Projets de modification de limites de parcs nationaux

Sept projets de modification de limites sont en cours. Comme ils en sont à différentes étapes du processus de modification, l’information présentée sur cette page sera mise à jour au fur et à mesure que la documentation sera rendue publique.

Parc national du Bic

Le projet d’agrandissement du parc national du Bic concerne l’intégration d’un terrain caractérisé par la présence de tourbières et de milieux humides bien conservés occupant les dépressions du relief. Cet agrandissement portera la superficie du parc national à 34,7 km2.

Parc national des Iles-de-Boucherville

Le projet d’agrandissement du parc national des IlesdeBoucherville concerne l’intégration d’un territoire qui correspond à une partie de l’île Charron et de l’ancien canal Molson, sur le territoire de la ville de Longueuil. Cet agrandissement portera la superficie du parc national à 8,3 km2.

Parc national des Pingaluit

Le parc national des Pingaluit est le premier parc national créé au Nunavik. Il est situé à proximité du village nordique de Kangiqsujuaq. Le projet d’agrandissement vise l’intégration d’un territoire de 25,9 km2. Cet agrandissement portera la superficie du parc national à 1 159,8 km2.

Parc national du Mont-Orford

Situé en Estrie dans la région naturelle des monts Sutton, le parc national du MontOrford s’étend sur 59,5 km2. Le projet de modification prévoit principalement l’ajout de 45,6 km2 de terrains acquis par le gouvernement au cours des dernières années. Le projet propose également le retrait de six parcelles de terrains, totalisant 0,02 km2, qui seraient cédées à la Municipalité du canton d’Orford. Ces modifications porteront la superficie du parc national à 105,1 km2. Consultez la carte du projet d’agrandissement du parc national (PDF 1.00 Mo).

Le territoire visé par l’ajout proposé se situe majoritairement au nord du parc national. Il s’étend dans un axe nord-sud sur une quinzaine de kilomètres. Le projet touche le territoire des MRC du ValSaintFrançois et de Memphrémagog, des municipalités de Racine, de SaintDenisdeBrompton, du canton d’Orford, du canton de Melbourne, et celui de la ville de Sherbrooke.

Dans le cadre de la consultation publique sur ce projet, différents documents ont été rendus publics sur le site du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Parc national du Mont-Saint-Bruno

Le projet d’agrandissement du parc national du MontSaintBruno concerne l’intégration d’un terrain de 4,4 km2. Cet agrandissement portera la superficie du parc national à 13,2 km2.

Parc national de Plaisance

Le projet d’agrandissement du parc national de Plaisance concerne l’intégration de terrains couvrant 2,7 km2, principalement situés de part et d’autre de la rivière de la Petite Nation et incluant les chutes de Plaisance. Cet agrandissement portera la superficie du parc national à 30,9 km2.

Parc national Tursujuq

Situé à proximité du village nordique d’Umiujaq au Nunavik, le parc national Tursujuq est le plus grand parc national de l’est de l’Amérique du Nord continentale. Le projet d’agrandissement vise l’intégration d’un territoire de 145,2 km2. La superficie du parc national passera ainsi à 26 251,9 km2.

Autres projets

Le gouvernement évaluera, en fonction des occasions, d’autres projets de création ou de modification des limites de parcs nationaux. D’autres pourront être amorcés ou relancés (p. ex. les parcs nationaux BaieauxFeuilles et du LacWalker) au cours des prochaines années.

Dernière mise à jour : 18 décembre 2023

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?
Avis général

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec