1. Accueil  
  2. Gouvernement  
  3. Politiques et orientations  
  4. Stratégie sur la recharge de véhicules électriques

Stratégie québécoise sur la recharge de véhicules électriques

Selon les cibles du gouvernement, deux millions de véhicules électriques légers seront en circulation sur les routes du Québec en 2030. Pour faire face à la croissance exponentielle du nombre de véhicules électriques et des besoins de recharge des électromobilistes, le rythme de déploiement des infrastructures de recharge doit s’accélérer partout au Québec.

La Stratégie québécoise sur la recharge de véhicules électriques 2023-2030 (PDF 9.11 Mo) dévoile les mesures d’un plan d’action ambitieux et évolutif pour doter le Québec d’infrastructures de recharge accessibles, fiables et performantes qui répondront aux besoins des électromobilistes en 2030 et à plus long terme.

Cibles pour 2030

La Stratégie s’articule autour de deux cibles à atteindre :

  • En 2030, 35 % des places de stationnement dans les bâtiments multilogements, soit environ 600 000 places, seront adaptées pour permettre l’installation de bornes de recharge;
  • En 2030, le Québec disposera de 6 700 bornes de recharge rapide publiques et de 110 000 bornes de recharge publiques de niveau 2.

Adapter les places de stationnement dans les bâtiments multilogements

Habituellement, 80 % de la recharge d’un véhicule électrique personnel s’effectue au domicile de son propriétaire. Pour les 3,2 millions de personnes au Québec résidant dans des bâtiments multilogements, l’accès à une borne de recharge sur leur lieu de résidence peut représenter des défis importants. On surnomme « orphelins de recharge » les personnes qui ne peuvent recharger leur véhicule électrique à domicile, peu importe leur type d’habitation.

La Stratégie vise à lever ce frein à l’adoption d’un véhicule électrique en encourageant la mise à niveau de 350 000 places de stationnement dans les bâtiments multilogements déjà construits. Ces travaux, en plus des 250 000 nouvelles places de stationnement qui seront adaptées dès leur construction, permettront d’atteindre la cible de 600 000 places adaptées pour permettre l’installation de bornes de recharge dans les bâtiments multilogements.

Accélérer le déploiement du réseau de recharge publique

Le Québec occupe une position enviable avec ses infrastructures de recharge publique.

  • Plus de 9 200 bornes de recharge publiques sont actuellement en service, dont près de 1 400 bornes de recharge rapide à courant continu, aussi appelées BRCC.
  • En mars 2022, 39 % des bornes de recharge publiques installées au Canada étaient situées au Québec.
  • 47 % des bornes de recharge publiques de niveau 2 sont actuellement exploitées par les partenaires du Circuit électrique d’Hydro-Québec. Également, 60 % des BRCC sont exploitées par le Circuit électrique et le Plan pour une économie verte prévoit qu’Hydro-Québec en aura installé 2 530 d’ici à 2030.

Selon les mesures prévues dans la Stratégie, l’offre de recharge publique prendra de l’expansion, en cohérence avec le nombre croissant d’électromobilistes et afin d’encourager l’adoption des véhicules électriques.

La disponibilité des bornes de recharge publiques sera accrue : en 2030, une borne de recharge publique sera disponible pour 16 véhicules électriques en circulation, comparativement à un rapport actuel d’une borne publique pour 23 véhicules électriques.

Pour atteindre les objectifs énoncés dans la Stratégie, les exploitants privés seront invités à jouer un rôle accru dans l’installation et l’exploitation de nouvelles infrastructures de recharge publique. Pour garantir la satisfaction des utilisateurs, l’interopérabilité des différents réseaux et l’accessibilité des bornes sur l’ensemble des routes du Québec demeureront une priorité.

Déploiement du réseau de recharge publique

Suivez l’évolution trimestrielle du déploiement des bornes de recharge publiques au Québec.

Les données sur le nombre de bornes de recharge publiques (bornes de niveau 2 et bornes de recharge rapide) sont disponibles pour chaque région du Québec.

Consulter le tableau de bord

Une stratégie, trois axes

La Stratégie propose un plan structuré qui s’articule autour de trois axes :

  • Déployer des infrastructures de recharge pour tous les utilisateurs;
  • Créer un environnement d’affaires favorable;
  • Assurer un développement efficient, coordonné et intégré de la recharge.

Le gouvernement du Québec jouera un rôle rassembleur et privilégiera une approche concertée entre les partenaires en mettant à profit l’expertise des entreprises d’ici.

Afin d’adapter les mesures de la Stratégie à un marché en constante évolution, des mises à jour seront réalisées sur une base récurrente, que ce soit par des bonifications ou par l’ajout de nouvelles actions. Ces bonifications seront effectuées dans le cadre des mises à jour annuelles des plans de mise en œuvre du Plan pour une économie verte.

