Potentialités de l’IA dans l’administration publique

L’IA présente un nombre important d’avantages et d’opportunités pour les administrations publiques souhaitant améliorer leur efficacité et la qualité de leurs services aux citoyens.

Toutefois, l’utilisation de l’IA dans le secteur public n’en est encore qu’à ses débuts. Plusieurs organismes publics sont actuellement à l’étape de déterminer les potentialités de l’IA dans la réalisation de leur mission.

À titre d’exemples, le recours à l’IA par le secteur public peut notamment contribuer à :

  • Prodiguer des conseils et des services qui correspondent mieux aux besoins des citoyens dans différentes situations de vie;
  • Offrir un meilleur soutien à la prise de décision de ses employés;
  • Rationaliser les processus et optimiser l’utilisation des ressources, notamment par l’automatisation de certaines tâches répétitives;
  • Améliorer la qualité des processus et des services en détectant automatiquement les anomalies;
  • Établir des tendances et avancer des prédictions en s’appuyant sur de grandes quantités de données;
  • Trier et catégoriser différents types de documents.

De manière plus concrète

En matière d’analyse, les systèmes d’IA pourraient permettre :

  • De vérifier l’admissibilité à un programme;
  • D’identifier les besoins d’une population cible en matière de santé publique;
  • De réaliser des calculs complexes;
  • D’aider à établir un diagnostic médical.

En matière de conformité, les systèmes d’IA pourraient permettre :

  • De rassembler les décisions rendues pour des cas comparables;
  • De mettre à jour le cadre réglementaire en vigueur;
  • Vérifier le respect des normes.

En matière de contrôle de dépenses publiques, ils pourraient permettre :

  • D’analyser la facturation :
    • des actes médicaux;
    • des déclaration de revenus;
    • des coûts d’un projet public d’infrastructure.

En matière d’interaction avec les utilisateurs, ils pourraient permettre :

  • D’assister les utilisateurs dans la constitution de leur dossier (préremplissage de formulaire);
  • De répondre aux questions posées par les citoyens au sujet de l’octroi d’une bourse d’études;
  • De guider les citoyens vers les services publics.

En plus d’améliorer la performance administrative de l’appareil public, l’IA a le potentiel d’avoir un effet substantiel sur les services touchant directement les citoyens. Les exemples qui suivent illustrent des domaines dans lesquels l’IA pourrait être appliquée pour améliorer certains services publics.

En éducation et en enseignement supérieur

Les applications de l’IA sont vouées à transformer les manières de concevoir et d’offrir les services en éducation et en enseignement supérieur. Ainsi, l’IA pourrait être utilisée pour :

  • Assurer un suivi de la progression individuelle des élèves par les enseignants;
  • Offrir un parcours d’apprentissage sur mesure ciblant les aires de développement et les domaines d’excellence à exploiter;
  • Fournir à l’enseignant un état de la progression de sa classe, lui permettant d’ajuster son enseignement pour en maximiser l’effet positif;
  • Traiter plus rapidement et efficacement les demandes de prêts et bourses.

Face à une population vieillissante et un besoin grandissant de rétention de la main-d’œuvre adulte sur le marché du travail, des systèmes d’apprentissage personnalisés pourraient être développés pour aider les individus à acquérir de nouvelles compétences tout au long de leur carrière.

En santé

Les avancées dans le domaine de l’IA pourraient mener à une augmentation importante des services offerts aux citoyens et à un plus grand soutien relatif au déploiement des ressources dans le réseau de la santé et des services sociaux.

À travers le monde, l’IA démontre son efficacité en transformant les manières dont les professionnels de la santé diagnostiquent, traitent et effectuent le suivi de leurs patients.

Au nombre des applications potentielles de l’IA dans le domaine de la santé, notons :

  • L’analyse de dossiers médicaux pour fournir des services rapides et personnalisés;
  • La conception de plans de traitement personnalisés;
  • L’assistance des professionnels dans la réalisation de tâches répétitives;
  • L’offre de services de santé en ligne, notamment à l’aide d’assistants virtuels, facilitant ainsi les consultations à distance;
  • La précision accrue des analyses médicales et des diagnostics;
  • L’amélioration des processus du système de santé tels que la planification des services de soins, l’optimisation des ressources (budget, matériel, personnel, triage, etc.) et le service aux patients;
  • La contribution significative à la recherche en santé en identifiant des corrélations dans de volumineux ensembles de données de différents types;
  • La prévention des maladies, notamment en utilisant des applications mobiles.

En environnement

En 2018, le Forum économique mondial soulignait le rôle majeur que l’IA pouvait jouer Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. en matière de préservation de l’environnement, de réduction des émissions de GES et de lutte contre les changements climatiques.

En effet, en rendant possibles le traitement et la collecte d’une énorme quantité d’information sur les écosystèmes naturels et sur le climat, les systèmes d’IA pourraient notamment contribuer à :

  • Améliorer la connaissance prédictive des écosystèmes et du climat;
  • Optimiser le fonctionnement des réseaux énergétiques et la gestion durable des ressources et des écosystèmes;
  • Anticiper le fonctionnement des mécanismes climatiques complexes;
  • Améliorer la capacité à préserver la biodiversité;
  • Stimuler l’investissement responsable.

En transports

L’un des exemples les plus utilisés lorsqu’il est question d’utilisations concrètes de l’IA est l’émergence des véhicules autonomes. L’arrivée des systèmes de transports intelligents bouleversera l’expérience des usagers se déplaçant sur les infrastructures publiques, notamment au niveau des possibilités de mobilité et des informations augmentées qui leur seront rendues disponibles.

L’IA présente des opportunités notamment pour :

  • Analyser, prédire et mieux gérer la circulation;
  • Anticiper les enjeux et risques en matière de sécurité routière;
  • Influencer la consommation des différents modes de transport;
  • Prédire la détérioration des infrastructures publiques afin d’en assurer une meilleure gestion.

Dernière mise à jour : 20 juillet 2021

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec