Certificat en technique d’appareils au gaz, classe 1 (TAG-1)

Pour exercer un métier réglementé dans le domaine du gaz, il est obligatoire de détenir un certificat de qualification du ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Ce métier est reconnu dans le cadre du Programme du Sceau rouge. L’apprenti pourrait être admissible à des subventions.

Description du métier

Le certificat de qualification en technique d’appareils au gaz, classe 1, est obligatoire pour toute personne qui

  • installe tous les types d’appareil au gaz, quelle que soit leur puissance, y compris leurs accessoires et leurs systèmes d’évacuation;
  • les raccorde;
  • fait la mise en marche initiale;
  • les entretien;
  • les répare;
  • les enlève;

Cette qualification vise les travaux effectués sur les appareils de plus de 120 kW ainsi que sur les appareils non certifiés ou non approuvés.

La certification est en Technique d’appareils au gaz, classe 2 (TAG-2) est requise si vous travaillez sur des appareils au gaz de 120 kW et moins ainsi que sur leurs accessoires et systèmes d’évacuation, mais sans effectuer de travaux sur la tuyauterie d’alimentation.

La certification en Technique d’appareils au gaz, classe 3 (gaz naturel) (TAG-3N) est requise si vous travaillez seulement sur des appareils au gaz naturel de 120 kW et moins ainsi que sur leur tuyauterie, leurs systèmes d’évacuation et leurs accessoires.

La certification en Technique d’appareils au gaz, classe 3 (propane) (TAG-3P) est requise si vous travaillez seulement sur des appareils au propane de 120 kW et moins ainsi que sur leur tuyauterie, leurs systèmes d’évacuation, leurs accessoires, l’installation et le raccordement des bouteilles.

La certification en Technique d’appareils au gaz, classe 4 (TAG-4)  est requise si vous travaillez seulement sur des appareils au propane de 30 kW et moins, y compris les accessoires, les systèmes d’évacuation, les conduites d’alimentation et les bouteilles.

La certification en Technique d’entretien restreint d’appareils au gaz (TERAG) est requise si vous procédez seulement à l’entretien d’appareils au gaz, uniquement chez votre employeur.

La certification en Installation de tuyauterie de gaz (ITG) est requise si vous travaillez seulement sur de la tuyauterie de gaz (naturel ou propane).

Pour obtenir de l’information sur le marché du travail et sur les perspectives d’emploi au Québec et dans votre région, consultez la page Explorer des métiers et des professions.

Champ d’application

Le certificat de qualification en technique d’appareils au gaz, classe 1, est requis pour les travaux exécutés dans le domaine du gaz naturel et du propane.

Le certificat de qualification n'est pas obligatoire pour les travaux en lien avec la fabrication des appareils au gaz et ses composants.

Une licence d’entrepreneur de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. peut être requise pour effectuer certains travaux.

Le fait de ne pas être en possession d’un certificat ou d’une carte d’apprenti valides lors de l’exécution des travaux visés par le certificat en technique d’appareils au gaz, classe 1, constitue une infraction passible d’une amende.

Inscription au programme d’apprentissage

Pour obtenir le certificat de qualification, vous devez tout d’abord vous inscrire au programme d’apprentissage en technique d’appareils au gaz, classe 1.

Prenez connaissance des procédures à suivre en consultant la page Démarches pour obtenir un certificat de qualification obligatoire.

Veuillez joindre à votre demande d’inscription les documents requis et le paiement des droits exigibles selon la tarification en vigueur (PDF 110 Ko).

Reconnaissance des compétences

Selon vos expériences de travail, vos diplômes ou vos compétences professionnelles, le Ministère peut

  • réduire la durée de votre apprentissage;
  • vous exempter des formations obligatoires;
  • vous délivrer un certificat de qualification sans aucune exigence.

Pour demander la reconnaissance, veuillez joindre à votre demande d’inscription une photocopie lisible de vos relevés de notes, diplômes, attestations ou certificats, ainsi que le paiement des droits exigibles.

Pour faire reconnaître des heures d’expérience acquise en installation de tuyauterie de gaz, remplissez le formulaire Attestation de l’expérience de travail sur les équipements de gaz (PDF 197 Ko).