Axe 1 – Le déploiement des infrastructures de recharge

Les infrastructures de recharge au Québec devront répondre aux besoins de tous les électromobilistes :

  • Les infrastructures devront combler les besoins de recharge quotidiens au domicile ou à proximité, ou encore sur les lieux de travail, ou dans les lieux publics et touristiques;
  • Les infrastructures de recharge publique devront être accessibles le long des axes routiers pour les besoins de recharge rapide à l’occasion de plus longs déplacements;
  • En plus des véhicules personnels, tous les types de véhicules électriques devront être pris en considération pour planifier les infrastructures de recharge requises pour les parcs de véhicules légers (taxis, véhicules de livraison), mais également pour les véhicules commerciaux, les autobus, les véhicules mi-lourds et les véhicules lourds;
  • L’offre de recharge devra être plus dense dans les régions de Montréal, de la Montérégie et de la Capitale-Nationale, en corrélation avec le nombre de véhicules en circulation;
  • Les besoins de recharge en région et dans les communautés autochtones et hors réseau feront également l’objet d’une prise en charge particulière.

Les mesures prévues dans le soutien au déploiement prendront la forme de programmes d’aide financière, de projets pilotes et de projets d’innovation.

Mesures retenues

  • Offrir de l’aide financière pour la mise à niveau des infrastructures électriques dans les bâtiments déjà construits de cinq logements et plus.
  • Adopter une réglementation pour l’aménagement d’infrastructures de recharge dans les nouveaux bâtiments de cinq logements et plus.
  • Bonifier l’aide financière pour la recharge dans les bâtiments multilogements et en milieu de travail.
  • Mettre en place un projet pilote pour les « orphelins de recharge ».
  • Poursuivre le développement des solutions de recharge clés en main et de la plateforme intelligente de gestion de la recharge.
  • Soutenir l’électrification des parcs de véhicules des entreprises en offrant des aides financières pour des services de solutions de recharge pour les parcs de véhicules électriques.
  • Offrir des aides financières pour des projets d’électrification d’envergure afin de soutenir, notamment, l’électrification du transport lourd et des parcs de véhicules.
  • Accélérer l’installation de bornes de recharge publique (BRCC et bornes de niveau 2).
  • Réaliser une étude pour suivre l’évolution des connaissances concernant les habitudes des consommateurs pour rapprocher en continu les lieux de recharge de leurs besoins.
  • Accélérer l’implantation de la recharge publique pour le transport lourd le long des principaux axes routiers.
  • Mettre en place un projet pilote de recharge publique pour véhicules lourds.
  • Soutenir l’installation des bornes de recharge dans le secteur du tourisme.
  • Implantation de projets pilotes de bornes rapides autonomes.
  • Tenir des séances d’information et d’échanges avec les communautés autochtones pour définir conjointement leurs besoins et établir un plan d’action en matière de recharge.
  • Optimiser la gestion de l’énergie, notamment par l’installation de bornes de recharge connectées à domicile et au travail.
  • Poursuivre le développement de l’offre de systèmes de gestion intégrés de l’énergie.
  • Maintenir, simplifier et bonifier les aides financières offertes pour les bornes de recharge à domicile et les entreprises.
  • Poursuivre les efforts d’innovation en réalisant des projets pilotes tels que des bornes de recharge sans fil (induction), le stockage en cas d’urgence, la recharge bidirectionnelle (V2G, V2H) et les bâtiments intelligents.
  • Réaliser une étude pour connaître les besoins en infrastructures de recharge des véhicules hors route.

Axe 2 – L’environnement d’affaires

Le Québec compte déjà de nombreuses entreprises actives dans le secteur de la recharge :

  • fabricants de bornes;
  • entrepreneurs électriciens;
  • exploitants de bornes et fournisseurs de solution clés en main;
  • entreprises de services-conseils en gestion de l’énergie;
  • centres de recherche et d’innovation.

Pour créer un environnement d’affaires favorable, le gouvernement mise sur la sensibilisation, la formation, l’acquisition de connaissances, la réglementation et la collaboration avec les acteurs clés.

La Stratégie générera de multiples occasions d’affaires pour ces entreprises, dans un secteur déjà en effervescence.

Mesures retenues

  • Bonifier l’offre de formation au bénéfice des clientèles impliquées dans la recharge.
  • Lancer une campagne de sensibilisation auprès des différentes clientèles.
  • Rassembler l’information sur la recharge sur une plateforme numérique centralisée afin de mieux orienter les clientèles.
  • Adapter la tarification du service de recharge publique en fonction de l’énergie consommée.
  • Lancer une réflexion sur la tarification afin d’évaluer les possibilités et les enjeux à traiter.
  • Réaliser une étude pour évaluer les risques de cybersécurité associés aux infrastructures de recharge publiques et privées.
  • Offrir une aide financière aux entreprises afin de les soutenir dans leurs efforts pour se conformer aux exigences de cybersécurité et favoriser la gestion de l’énergie.
  • Améliorer les délais de raccordement.
  • Entreprendre des discussions avec les administrations voisines en vue d’établir un corridor de recharge pour le transport lourd.
  • Réaliser un projet pilote d’affiliation au Circuit électrique et commercialiser la solution si celui-ci est concluant.
  • Entreprendre des discussions avec le gouvernement fédéral afin d’optimiser le financement des projets d’infrastructures de recharge.
  • Mettre en place des actions visant l’attraction et la qualification de la main-d’œuvre afin de répondre aux besoins liés à l’aménagement d’infrastructures de recharge.
  • Développer les outils légaux et réglementaires pour accélérer et encadrer l’installation des bornes de recharge.
  • Participer aux travaux visant l’élaboration d’une norme pour encadrer l’installation sécuritaire, durable et coordonnée de bornes de recharge publiques.

