Une analyse de la concentration du plomb dans l’eau potable a été exigée du réseau scolaire public et des établissements d’enseignement privés. Cette opération visait à assurer le respect de la limite de cinq microgrammes par litre (5 µg/L) recommandée par Santé Canada pour prévenir les effets possibles du plomb sur la santé. 

En mars 2019, Santé Canada a fait passer la norme recommandée de 10 à 5 µg/L. Le gouvernement du Québec est le premier au Canada à avoir adopté cette nouvelle norme, l’une des plus sévères en Amérique du Nord. 

Réalisation des tests

Les centres de services scolaires (CSS), les commissions scolaires (CS) et les établissements d’enseignement privés devaient effectuer les tests requis et déterminer les correctifs à apporter. 

Le réseau scolaire public et les établissements d’enseignement privés ont reçu une procédure décrivant les actions à entreprendre Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. Lorsqu’un point d’eau se révélait non conforme, il devait être immédiatement sécurisé. Des travaux correctifs, comme l’installation d’un filtre certifié, étaient alors effectués.

Afin d’être accompagné dans toute cette opération et d’en assurer le succès, le ministère de l’Éducation a fait appel à l’expertise de Mme Michèle Prévost, professeure titulaire, ingénieure et experte reconnue mondialement dans le domaine de l’eau potable. Le Ministère a également mis sur pied un comité d’orientation technique pour encadrer et standardiser les actions correctives sur les points d’eau non conformes et favoriser les échanges sur les solutions de remédiation. Mme Prévost ainsi que des représentants et représentantes du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, de l’Association québécoise des cadres scolaires, des CSS et des CS ont été mis à contribution.

Résultat des tests

Les centres de services scolaires et les commissions scolaires ainsi que les établissements d’enseignement privés ont la responsabilité d’informer les parents lorsqu’une concentration de plomb dépassant la limite recommandée est relevée. 

Pour connaître les résultats généraux pour l’ensemble des CSS, des CS et des établissements d’enseignement privés, consultez le bilan sur le dépistage du plomb dans l’eau des écoles (PDF 869 Ko). Les résultats détaillés des analyses de concentration du plomb dans l’eau potable sont disponibles auprès des organismes scolaires et des établissements d’enseignement privés. Si vous souhaitez obtenir ces résultats détaillés, nous vous invitons à communiquer avec eux.