Accord de commerce et de coopération Québec-Ontario

Si vous êtes titulaire d’un certificat de qualification délivré en Ontario et souhaitez exercer votre métier au Québec, veuillez consulter la page Accord de commerce et de coopération Québec-Ontario.

Accord de libre-échange canadien

Si vous êtes titulaire d’un certificat équivalent délivré par une autre province, par un territoire canadien, ou encore par un autre organisme reconnu, le Ministère peut vous délivrer le certificat de qualification en vous exemptant de l’examen ou d’autres exigences du programme d’apprentissage. Veuillez consulter l’Accord de libreéchange canadien (ALEC).

Arrangement de reconnaissance mutuelle visés par l’Entente Québec-France

Si vous êtes titulaire d'un diplôme délivré par le ministère de l'Éducation nationale de France dont l'équivalence est reconnue en vertu d'un arrangement de reconnaissance mutuelle, le Ministère analysera votre demande, le cas échéant, vous délivrera le certificat de qualification en technique d’appareils au gaz, classe 1.

Veuillez joindre une copie certifiée conforme de l'un des diplômes et des attestations d'expérience professionnelle suivants à votre candidature au programme d'apprentissage en technique d’appareils au gaz, classe 1 :

  • un Brevet professionnel - Gaz option B : distribution;

ou

  • BAC PRO - Technicien gaz;

et

  • justifier d’une expérience professionnelle pertinente de 1 000 heures acquise dans l’exercice du métier ou la maîtrise des « fonctions de gaz » depuis l’obtention de l’un des titres de formation exigés. Les attestations d’expérience de travail doivent être produites et signées par un responsable d’entreprise, accompagnées de preuves monétaires. Des pièces justificatives peuvent être demandées.

Pour plus d’information consulter la page Entente Québec-France.

Carte d’apprenti

Vous devez être inscrite ou inscrit au programme d’apprentissage à titre d’apprentie ou d’apprenti pour la délivrance d’une carte d’apprenti.

Votre carte d’apprenti doit être valide pendant toute la durée de votre apprentissage ainsi qu’au moment de passer l’examen de qualification.

Un avis de renouvellement vous sera transmis dans les semaines précédant la date d’expiration de celle-ci.

Vous devez renouveler annuellement votre carte d’apprenti et payer les droits exigibles pour continuer à exercer votre métier légalement. Une nouvelle carte vous sera délivrée.

Apprentissage

L’apprentie ou l’apprenti doit effectuer un minimum de 1 600 heures d’apprentissage sous la supervision d’une travailleuse ou d’un travailleur certifié (compagne ou compagnon).

Les compétences suivantes doivent être acquises par l’apprentie ou l’apprenti sous la supervision d’une travailleuse ou d’un travailleur certifié (compagne ou compagnon) qui Fermer en atteste la maîtrise :

  • Installer et raccorder tous les types d’appareils au gaz.
  • Mettre en marche tous les types d’appareils au gaz.
  • Entretenir et réparer tous les types d’appareils au gaz.
  • Enlever tous les types d’appareils au gaz.

Pour plus d’information, veuillez consulter le Guide d’apprentissage – Technique d’appareils au gaz, classe 1 (PDF 1.91 Mo).

Le Guide d’encadrement de l’apprentissage – Technique d’appareils au gaz, classe 1 (PDF 1.15 Mo) est mis à la disposition de toute personne qui accompagne une apprentie ou un apprenti dans sa démarche de qualification.

Formations obligatoires

Vous devez suivre et réussir les formations obligatoires mentionnées ci-dessous. D’autres établissements que ceux mentionnés peuvent être reconnus.

Examen de qualification

Pour être admissible à l’examen de qualification, vous devez

  • avoir acquis tous les éléments de qualification décrits au programme;
  • avoir complété la durée minimale d’apprentissage prescrite;
  • avoir réussi les formations professionnelles requises.

Pour vous inscrire à l’examen, vous devez payer les droits d’inscription à l’examen selon la tarification en vigueur (PDF 110 Ko) Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Caractéristiques

L’examen de qualification porte sur les principaux aspects de la qualification en technique d’appareils au gaz et privilégie le contenu du Guide d’apprentissage – Technique d’appareils au gaz, classe 1. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

  • Examen écrit, avec questions à choix multiple
  • Durée : 3 heures
  • Nombre de questions : de 45 à 55
  • Note de passage : 60 %
  • Langue : français (anglais, sur demande)

Le matériel permis ainsi qu’une calculatrice seront mis à votre disposition.

Aucun cellulaire, téléavertisseur, ordinateur portable ou autre équipement électronique ne sera permis dans la salle d’examen.

Contenu de l’examen

Répartition estimative en pourcentage des questions de l’examen établie en fonction des éléments de compétence de la qualification :

  • 52 % portent sur l’installation et le raccordement de tous les types d’appareils au gaz;
  • 30 % portent sur la mise en marche de tous les types d’appareils au gaz;
  • 16 % portent sur l’entretien et la réparation de tous les types d’appareils au gaz;
  • 2% portent sur le retrait de tous les types d’appareils au gaz.

Préparation à l’examen

Votre apprentissage et les activités de formation obligatoires vous préparent à l’examen.

Pour vous aider à répondre aux questions, il est recommandé de consulter le Code d’installation du gaz naturel et du propane (CAN/CSA-B149.1-20) et le Code d’approbation sur place des appareils à combustible et appareillages (CAN/CSA B149.3-20). Ils seront fournis lors de l’examen.

Pour connaître le type de questions présentées dans l’examen, consultez les exemples de questions :

Question 1

Un appareil fonctionne au propane liquide. L’appareil est relié à de la tuyauterie de norme 80 d’une longueur de 35 pieds et alimente l’appareil au gaz à une pression de 50 lb/po2.

À quelle pression doit-on tester la tuyauterie reliée à cet appareil?

Choix de réponse :

A) 75 lb/po2

B) 150 lb/po2

C) 375 lb/po2

D) 565 lb/po2

D) 565 lb/po2

Référence : Se référer au Tableau 6.3 Exigences relatives à l’essai de pression dans le code CAN/CSA-B149.1-05 Code d’installation du gaz naturel et du propane.

Question 2

La figure ci-dessous représente un système de tuyauterie de norme 40 alimenté en gaz naturel. À l’aide de cette figure, déterminez le diamètre de la section G-H pour une pression de 2 lb/po2 et une chute de pression de 75 %.

Choix de réponse :

A) ½ pouce

B) ¾ pouce

C) 1 pouce

D) 1¼ pouce

B) ¾ pouce

Références : Se référer au Tableau A.4 Capacité maximale de gaz naturel et milliers de BTU/h pour des tuyaux et des tuyaux en plastique conformes au schedule 40 et leurs raccords, pour une pression de 2 lb/po2 et une chute de pression de 1.5 lb/po2 dans le code CAN/CSA-B149.1-05 Code d’installation du gaz naturel et du propane.

Question 3

Déterminez le bon ordre des opérations de vérification suivantes lors de la mise en marche initiale d’un appareil industriel.

1. Simulation d’une perte de flamme.
2. Vérification de la position des registres.
3. Première mesure du signal de détection de flamme.
4. Simulation de l’absence de débit d’air.

Choix de réponse

A) 1, 2, 3, 4

B) 3, 1, 4, 2

C) 2, 4, 3, 1

D) 4, 3, 1, 2

C) 2, 4, 3, 1

Référence : Se référer aux pratiques du métier apprises lors du compagnonnage.

Certificat de qualification

Si vous réussissez l’examen de qualification, votre certificat vous sera expédié par la poste.

Si vous échouez à l’examen, vous aurez la possibilité de passer un examen de reprise.

Renouvellement du certificat de qualification

La durée de validité du certificat est de quatre ans.

Vous devez renouveler votre certificat pour continuer à exercer votre métier légalement.

Pour plus d’information, veuillez consulter la page Démarche pour obtenir un certificat de qualification obligatoire.

Programme du Sceau rouge et subventions

Le Programme du Sceau rouge permet aux travailleuses et travailleurs qualifiés d’exercer leur métier dans les provinces et territoires qui participent à ce programme.
Dans le cadre de ce programme, l’apprentie ou l’apprenti pourrait être admissible aux subventions suivantes :

Dernière mise à jour : 6 mars 2024

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?
Avis général

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec