (au moins 30 cm et moins de 63 cm). 
  • Quand retirer l’étiquette : il est interdit d’avoir en votre possession un saumon pris à la pêche sportive auquel n’est fixée aucune étiquette. Le seul moment où vous pouvez retirer l’étiquette est au moment de préparer le saumon pour le consommer.
  • Origine de l’étiquette : partout au Québec où les saumons peuvent être pêchés et conservés, l’étiquette apposée doit provenir du permis du pêcheur qui a ferré le poisson, et ce, même si une autre personne manipule la canne à pêche lors de la récupération du poisson.
  • Où apposer l’étiquette : voici des exemples d’endroits où vous pouvez l’attacher.

Saumon étiqueté correctement

Enregistrement obligatoire

Vous devez personnellement enregistrer dans les 48 heures suivant votre sortie de votre lieu de pêche chaque saumon que vous prenez et gardez. Un agent de protection de la faune pourrait aussi vous demander de l’enregistrer immédiatement.

Comment procéder

Pour l’enregistrement, voici vos options :

Partenaire autorisé

  • Vous présentez votre permis et votre saumon étiqueté, entier ou éviscéré, à une personne ou une association autorisée par le Ministère, soit une pourvoirie offrant la pêche au saumon, une réserve faunique ou une zec de pêche au saumon (dans une réserve faunique, le saumon doit être présenté en entier).
  • L’étiquette de votre permis est poinçonnée.
  • Votre poisson est pesé, mesuré et des prélèvements ou toute autre expertise scientifique peuvent être faits.

Autoenregistrement à un poste de contrôle

Si cette option est offerte là où vous pêchez, procédez à l’enregistrement du saumon selon la procédure établie.

Par téléphone

Certaines rivières ou divers ensembles de rivières à saumon offrent cette possibilité. Si aucun processus d’enregistrement n’est prévu, vous devez communiquer avec le bureau régional.

Carnet d’enregistrement du saumon

Nous vous recommandons d’utiliser le Carnet du pêcheur (PDF 740 Ko) si vous pêchez le saumon atlantique dans les zones 23 et 24 situées dans le NordduQuébec.

En plus de vous permettre d’enregistrer vos prises, ce document vous permet :

  • de vous inscrire auprès d’un pourvoyeur
  • d’obtenir les instructions pour collaborer à la collecte de données utiles à la gestion de cette espèce dans ces zones.

Notez que d’autres particularités peuvent s’appliquer si vous pêchez dans le Nord‑du‑Québec​​​​​​​.

Pêche dans une rivière à saumon

Comme les rivières à saumon sont généralement gérées par un ou des organismes, certains secteurs d’une même rivière peuvent avoir le statut d’une zec, d’une réserve faunique, d’un parc national, d’une pourvoirie avec droits exclusifs ou d’une propriété privée. Des conditions particulières peuvent donc s’appliquer selon l’endroit précis du cours d’eau. En plus des règles générales (périodes de pêche, quotas et limites, équipement autorisé), vous devez donc vous assurer de respecter les exigences relatives au bon territoire de pêche.

Par ailleurs, vous pouvez accéder librement aux rivières à saumon ou aux secteurs de rivières à saumon qui ne sont ni gérés par un organisme ni situés sur une propriété privée.

À savoir également

Dans une rivière à saumon, il est par ailleurs interdit de pêcher :

  • le saumon au moyen d’un harpon, d’un arc ou d’une arbalète;
  • à partir d’un pont qui traverse une rivière à saumon ou son estuaire;
  • durant la période comprise entre une heure après le coucher du soleil et une heure avant son lever (voir la Calculatrice des levers et couchers du Soleil Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. du Conseil national de recherche du Canada);
  • autrement qu’à la ligne à moins de 500 m en aval de tout point de son embouchure dans les zones 18, 19, 20, 27 ainsi que sur la rive nord du SaintLaurent, dans la zone 21.

Pêche du saumon ailleurs que dans les rivières à saumon

La pêche au saumon, à la ligne ou à la mouche est possible ailleurs que dans les rivières à saumon. Le permis de pêche au saumon y est aussi obligatoire tout comme les modalités d’étiquetage et d’enregistrement.

Pour connaître le nombre maximal de saumons qu’il est permis de prélever quotidiennement, consultez la carte des zones et périodes de pêche Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Limite de prise en grandeur

La limite de prise pour le saumon atlantique s’exprime en « grand » et en « petit » saumon.

  • Grand saumon : saumon de 63 cm et plus
  • Petit saumon : saumon d’au moins 30 cm, mais de moins de 63 cm.

Pour connaître les autres limites applicables au saumon atlantique, consultez la page Quotas et limites.