Les activités aquatiques et nautiques sont très populaires au Québec, qui compte environ 300 000 piscines résidentielles et plus d’un million d’amateurs de la navigation de plaisance. Les personnes qui pratiquent ces activités doivent toutefois respecter certaines mesures de sécurité afin d’éviter les risques de noyade.

Limitez l’accès à la piscine

  • Assurez-vous de limiter l’accès à la piscine en aménageant les lieux de façon sécuritaire : 
    • Piscines creusées et semi-creusées : installez une clôture impossible à escalader d’au moins 1,2 m de hauteur autour de la piscine afin de l’isoler complètement du terrain et de la maison.
    • Piscine hors terre non rattachée à une structure surélevée (plateforme ou terrasse) :
      • si les parois mesurent plus de 1,2 m de hauteur, vous n’avez pas à clôturer la piscine. L’échelle donnant accès à la piscine doit toutefois être munie d’une portière de sécurité;
      • si les parois mesurent moins de 1,2 m de hauteur, vous devez installer une clôture d’au moins 1,2 m de hauteur autour de la piscine.
    • Piscine hors terre rattachée à une structure surélevée (plateforme ou terrasse) : vous devez installer une clôture d’au moins 1,2 m protégeant l’accès à la piscine à partir de la structure. La porte de cette clôture doit également mesurer au moins 1,2 m de hauteur.
    • Piscines démontables (paroi souple, gonflable ou non) : si les parois mesurent moins de 1,4 m de hauteur, vous devez installer une clôture d’au moins 1,2 m de hauteur autour de la piscine.
    • Assurez-vous que la clôture :
      • empêche le passage de tout objet sphérique de 10 cm de diamètre;
      • est dépourvue de tout élément pouvant en faciliter l’escalade;
      • est dépourvue d’ouvertures permettant de pénétrer dans l’enceinte.
    • Une haie ou des arbustes ne peuvent constituer une clôture.
    • Installez les systèmes de filtration et de chauffage de l’eau à plus d’un mètre du bord d’une piscine hors terre ou du côté extérieur de la clôture. Assurez-vous également que les conduits reliant les systèmes à la piscine sont souples et ne sont pas installés de façon à faciliter l’escalade de la paroi de la piscine ou de la clôture. De cette façon, personne ne pourra y grimper pour accéder à la piscine.
    • Lorsqu’une échelle mobile donne accès à la piscine, il est fortement recommandé que cette échelle soit retirée après la baignade et lorsque la piscine n’est pas utilisée.
    • Installez à tous les accès de la piscine une porte de sécurité munie d’un dispositif de sécurité assurant la fermeture et le verrouillage automatiques de la porte après chaque utilisation.
    • Vérifiez régulièrement que le mécanisme de fermeture et de verrouillage de la porte de sécurité fonctionne bien. Assurez-vous que la porte se referme toute seule immédiatement après chaque utilisation.

    Exemple de dispositif de sécurité assurant la fermeture et le verrouillage automatiques de la porte

Surveillez vos enfants en tout temps

  • Ne laissez jamais un enfant seul et sans surveillance dans une piscine ou près d’une piscine. Assurez-vous de le voir en tout temps. S’il sort de votre champ de vision, appelez-le ou criez pour lui demander de se rapprocher ou pour vous assurer qu’il n’est pas en train de se noyer.
  • Pendant que vous surveillez votre enfant, ne vous laissez pas distraire, par exemple par le téléphone ou par une autre personne. En cas d’urgence ou si vous devez vous déplacer sans pouvoir continuer à voir votre enfant, faites-le sortir de la piscine et amenez-le avec vous.

Le fait que vos enfants sachent nager ou qu’ils aient suivi des cours de natation ne suffit pas pour éviter tout risque de noyade. La surveillance des enfants pendant la baignade est donc essentielle en tout temps.

Adoptez des comportements sécuritaires

À la piscine

  • Ne plongez pas dans les piscines hors terre, car elles ne sont pas assez profondes.
  • Avant de plonger dans une piscine creusée, informez-vous auprès du propriétaire de la piscine si le tremplin et le bassin d’eau répondent aux normes minimales de sécurité établies en matière d’installation. Pour en savoir plus sur ces normes, visitez le site du Bureau de normalisation du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..
  • Ne consommez pas d’alcool avant ou pendant les activités de baignade.
  • Après la baignade, retirez les objets et les jouets flottants de la piscine. Ainsi, vous éviterez qu’un enfant tombe accidentellement dans l’eau en essayant de les atteindre.

Dans les plans d’eau naturels

  • Ne plongez pas lorsque l’eau est peu profonde.
  • Avant de vous baigner, informez-vous sur la profondeur de l’eau et sur la possibilité de vous baigner en toute sécurité.
  • Examinez l’aire de baignade pour déterminer les risques tels que :
    • une dénivellation importante;
    • une profondeur excessive;
    • une profondeur insuffisante (rendant le plongeon dangereux);
    • des algues;
    • des rochers, barrières ou autres obstacles submergés;
    • des ressacs ou des courants;
    • des déferlements de grosses vagues;
    • une circulation nautique.
  • Pendant que vous vous baignez, surveillez continuellement la profondeur de l’eau. Celle-ci peut être inégale et varier rapidement, même près de la rive.
  • Respectez les consignes de sécurité et les avertissements concernant les dangers qui peuvent exister aux abords des lacs, des rivières ou des autres plans d’eau naturels.
  • Portez toujours un gilet de sauvetage ou un vêtement de flottaison individuelle lorsque vous vous baignez ou que vous vous trouvez dans une embarcation.

Quelques chiffres sur la noyade au Québec

Selon le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur :

  • entre 2006 et 2015, 73 personnes se sont noyées en moyenne chaque année;
  • entre 2009 et 2015, 48 personnes ont été hospitalisées pour des noyades non fatales en moyenne chaque année.

Au Québec, 10 % des noyades surviennent dans une piscine résidentielle, alors que près de 70 % des noyades surviennent dans les plans d’eau naturels.

Les personnes de tous les groupes d’âge peuvent se noyer. La noyade est toutefois la 1re cause de mortalité chez les enfants âgés de 1 à 4 ans. Le plus souvent, les enfants se noient dans les piscines résidentielles après être tombés accidentellement dans l’eau alors qu’aucun adulte ne les surveillait.

Liens d’intérêt