Axe 3 – La gouvernance

Trois acteurs joueront un rôle clé dans le déploiement de la recharge au Québec. Chacun des acteurs devra réaliser des efforts soutenus d’ici à 2030 et agir de concert avec ses partenaires.

  • Le gouvernement du Québec établit les cibles de déploiement de la recharge et les mesures appropriées pour y parvenir. Il s’assurera de l’évolution du cadre légal et réglementaire. Il soutiendra financièrement les initiatives prioritaires et veillera à un déploiement équitable et inclusif de la recharge. Il démontrera l’exemplarité de l’État en intensifiant l’installation d’infrastructures de recharge dans les bâtiments publics.
  • Hydro-Québec maintient ses cibles d’installation de bornes, tout en assurant le déploiement de l’offre de recharge en régions éloignées et de la recharge pour les véhicules lourds. La société d’État poursuivra sa mission d’assurer l’approvisionnement en énergie pour répondre à la demande québécoise et poursuivra l’élargissement de son offre de systèmes de gestion intégrée de l’énergie afin d’optimiser l’utilisation de l’électricité. Hydro-Québec répondra au nombre grandissant de demandes de raccordement et de mises à niveau d’installations privées.
  • Les municipalités du Québec coordonneront le déploiement des infrastructures de recharge publiques sur leur territoire et agiront comme catalyseurs en mettant à profit leur connaissance en aménagement du territoire.

En plus de suivre les objectifs fixés, la mise en œuvre de la Stratégie nécessitera d’être proactive et de s’adapter constamment aux besoins grandissants des électromobilistes et aux nouvelles technologies qui feront leur apparition d’ici à 2030 et au-delà de cette date.

Mesures retenues

  • Mettre en place une structure de gouvernance permanente afin de coordonner les initiatives de déploiement de la recharge au Québec.
  • Mettre en place un comité consultatif avec les parties prenantes pour coordonner le déploiement de la recharge.
  • Encourager les municipalités à implanter des solutions de recharge par l’entremise des plans climat, soutenus dans le cadre de la mesure Accélérer la transition climatique locale du Plan pour un économie verte.
  • Assurer un aménagement planifié des infrastructures de recharge publiques par le milieu municipal.
  • Assurer la disponibilité de la recharge dans les édifices gouvernementaux pour les véhicules de service.
  • Adapter les lignes directrices relatives à l’installation de bornes de recharge dans les édifices et sur les terrains gouvernementaux.

Un budget important pour atteindre les cibles

Un budget de 514 millions de dollars pour la période 2023-2028 est prévu pour réaliser les mesures annoncées dans la Stratégie québécoise sur la recharge des véhicules électriques, preuve de l’engagement important du gouvernement du Québec dans l’électrification des transports.

Les principales mesures de la Stratégie bénéficieront des montants suivants :

  • Les aides financières pour soutenir les entreprises privées dans la réalisation de projets d’installation de bornes de recharge publiques (rapide et de niveau 2) seront reconduites, avec un budget additionnel de 265 millions de dollars sur cinq ans.
  • L’aide financière pour la mise à niveau des infrastructures électriques dans les bâtiments multilogements bénéficiera d’un budget de 108 millions de dollars, en plus de l’aide financière déjà offerte pour l’installation de bornes de recharge dans ces derniers.
  • Les mesures pour soutenir le déploiement du réseau de recharge publique destiné aux véhicules lourds feront l’objet d’un budget de 35 millions de dollars.
  • Le secteur du tourisme pourra compter sur un budget de 40 millions de dollars pour l’installation de bornes de recharge dans les sites touristiques et les lieux d’hébergement.
  • Les entreprises pourront compter sur un budget de 24 millions de dollars pour des projets d’électrification d’envergure afin de soutenir, notamment, l’électrification du transport lourd et des parcs de véhicules.
  • Enfin, les mesures en lien avec la réalisation de projets pilotes de bornes de recharge rapide autonomes, dans des endroits où l’électricité n’est pas disponible, seront associées à un budget de plus de 7 millions de dollars.

Toutes ces mesures seront financées par le Fonds d’électrification et de changements climatiques.

Le budget de la Stratégie s’ajoute aux 249 millions de dollars déjà annoncés dans le Plan de mise en œuvre du Plan pour une économie verte 2023-2028 pour des mesures consacrées à l’installation de bornes de recharge.

Dernière mise à jour : 7 septembre 2023

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?
Avis général

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec