Saprolégniose chez les poissons

Description

La Saprolégniose est une infection cutanée causée par un micro-organisme qui touche les poissons dont la couche de mucus protectrice a été altérée ou qui sont déjà fragilisés par une maladie ou un facteur de stress. Une fois l’épiderme contaminé, ce micro-organisme, qui ressemble à un champignon, provoque la destruction des couches superficielles et profondes de la peau.

Animaux sauvages à risques

L’ensemble des poissons d’eau douce peut être atteint de Saprolégniose. La famille des salmonidés (saumons et truites) semble être particulièrement vulnérable à ce type d’infection. Tous les stades de vie du poisson, y compris les œufs, peuvent être atteints. La Saprolégniose peut aussi être observée chez les crustacés, les amphibiens et les mollusques.

Signes de la présence de la maladie

Dans l’eau, le poisson atteint a des lésions légèrement surélevées qui ressemblent à de la ouate, mais qui ont une consistance gélatineuse adhérant à la peau. En dehors de l’eau, les lésions ressemblent à un tapis mince et ont une consistance gélatineuse. D’abord blanche, la lésion prend ensuite une couleur brunâtre bordée de rouge. Les branchies peuvent aussi être atteintes.

Les lésions peuvent rapidement s’étendre sur la surface de la peau. La maladie peut entraîner la mort des poissons.

Transmission et persistance dans l’environnement

Les micro-organismes du genre Saprolegnia, responsables de la maladie, sont omniprésents dans l’environnement. Ils se trouvent dans les sols humides et dans l’eau. Ils se nourrissent généralement à partir de la matière organique en décomposition dans l’eau (saprophyte). Certaines espèces sont parasitaires.

En se reproduisant de manière asexuée, ces micro-organismes produisent et relâchent des spores mobiles. Ce sont ces spores qui infectent les poissons. Ce type de micro-organismes est fréquent en eau douce. Ils nuisent rarement aux poissons en bonne santé. Au contraire, ils s’attaquent plutôt aux poissons dont la couche de mucus protectrice a été altérée (frottement mécanique, plaie cutanée, etc.) ou dont l’immunité est déjà fragilisée par une autre maladie (bactérie ou virus) ou un facteur de stress (agents irritants, substances chimiques, algues toxiques, etc.). La période de fraie des poissons est particulièrement propice aux infections fongiques, en raison, notamment du risque de blessures.

Protection et prévention

Risque pour la santé des animaux sauvages

La Saprolégniose peut entraîner la mort des poissons. De plus, cette condition est généralement secondaire à un autre problème de santé sous-jacent.

Risque pour la santé des animaux domestiques

Les poissons élevés en pisciculture et les poissons d’aquarium peuvent aussi souffrir de Saprolégniose.

Risque pour la santé humaine

La transmission à l’homme n’a jamais été rapportée. Bien que la détection de Saprolegniose réduise l’intérêt et la valeur des prises de pêche sportive et commerciale, les poissons qui sont très peu touchés par cette maladie demeurent comestibles. Comme le micro-organisme peut dissimuler un autre problème de santé, il est recommandé de retirer manuellement toutes les parties touchées avant la cuisson complète du poisson. Il n’est pas conseillé de consommer les poissons très atteints et ceux qui semblent malades. L’adoption de certaines pratiques lors de la préparation et de la cuisson des poissons sauvages demeure pertinente.

Surveillance et contrôle

Il n’est pas anormal de trouver dans la nature un poisson atteint de Saprolégniose. Comme ce type d’infection touche les poissons blessés, malades ou affaiblis par un facteur de stress, il peut s’avérer l’indice d’un autre problème beaucoup plus important. Si vous observez plusieurs poissons ayant ce type de maladie, communiquez rapidement avec le ministère de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs au 1 877 346-6763.

La prévention passe par la diminution des facteurs de stress et des blessures cutanées.

Dernière mise à jour : 24 novembre 2022

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec