Au Québec, près de 270 entreprises cultivent des arbres de Noël sur des superficies de près de 8700 hectares. Bien que cette culture soit présente partout au Québec, elle s'effectue plus particulièrement en Estrie et en Chaudière-Appalaches.

Pour produire un arbre de Noël de 2,5 mètres, il faut 14 ans de travail entre l'ensemencement et la coupe.

Spécialité du Québec

Le Québec est la province qui produit et vend le plus d'arbres de Noël au Canada. On évalue que les producteurs québécois ont fourni environ 2,6 millions d'arbres de Noël au Québec et sur le marché international en 2021.

Quelque 1 443 000 sapins québécois ont été exportés en 2021, totalisant un revenu de 63,1 millions $. La majorité des exportations se dirige vers les États-Unis (97 %). Des arbres de Noël québécois sont toutefois distribués aussi loin qu’en Thaïlande.

Principales espèces cultivées

Au Québec, on cultive principalement 4 variétés de sapin comme arbres de Noël.

Sapin baumier

Indigène au Québec, c'est l’arbre de Noël le plus cultivé. Le nom de ce conifère fait référence à l’odeur caractéristique de sa résine.

Sapin Fraser

Originaire des États-Unis, c'est la 2e espèce la plus cultivée au Québec. Moins odorant que le sapin baumier, il conserve cependant ses aiguilles plus longtemps.  

Sapin Canaan et sapin Cook

Ces variétés constituent deux lignées de sapin baumier. Le Canaan possède des caractéristiques du sapin baumier et du Fraser. Le Cook se distingue par sa couleur bleutée.

Soutien aux producteurs agricoles

Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation met plusieurs programmes d’aide financière Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. à la disposition des producteurs agricoles. Il est possible d’obtenir des conseils ou de l’information en consultant un conseiller régional.

Dernière mise à jour : 22 novembre 2022

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec