Logo du gouvernement du Québec. Logo du gouvernement du Québec.
La rage, c'est mortel.
La rage, c'est mortel.
  1. Accueil  
  2. Agriculture, environnement et ressources naturelles  
  3. Santé animale  
  4. Maladies animales  
  5. Rage chez les animaux  
  6. Opérations de surveillance et de contrôle de la rage du raton laveur

Opérations de surveillance et de contrôle de la rage du raton laveur

Si vous avez été mordu ou griffé par un animal ou en contact avec sa salive, consultez la section Traitements de la rage chez l'humain.

Si vous soupçonnez qu‘un animal sauvage est atteint de la rage, tenez-vous à distance et signalez sa présence au 1 877 346-6763 ou remplissez le formulaire en ligne Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. L’animal pourrait être récupéré pour analyse.

Si vous soupçonnez que votre animal domestique est atteint de la rage, consultez immédiatement votre médecin vétérinaire.

Le gouvernement du Québec a mis en place un plan de lutte contre la rage du raton laveur. Il prévoit des opérations de surveillance et de contrôle afin de garder le Québec exempt de ce type de rage.

Les animaux visés par les opérations de surveillance et de contrôle de la rage du raton laveur sont les ratons laveurs, les mouffettes et les renards roux.

Opérations de surveillance

Les opérations de surveillance consistent à recueillir, dans les zones à risque, les animaux morts ou qui présentent des symptômes de rage, afin de procéder à des analyses pour déterminer s’ils sont ou non atteints de la maladie.

La surveillance de la rage du raton laveur a pour objectifs de :

  • Vérifier si elle se trouve au Québec;
  • Connaître la durée, l'étendue du territoire touché et l’intensité de l’éclosion s’il en survenait une au Québec;
  • Suivre de près la situation de la rage du raton laveur hors du Québec, car la maladie est susceptible de constituer une menace à nos frontières;
  • Fournir des données qui permettront d’établir des constats scientifiques et épidémiologiques et de réaliser des analyses de risque.

Bilan des opérations de surveillance de la rage du raton laveur en 2020 (PDF 2.12 Mo)

Zone de surveillance rehaussée

La zone de surveillance rehaussée, située en Montérégie et en Estrie, est le territoire le plus à risque de réintroduction de la rage. Dans cette zone, les citoyens sont mis à contribution afin de signaler les animaux suspects, et ce, tout au long de l’année. Leur collaboration est essentielle, car, parmi tous les spécimens analysés, c’est chez les animaux signalés par les citoyens que les chances de trouver un animal atteint de rage sont les plus grandes.

En 2021, la zone zone de surveillance rehaussée comprend 143 municipalités, territoires autochtones et territoires non organisés (TNO) : 107 en Montérégie et 36 en Estrie.

Carte des opérations de surveillance 2021 (PDF 1.24 Mo)

Liste des municipalités sous haute surveillance 2021 (PDF 247 Ko)

Opérations de contrôle

Menées depuis 2006, les opérations de contrôle ont pour but de contenir, de réduire ou d’éliminer la rage du raton laveur d’un territoire donné. Elles regroupent trois types d’intervention possibles :

  • La vaccination des animaux sauvages par épandage manuel et aérien d’appâts vaccinaux;
  • L’étude post-vaccinale qui consiste à capturer des animaux dans un secteur vacciné pour effectuer des prélèvements et des analyses. Cela permet d’estimer le taux de vaccination des animaux sauvages. Les animaux capturés sont ensuite relâchés;
  • Les interventions d’urgence qui sont déployées à la suite de la détection d’un cas de rage du raton laveur au Québec ou à proximité. Elles ont pour objectif de rapidement circonscrire le territoire touché par le foyer de la rage et de limiter la propagation de celle-ci dans d’autres secteurs. Ces interventions peuvent combiner des opérations de contrôle (vaccination des animaux sauvages) ainsi que de surveillance rehaussée et active (où l’on capture des spécimens pour analyse).

Depuis 2010, les opérations de contrôle ont pour objectif de maintenir le Québec exempt de la rage du raton laveur en évitant toute réintroduction en provenance notamment des États-Unis, où des cas de rage sont détectés chaque année non loin du sud du Québec, dans les États du Vermont et de New York.

Aucune opération de vaccination ne sera réalisée en 2021. Le Québec poursuit sa collaboration avec les provinces et États voisins afin de contribuer à l’objectif commun qui est d’éliminer la rage du raton laveur du nord-est de l’Amérique du Nord.

Dernière mise à jour : 10 juin 2021

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec

Aidez-nous à améliorer Québec.ca