Au Québec, la chèvre est surtout élevée pour son lait, qui sert à la fabrication de fromage et de yogourt. Certains éleveurs produisent également de la viande de chevreau. Enfin, certains élèvent la chèvre de race angora pour commercialiser la fibre mohair, vendue sous forme de laine et de produits finis.

Secteur caprin au Québec en chiffres

Voici un portrait statistique de l'industrie caprine au Québec (données de 2018) :

  • Nombre de producteurs : 160
  • Volume de production (lait de chèvre) : 9 173 000 litres
  • Volume d’abattage (pour la viande) : 5 280 bêtes
  • Recettes monétaires pour le lait : 9,4 millions $ (donnée de 2017).

Lait de chèvre

Le Québec est la 2e province en importance au Canada quant à la fabrication de produits à base de lait de chèvre (lait, fromage, etc.).

Une centaine d’entreprises se consacrent principalement à l’élevage de chèvres laitières. Les races élevées pour le lait au Québec sont les Alpine, Saanen et LaMancha.

Répartition des éleveurs de chèvres laitières au Québec

Les éleveurs de chèvres laitières se trouvent principalement dans le Centre-du-Québec (33 %), en Montérégie (18 %), en Chaudière-Appalaches (9 %), en Estrie (9 %) et dans le Bas-Saint-Laurent (7 %).

Parmi les producteurs laitiers, 61 ont livré leur lait aux usines de transformation en 2018. Les autres possèdent leur propre permis de transformation.

Produits transformés

Le Québec compte 3 grandes usines laitières qui utilisent près de 90 % du lait de chèvre récolté. Les 10 % restants sont valorisés par des transformateurs de plus petite taille.

On trouve sur le marché une variété de produits issus de l’élevage de chèvres laitières : lait de consommation, yogourt, beurre, caramel, savons, etc. C’est toutefois le fromage qui demeure le produit le plus populaire. La plus grande part du lait de chèvre est destinée à la transformation fromagère.

On recense d’ailleurs plus de 200 fromages québécois fabriqués à l’aide de lait de chèvre. Bon nombre d'entre eux ont été couronnés au concours Sélection Caseus Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. qui récompense les meilleurs fromages du Québec. En voici quelques-uns :

Viande caprine

La viande caprine fait partie des viandes de spécialité au Québec. Elle est notamment prisée des consommateurs membres de communautés ethniques.

La viande de chevreau est très maigre et elle s’avère savoureuse à la cuisson lente. On la trouve généralement préparée en découpes : carrés, côtelettes, jarrets, gigots, etc.

Quelquefois présente dans les comptoirs d’épicerie des grandes chaînes, la viande de chevreau est surtout offerte :

  • directement chez le producteur;
  • dans les marchés publics;
  • dans les magasins spécialisés (épiceries ethniques, boucheries).

Une cinquantaine d’entreprises se consacrent principalement à l’élevage de chèvres de boucherie. Les races élevées pour la viande au Québec sont les Boer, Savannah et Kiko.

Fibre mohair

Au Québec, une dizaine d’exploitations agricoles élèvent la chèvre angora, reconnue pour sa toison soyeuse. À l’aide de sa laine, appelée mohair, les artisans fabriquent des vêtements, des couvertures et d’autres accessoires.

Les principales régions où l’on trouve des chèvres angoras sont le Saguenay–Lac-Saint-Jean, les Laurentides et la région de Lanaudière.

Recherche et développement

De nombreux projets ont été réalisés dans le secteur caprin au cours des dernières années. Ils portent principalement sur :

  • la viande de chevreaux;
  • l’alimentation des animaux;
  • la santé animale;
  • la reproduction;
  • la productivité et la rentabilité des troupeaux.

Soutien aux producteurs agricoles

Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation met plusieurs programmes d’aide financière Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. à la disposition des producteurs agricoles. Il est possible d’obtenir des conseils ou de l’information en consultant un conseiller régional. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.